AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 i've got this fire in my soul. (Blink)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Blue Levins


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1993
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ▌AVENTURES VÉCUES : 315
▌ARRIVÉ(E) LE : 04/06/2018
▌CRÉDITS : Gainsboro&tumblr.
Ton âge : 26yo.
localisation : quelque part par la.
emploi : serveuse.
humeur : à fleur de peau.

MessageSujet: i've got this fire in my soul. (Blink) Ven 12 Oct 2018 - 8:15


Link & Blue

i've got this fire in my soul.


Tout ce qu'elle voulait, c'était faire bonne impression. Elle avait frappé à deux coups à la porte de son voisin et lui avait sourit de ses dents blanches quand il s'était présenté à elle. En détail, il la scrutait, des pieds à la tête. Jolies chaussures vernies, une paire de collants noirs, une jupe courte noir, un col roulé et sa veste en cuir sur les épaules. Cela faisait un bail qu'elle n'avait pas mise de jupe, mais ce soir, elle voulait être présentable, super féminine pour ce super voisin qui avait eu la gentillesse de la convier à une soirée à son appartement. Son regard clair croisa celui du jeune homme agréablement surprit de la voir autrement vêtu que son jean à trou. Pervers.«J'aurais bien ramener des chocolats, des fleurs ou un paquet de sucre comme font tout les voisins, mais j'trouvais ça un peu ringard.» Au moins elle avait de l'humour et le voir rire étira d'avantage ses jolies lèvres peintes en rouge sang. Il s'écarta finalement de la porte pour lui permettre d'entrer. Au passage, il lui demanda sa veste pour la débarrasser et la laissa découvrir les lieux mais aussi les invités déjà présents au salon qui semblaient avoir déjà bien attaqués la soirée au vu des nombreux cadavres de bouteille d'alcool présents sur la table basse. Le propriétaire des lieux vint rapidement la rejoindre et posa une main sur le creux de son dos pour la présenter au reste du groupe. Petit comité comportant trois jeunes hommes plutôt bien foutus et deux minettes surfaites, le genre de fille qui ne pourra jamais s'entendre avec elle. Elle aurait d'ailleurs dû se douter que ses mêmes filles lui porteraient préjudice durant la soirée.

Au départ pourtant, tout semblait se dérouler parfaitement et la petite orpheline semblait prendre plaisir à trinquer, boire et rire avec la bande, enfin du moins avec les garçons du groupe, les filles, elles, préféraient simplement la piquer et la dévisager comme l'élément néfaste de la soirée. Elles piaillaient, ricanaient bêtement d'un rire aigu, croisaient les jambes pour dévoiler leurs petites culottes aux yeux de la gente masculine, buvaient encore et encore, peut-être pour oublier qu'elles se feraient bientôt tringler dans ce même appartement. Blue s'efforçait de sourire, de passer une bonne soirée, mais tout déchanta lorsqu'elle s'était levée pour s'approcher d'une fenêtre de l'appartement histoire de se griller une petite cigarette. Elle trébuchait, tomba sur le sol après s'être prit sur le flanc droit le coin de la table basse et entendre les deux autruches rires derrière elle n'arrangea pas les choses. Elle avait bien vu que l'une d'elle avait fait exprès d'étendre sa jambe sur son passage pour la faire tomber et cela ne passerait malheureusement pas pour cette fille sanguinaire. Elle se releva après que le propriétaire de l'appartement lui ait demandé si tout allait bien. Elle ne fit même pas attention à lui et se contenta de toiser la brune qui s'amusait de sa chute.«C'est quoi ton problème petite pétasse?» Cracha l'orpheline d'une voix plus colérique que jamais. Bien sûr le surnom ne plût pas à la donzelle qui se leva à son tour pour lui faire face, elle se rapprochait, pensait lui faire peur mais c'était la sous estimer. Non seulement tu ne t'approches pas de Blue Levins, mais en plus de ça ne songe même pas à la toucher. Elle avait commit une erreur fatal pour elle et d'ailleurs la première gifle ne tarda pas à lui faire comprendre son affront. La suite? Vous l'imaginez certainement. Une bagarre de filles, un peu plus sanglante que les autres. Si elle n'aurait pas été attrapée par l'un des garçons musclés pour être séparée de sa rivale, elle aurait certainement attrapée l'autre pouffiasse par les cheveux et l'aurait tiré jusqu'à la cuvette des toilettes. Au final plus de peur que de mal et la petite Blue s'en était tirée avec une paire de collants trouée, les cheveux en bataille et quelques griffes sur le visage. Avec fureur elle récupéra sa veste et se dirigea jusqu'à l'entrée de l'appartement qu'elle comptait bel et bien fuir pour ne pas déverser une nouvelle fois sa rage sur ses deux filles présentes à la soirée. Bien sûr, le beau Matt, propriétaire de l'appartement s'excusa milles et une fois pour le comportement de ses amies, mais la blonde ne semblait pas vouloir l'écouter à nouveau et vint rapidement claquer la porte derrière elle avant de rejoindre son propre appartement.

Soirée de merde.Voisins de merde. Vie de merde. Elle balança sa veste en cuir sur le canapé avant de s'échouer dessus. Ses yeux se posèrent un instant sur le plafond de l'appartement, terne, vieux comme les lieux. D'une main tremblante elle vint attraper le paquet de cigarette camouflé dans la poche de sa veste pour en tirer une et la caler entre ses lèvres, sans l'allumer. C'était tout ce qu'elle avait voulu faire la bas, juste respirer cet air nauséabond, se bousiller les poumons, se dire que de toute façon il faudra bien crever de quelque chose un jour mais il faut toujours que certaines personnes l'en empêches. Il faut toujours que des petites pimbêches l'en empêche. Le genre de filles qui se prennent pour des Cendrillon alors qu'elles sont en réalité les horribles sorcières qui lui sert de demi-sœur. Bon sang ce qu'elle pouvait les détester ce genre de filles superficielles aux ongles méga manucurés qui cherchent constamment à être les plus belles. Elles gagneraient certainement plus à s'instruire et à lire des bouquins qu'à passer des heures à se tartiner la gueule de produits chimiques pour ressembler à quelque chose de potable et surtout baisable. Enfin, le monde est fait ainsi. Certains ne demandent qu'à vivre, simplement, librement et d'autres cherchent constamment à rentrer dans un moule, à devenir Monsieur et Madame tout le monde, Blue, elle, cherche juste à profiter du peu de vie qu'il lui reste avant que tout s'éteint brutalement en elle.  


@Link Shadōman  keur

AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Shiny, happy, see my world in new colors. Higher fire, fly my rocket through the universe. I'm up with the kites and I dream so blue, I live in the sky, you come live here too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Shadōman


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 22/08/1998
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ▌AVENTURES VÉCUES : 28
▌ARRIVÉ(E) LE : 03/10/2018
▌CRÉDITS : (Gifs) Tumblr - (Avatar) Bazzart
emploi : Hacker / Musicien (Piano, Guitare, Ocarina) / Barman de Nuit

MessageSujet: Re: i've got this fire in my soul. (Blink) Lun 15 Oct 2018 - 3:26


Link & Blue

i've got this fire in my soul.




Link n'était présent que physiquement à son travail. Son esprit divaguait ailleurs, comme souvent. Lui-même n'en était pas toujours conscient, mais savait que cela arrivait la plupart du temps quand son environnement l'exaspère et lui semble toxique. C'était certainement le cas en cet instant. Les clients ne sont pas toujours agréables, supportables. Il lui est arrivé plusieurs fois de sauter par dessus le comptoir et de briser quelques mâchoires. D'en surprendre plus d'un, qui ont eu le malheur de sous estimer le peu de muscles qu'il possède, mais qui peuvent s'avérer puissants quand sa nervosité fusionne avec sa détermination et sa colère. Et quand ce n'est pas physiquement qu'on le sous estime, c'est mentalement. Grossière erreur, c'est bien là où il puise toute sa force et sa férocité. Paraissant trop calme et pacifique de l'extérieur, il peut carrément surprendre quand on le voit sortir de sa coquille. Faisant bien comprendre à ses adversaires qu'il est bien mieux endormi qu'éveillé. Mais progressivement, l'air de rien, cela lui a forgé un certain respect sur son lieu de travail. Ses mésaventures ont fait du bouche à oreille et bien que ça ne plaisait pas beaucoup au patron au départ, une étrange tranquillité a fini par gagner les lieux et donc par acheter la bénédiction de son employeur pour le garder dans l'équipe. Bien que Link puisse parfois se faire virer plusieurs fois par semaine à cause de son tempérament de cochon et de total insoumis. Mais il est clair qu'au vu des rappels constants de son patron, ce dernier ne peut définitivement pas se passer de lui. Alors forcément, Link n'hésite pas à se montrer bien souvent effronté, gonflé...  

- « Bon c'est pas que j'me fais chier, mais je rentre chez moi. »

Son travail était fait, il n'y avait quasiment plus un seul client au bar au point que le jeune homme eut le temps de se fumer plusieurs clopes. Il remballa donc rapidement ses affaires, et s'empressa de quitter les lieux pour rejoindre son appartement. Un lieu de vie qu'il est finalement content heureux d'avoir adopté. Ce qui n'a pas été très facile au début... Ne s'étant jamais imaginer vivre en colocation avec quelqu'un, en gros solitaire qu'il est. Mais Blue, n'est vraiment pas comme tout le monde, la preuve en est qu'il la supporte autant au travail qu'à l'extérieur. Et en plus de la supporter, il l'apprécie. Elle aussi doit d'ailleurs être une des rares à l'accepter, car le bonhomme est vraiment un cas particulier.

Bref, c'est d'un pas tranquille que Link arrive à son appartement. Blue l'avait prévenu qu'elle ne serait peut-être pas là quand il rentrerait. Ce qui ne l'embêtait absolument pas, même si elle ne l'avait pas prévenu d'ailleurs. Chacun faisant sa vie comme il l'entend et librement. Sauf qu'étonnement, la blondinette était bien là et avait déjà envahi l'atmosphère du salon de fumée de cigarette. Preuve d'un niveau de contrariété assez élevé. Le ténébreux traversa la pièce pour aller balancer passivement son sac sur son lit, puis contourna le canapé pour aller se chercher un soda dans le frigo et en boire quelques bonnes gorgées. A peine quelques secondes dans la même pièce que Blue, il sentait et savait que quelque chose n'allait pas et cela se confirma quand il posa son regard sur elle. Il vint se poser sur la table basse, pour lui faire face. Un petit sourire narquois étira la bordure de ses lèvres, quand il vit l'état de ses collants et de sa chevelure.

- « Toi, t'as passé une superbe soirée et tu t'es encore fait des copines... »

Il est évident que c'est de l'ironie. Link connait si bien les goûts de son amie en matière de pétasse et bon sang ce qu'il la comprend...

- « Je rêverai de voir ça un jour. J'espère que t'as réussi à arracher leurs extensions... »

Autant essayer de faire un peu d'humour. Puis, il savait aussi que Blue pouvait paraître féroce. Ils ont tellement de points communs à ce niveau là. Buvant une autre gorgée, Link se leva ensuite avec nonchalance pour aller chercher un petit coton imbibé d'un peu de désinfectant, pour ensuite revenir auprès de la blondinette et tamponnant ses blessures de guerre.


@Blue Levins  keur

AVENGEDINCHAINS

_________________
Dark ダークリンク Link

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Levins


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1993
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ▌AVENTURES VÉCUES : 315
▌ARRIVÉ(E) LE : 04/06/2018
▌CRÉDITS : Gainsboro&tumblr.
Ton âge : 26yo.
localisation : quelque part par la.
emploi : serveuse.
humeur : à fleur de peau.

MessageSujet: Re: i've got this fire in my soul. (Blink) Lun 15 Oct 2018 - 8:22


Link & Blue

i've got this fire in my soul.


Elle était si différente des autres filles Blue. Pas le même regard sur le monde, pas la même vie, pas les mêmes désirs et tant mieux d'ailleurs. Pourquoi faut-il que toutes les filles se comportent de la même manière? Pourquoi faut-il forcément virer dans la vulgarité et la décadence pour être bien vu auprès des autres? Blue faisait partie de ses créatures sauvages, indomptables qui réagissait au quart de tour quand quelqu'un ou quelque chose s'amusait à la piquer, parce que c'était son tempérament, parce qu'elle en avait ras le bol de s'être laissée faire durant toute son adolescence et que désormais, elle a envie que les choses changes pour elle. Elle n'a jamais pût oublier ses nombreuses fois ou le petit ami de sa tante, alors tutrice des orphelins Levins, l'avait frappée, juste pour pour se défouler, parce que sa tignasse blonde et ses yeux bleus l'énervait. Elle n'oubliera jamais les nombreux coups qu'il lui a porté sur les jambes, sur le visage, sur la poitrine, brutalisant son pauvre cœur déjà malade du au décès de ses deux parents. Elle n'oubliera jamais ses mains sales sur son corps, ça avait été la goutte de trop qui fit déborder le vase. Cette fois elle ne s'était pas laissé faire, cette fois elle avait été voir les flics et bon sang ce qu'elle regrette. A partir de ce jour, elle avait été séparée de son petit frère et sa petite sœur, alors qu'elle leur avait promit jusqu'alors qu'ils ne seraient jamais séparés. Encore aujourd'hui les larmes de la petite Rose lui transperce le cœur, les regards méchants de Olive lui brutalise l'intérieur jusqu'à l'âme. En bonne grande soeur elle avait été impuissante quand les forces de l'ordre l'ont séparée de sa seule famille. Une famille irremplaçable. Alors elle avait été baladée de foyers en foyers, histoire d'en avoir une nouvelle de famille et elle avait eut droit à des pseudo "frangines" de substitutions. Toutes des pimbêches, des filles qu'elle aimait pas parce qu'elles étaient toutes différentes d'elle, parce que ses petites connes s'amusaient à la pointer du doigt en la qualifiant de "Chose", de "bâtarde", "fille sans famille". T'es personne Blue, faudrait peut-être t'y faire un jour non? Ca faisait mal quelque part même si ses remarques l'avait aidée quelque part à être la jeune femme qu'elle était aujourd'hui. Libre, indépendante, complètement folle, qui profite de sa vie comme bon lui semble.

Elle ne s'attendait pas à tomber sur des filles pareilles à Game City mais malheureusement si. Elles étaient toutes comme Sandy, la nouvelle petite copine de son ex, Caleb. Caleb, c'est un con, il faut bien qu'il se tape une conne pour équilibrer sa vie. Mais alors dans le genre conne, celle la elle excelle carrément dans le domaine. Sa vie toute entière, elle se la remémore alors qu'elle cale une cigarette entre ses lèvres, puis silencieusement elle attrape le briquet, joue avec la roulette quelques secondes pour ensuite embraser l'extrémité de son objet de torture.

Elle tire une première latte, expire la fumée dans l'atmosphère et ferme les yeux. Bon sang ce que ça fait du bien. Elle se perd dans cet arôme, se dit que si les sœurs du couvent dans lequel elle avait attérie dernièrement la verrait comme ça, elle se ferait certainement réprimander et cela la fit sourire. Elle profita durant quelques longues minutes du silence présent sur les lieux avant qu'un bruit de porte ne l'alerte sur la venue de son colocataire. Link. Ce mec était un bon gars, enfin vu par Blue il l'était, vu par quelqu'un d'autre, ça risquait d'être autre chose. Il déboula jusqu'au salon, fit mine qu'elle n'existait pas durant quelques secondes ou il déposa ses affaires et se servit dans le frigo avant de venir lui faire face en s'installant sur la table basse face au canapé. Sa voix vint la piquer, il avait tellement bien cerné le déroulé de cette soirée que cela la fit doucement sourire à son tour. Sans un bruit elle se redressa pour écraser le restant de sa cigarette dans le cendrier posé à côté du garçon sur la table basse. «J'ai voulu m'faire des copines, nuance. Sauf que moi et les pouffes ont a du mal à s'accorder ensemble.» Il ajouta quelques mots qui cette fois la fit rire alors qu'elle s’affalait à nouveau sur le canapé pour se mettre à son aise. Elle aurait aimé lui arracher bien plus que ses extensions, pourquoi pas ses capsules en gel qui lui servait d'ongles. Les arracher lentement, une par une, juste pour faire criser la folle qui s'en était prise à elle ce soir.«J'ai préféré lui refaire la façade et lui prouver que le maquillage au final ça cachait pas grand chose et encore moins sa laideur.» La pauvre s'en souviendra longtemps de la gifle que l'aînée Levins lui avait collé au visage, presque un coup de poing prit en pleine face de quoi marquer sa peau de porcelaine et la faire à nouveau criser devant son miroir quand elle se démaquillerait au vu du bleu qu'elle aurait certainement pendant quelques jours. Link se levait, elle le suivit du regard jusqu'à ce qu'il disparaisse totalement de son champ de vision pendant quelques minutes. Puis il revint à elle, un coton imbibé certainement d'alcool dans les mains. Elle se doutait bien ce à quoi servirait ce coton.«Qu'est-ce que tu comptes faire avec ça?» demanda la blonde en pointant de l'index le coton en question. Ce qu'il comptait en faire? C'était simple. Tamponner ses griffures sauvages sur sa propre face à elle, la ou la lionne avait frappée. Si au départ, l'orpheline semblait réticente à cette idée la, elle n'avait pas eu d'autre choix que de sentir ce liquide fort brûlant sa peau désagréablement. C'est censé désinfecter les blessures parait-il, sauf que ce truc c'est pire qu'un outil de torture en fait. Au départ, elle s'était contenté de pincer les lèvres, puis rapidement elle emprisonna sa lèvre inférieure avec ses dents pour éviter de pousser un petit "Aie" ou carrément un petit cri tant les soins lui brûlait. «Et toi p'tite tête, qu'est-ce que tu fais la? Je pensais que tu finirais plus tard..» Finit-elle par dire pour oublier un peu l'alcool, le coton, la soirée merdique qu'elle avait passée. «Tu peux pas t'passer de moi avoue..» ajouta t-elle sournoise et malicieuse comme elle avait l'habitude d'être avec lui en ancrant son regard perfide dans celui du garçon face à elle. Elle pouvait pas s'en empêcher Blue, elle était comme ça, que ça plaise ou non, et au pire, si ça ne plait pas, et bien que ceux ou celles que ça insupporte s'en vont et ne reviennent plus jamais vers elle.




@Link Shadōman  keur

AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Shiny, happy, see my world in new colors. Higher fire, fly my rocket through the universe. I'm up with the kites and I dream so blue, I live in the sky, you come live here too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Shadōman


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 22/08/1998
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 20 ▌AVENTURES VÉCUES : 28
▌ARRIVÉ(E) LE : 03/10/2018
▌CRÉDITS : (Gifs) Tumblr - (Avatar) Bazzart
emploi : Hacker / Musicien (Piano, Guitare, Ocarina) / Barman de Nuit

MessageSujet: Re: i've got this fire in my soul. (Blink) Mar 23 Oct 2018 - 3:14


Link & Blue

i've got this fire in my soul.




Ne pas apprécier la banalité, tout le monde, est certainement une des spécialités de Link. Une des nombreuses différences et oppositions avec son homonyme. Mais contrairement à certaines personnes, dans ce monde ou dans un autre, lui le vit bien. N'en culpabilise pas et l'assume à la perfection. Ce qui lui a plutôt semblé étrange, fut d'apprécier aussi vite Blue. Que ça puisse coller aussi rapidement et surtout aussi naturellement. Lui qui est pourtant si... étrange, énigmatique. Le genre de garçon qui ne semble pas beaucoup attirer l'attention ni la curiosité, et cela peu importe où il est. Ce qu'il ne reproche à personne d'ailleurs puisque lui-même ne s'intéresse pas à grand monde. Quoi qu'il en soit, Link n'était pas frustré ni embêté que Blue soit présente plus tôt que prévue à l'appartement. Malgré ce qu'il est, il n'a aucun mal à discerner les gens, étant très attentif et observateur par nature. A force de vivre aux côtés de Blue, ce n'était donc pas si difficile pour lui de la décrypter. Son seul regret est sûrement de ne jamais être là, au moment où elle casse de la pouffe.

La première remarque de sa colocataire le fit donc légèrement ricaner. Inutile de l'imaginer une seule seconde, amie avec ce genre de nana. Ce serait plus une comédie dramatique qu'autre chose... La seconde remarque, le fit d'autant plus rire. Le genre de rire, qu'on entend rarement sortir de sa bouche. Et c'est ce genre de détail, qui rend sa relation avec Blue si unique. Elle le rendrait presque plus... humain. Sans se donner le moindre mal. En restant tout bonnement, naturelle. Il alla ensuite chercher de quoi la soigner, se doutant pertinemment qu'il n'avait pas son accord, mais ça... Il n'en avait pas besoin. Sachant certainement elle-même qu'elle n'y pourrait rien pour lui résister, elle se laissa faire et subit sagement la douleur de la désinfection.

- « Il vaut mieux nettoyer ça... On ne sait pas ce qui peut se cacher comme merdes sous les ongles de ce genre de filles... »

Un petit sourire sournois étira le coin de ses lèvres, échangeant un regard complice avec sa colocataire qui elle se mordait les lèvres de douleur. C'est qu'elle lui ferait presque de la peine... Malgré tout, Link continue sans trembler, le moindre de ses gestes étant assuré et instinctif. Il n'avait pourtant pas pour habitude de soigner. Son rôle, était normalement tout autre...

A la première question de Blue, il leva rapidement ses yeux azurés pour croiser son regard, puis haussa vaguement les épaules. Prenant son éternel air de je-m'en-foutiste. Avant de réagir tout aussi malicieusement à la boutade de son interlocutrice. Fort heureusement, il la connait suffisamment pour comprendre qu'elle le fait exprès et qu'elle aime taquiner l'esprit peu réceptif et sentimental de Link.

- « Hum qui sait... Enfin, toi aussi tu es rentré plus tôt de ta soirée. A croire que tu ne t'amuses pas aussi bien quand j'suis pas dans ton ombre pour t'exalter. »

Terminant soigneusement ses soins, il visa puis balança le tout dans la corbeille un peu plus loin. Avant de concentrer son regard malicieux sur Blue et de répondre à sa première question un peu plus sérieusement.

- « Y'avait plus personne au bar, je m'ennuyais... Donc je suis rentré. Dans l'espoir de profiter d'un peu de tranquillité, mais... Non. Etant donné que tu es là. »

A son tour, il ricana de bon cœur pour la taquiner. Avant de boire une bonne gorgée de sa boisson et de la tendre à Blue, au cas où elle serait dans le besoin de s'hydrater un peu. Puis il plongea dans ses songes l'espace de quelques millièmes de secondes, passant une main dans ses cheveux, avant de reposer son regard sur Blue.

- « Tu t'es jamais demandé ce qu'on fiche ici ? Dans cette ville je veux dire... Si personne ne nous supporte et réciproquement... »

Oui, il lui arrivait assez souvent de rentrer soudainement dans des étranges phases philosophiques.


@Blue Levins  keur

AVENGEDINCHAINS

_________________
Dark ダークリンク Link

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Levins


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1993
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 25 ▌AVENTURES VÉCUES : 315
▌ARRIVÉ(E) LE : 04/06/2018
▌CRÉDITS : Gainsboro&tumblr.
Ton âge : 26yo.
localisation : quelque part par la.
emploi : serveuse.
humeur : à fleur de peau.

MessageSujet: Re: i've got this fire in my soul. (Blink) Mar 6 Nov 2018 - 8:39


Link & Blue

i've got this fire in my soul.


Des visages ont défilés devant elle, il y en a certains qui l'ont plus marqués que d'autres. En temps normal pourtant, elle ne s'entiche pas du monde, et bien que son côté "Déluré" pourrait laisser croire qu'elle est un poil trop naïve et cupide pour cet univers, Blue est totalement consciente de la réalité des choses. Elle sait à quel point la vie fait mal, qu'elle n'est pas toujours toute rose, de toute façon elle n'aime pas cette couleur, juste son nom qui lui rappelle la douceur et l'innocence de la petite sœur qui fut jadis à ses côtés. Rose, elle était tellement différente d'elle. Un petit bonbon toujours souriant, fragile qui tenait au creux même de ses mains l'espoir de l'humanité toute entière. Elle ne le lui a jamais dit, mais cette sœur, qui aujourd'hui est entre les mains d'une famille aimante, est un véritable modèle pour toutes ses femmes et filles qui ne savent quels chemins emprunter. Si seulement elle pouvait la revoir, si ce n'est qu'un jour et même si elle disparaîtrait au coucher du soleil, revoir sa seule famille lui serait tellement bénéfique. Blue est sauvage. Blue est tellement complexe, tellement fougueuse qu'elle pourrait faire fuir n'importe qui. C'est peut-être pour cela d'ailleurs qu'elle n'a ni homme, ni femme à ses côtés aujourd'hui. Les relations amoureuses sont tellement dures à garder. Oh bien sûr elle a déjà tenté, cette fille qui a longtemps dormi dans des draps soyeux au sein même d'un couvent n'est plus si vierge que ça, mais les hommes sont tous les mêmes, de vraies poules mouillées et elle sait qu'elle fait peur avec ses envies, ses désirs, sa liberté, mais tant qu'ils ne sont pas prêt à accepter dans leur existence la tornade "Blue", alors elle ne leur laissera jamais une place dans son cœur meurtri.

En attendant, il y avait Link, un garçon pouvant paraître lambda au yeux du monde, mais tellement important pour elle. Encore une fois, elle n'oserait jamais le lui dire, mais sa présence au sein de l'appartement lui était presque aussi importante que le cheddar dans un bon hamburger. Ouais c'est ça, Link était son cheddar dans son propre hamburger. Drôle de comparaison n'est-ce pas? Ne chercher pas à comprendre mais pour Blue en tout cas, sa présence lui est vraiment bénéfique, et pas un jour elle ne se trouve ici à s'ennuyer de lui, ce qui est plutôt une bonne chose. Elle l'observe de ses yeux de biche, un regard d'un bleu océan alors qu'il presse la compresse sur ses blessures pour espérer les guérir parce que "On ne sait pas ce qui peut se cacher comme merdes sous les ongles de ses pétasses." Elle l'observe, son regard se perd quelque instants dans le sien, dans ce regard malicieux avant que l'alcool ne se met à lui brûler la peau. Ses lèvres emprisonnées entre ses dents étouffent le moindre son, le moindre gémissement ou le moindre petit cri de douleur qui pourrait sortir à n'importe quel moment. Elle ne veut pas paraître faible face à un simple morceau de coton, parce qu'elle a déjà vécu tellement pire que ça dans sa vie Blue, notamment les coups à répétition de son pseudo "beau père" du temps ou elle et ses cadets vivaient chez leur tante. Alors, elle se concentra sur autre chose, sur le fait que Link était déjà la, lui qui aurait pût rentrer bien plus tard.

Elle s'était même permise de lui lancer une petite boutade affective sur le visage, plaisanterie qui eut l'effet boomerang au moment ou il lui lançait la même réflexion sur son joli minois.« Démasquée..» Son sourire s'agrandissait alors qu'elle s'amusait du rôle de la fille énamourée qui ne pouvait pas se passer de son colocataire. C'était ça qu'elle aimait particulièrement chez lui. Il pouvait passer du rire aux larmes, bien que les larmes n'ont jamais étaient déversées ici jusqu'à présent. Link avait un certain second degré qu'elle appréciait énormément et il fallait dire que contrairement à ses anciens colocataires, il était plutôt de bonne compagnie, pas certainement la meilleure pour le reste du monde qui espérait voir Blue évoluer, grandir et mûrir qui sait, mais pour elle, elle n'avait pas besoin d'autre chose que ce colocataire la, au moins il la faisait sourire et rire, surtout lorsqu'il ajoutait qu'il aurait aimé profiter d'un peu de quiétude mais que ce ne serait malheureusement pas possible du fait qu'elle se tenait la, à ses côtés.«La par contre je te permet pas. Fais bien gaffe à ce que tu dis.» Et elle riait, parce qu'elle ne mettrait pas ses menaces à exécution, parce que ne lui ferait rien, peut-être le taquiner un peu plus, lui faire quelques blagues, mais rien de méchant, parce que Link ne le méritait pas.

Gentiment, il vint même lui tendre sa boisson, et sans une parole, elle l'attrapa pour la porter à ses lèvres histoire de s'hydrater durant quelques secondes. Des secondes qui permit au garçon de s'adresser à nouveau à elle, sa question qui manqua de la faire recracher tout le soda qu'elle avait en bouche. «Heu Link.. Ça va pas? » demanda t-elle par réflexe. Non parce que en général, elle n'a pas pour habitude de réfléchir sur ce genre de questions existentielles, même si celle ci est plutôt particulière il faut dire. Elle ne s'était jamais posé la question du pourquoi et du comment elle avait atterrie dans cette ville , mais Game City avait prit d'avantage des allures de paradis blanc pour elle que sa ville natale ou bien des choses lui sont arrivées.  Elle repensa d'ailleurs à tout, à sa vie, son enfance, adolescence rebelle. Ses parents sont morts il y a de cela quelques années, laissant sur le dos de leurs trois gamins un héritage colossal. Elle était l'aînée de la famille et se devait d'endosser de nouvelles responsabilités, guider ses cadets sur le droit chemin, sauf que même elle, elle ne sait pas ou se trouve ce droit chemin. Elle avait fait de son mieux, même quand leur garde avait été accordée à leur tante et son imbécile de petit copain de l'époque. Pour elle, ils n'ont jamais remplacés ses parents, et déjà à cette époque elle était rebelle Blue, c'est peut-être pour ça que son potentiel beau père s'était donné à coeur joie de la battre autant de temps. C'était un défouloir pour lui et rien n'était plus jubilant que de s'en prendre à une gosse. Combien de fois elle s'était retrouvée à terre, recroquevillée, à retenir ses cris de douleur pour ne pas que son petit frère et sa sœur l'entendes. Elle refusait qu'ils voient cela, toute cette violence n'était pas faîtes pour eux, alors elle avait encaissé, encore et encore, jusqu'à ce qu'elle soit en âge à bien pire que de simples sévices. Des attouchements, il voulait la posséder autrement, elle ne s'était pas laissée faire et cette fois elle avait tout avoué aux autorités.

Qu'est-ce qu'elle avait gagné? Rien, peut-être le fait que sa sœur ne subirait pas le même sort qu'elle. Quand ils furent tout les trois séparés, Blue en avait eu le cœur arraché, détruit, en lambeaux, surtout quand Rose s'était mise à pleurer en lui disant que tout était de sa faute. Non ce n'était pas de sa faute à elle, elle avait juste voulu les protéger. Au final, Olive et Rose ont pût être adoptés par de bonnes familles, mais pas elle, elle avait errait de familles en familles jusqu'à finir au couvent, et la suite? Vous la connaissez. Elle s'est enfuie, jusqu'à Game City ou elle a pût récupérer un semblant d'autonomie. Alors oui, pour elle Game City était beaucoup plus plaisante et charmante que n'importe qu'elle famille ou elle avait pût résider jusqu'à présent. Sans un bruit elle se leva du canapé pour aller jeter la canette de soda une fois vide. Elle se pencha jusqu'à la poubelle avec ses collants troués pour jeter l'objet et revint aussi vite jusqu'à son colocataire pour s'adresser à nouveau à lui. «Pour te dire la vérité, j'y ai jamais pensé une seule seconde ce que je foutais ici. Un coup du destin ou j'en sais trop rien, au final j'laimes bien cette ville, la ville pas les habitants, ils ont tous l'air tellement cons, mais y'a des bonnes têtes quand même..» Un coup de je t'aime, moi non plus, mais ça aussi c'était Blue. Un jour elle aimait quelqu'un, le lendemain elle pouvait le détester comme jamais.«Ce n'est pas les gens qui ne nous supportes pas, c'est ce que l'ont penses nous, parce qu'ont est différents de tous ses gens et au final, ce n'est pas plus mal non? Je veux dire, au moins ont s'attaches à personne, ont souffres pas parce que bon sang quand je vois certaines nana souffrir à cause d'un tel ou d'un tel, je me dis que leur vie est tellement moche que je préfère amplement la mienne.» Et elle se mit à pouffer de rire doucement avant d'afficher un grand sourire de gamine à la cervelle embrumée. Elle attrapa ses mains pour les tenir au creux des siennes, froides. «Et puis, c'est pas le cas de tout le monde, j'te supportes bien moi.» finit-elle par dire, fière de ses mots, fière de son comportement, fière d'elle pour une fois.




@Link Shadōman  keur

AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Shiny, happy, see my world in new colors. Higher fire, fly my rocket through the universe. I'm up with the kites and I dream so blue, I live in the sky, you come live here too.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: i've got this fire in my soul. (Blink)

Revenir en haut Aller en bas
 

i've got this fire in my soul. (Blink)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» even when the night is cold i got that fire in my soul (holly)
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game City :: Quartier résidentiel-