AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chris Redfield


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 12/03/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 266
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/02/2018
▌CRÉDITS : Tumblr - Google
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Mer 11 Juil 2018 - 18:55






Le pardon du Coeur








Trish Carpenter Chris Redfield


Malgré le temps qu’il a passé à vivre à GameCity, ces mois durant, Chris continuait à être torturé par son passé. Ces monstres infâmes qui décimaient son ancien monde, continuaient à le persécuter. Bien qu’ils ne pussent plus menacer son corps, c’était son esprit qui souffrait. Redfield n’en pouvait plus de se réveiller presque chaque nuit, hurlant de peur et voulant sortir son arme pour tirer sur un ennemi invisible. À la longue, il avait peur que cela finisse par lui jouer de bien plus mauvais tours. Que son travail ou le peu de vie sociale qu’il avait, devait en pâtir. Il eut l’idée de prendre des médicaments, mais son expérience avec les produits pharmaceutiques lui avait laisser un très mauvais goût. Alors il s’exilait souvent sur l’eau pour fuir, fuir un cauchemar qui le traquerait n’importe où dans ce monde.

Il était donc clair que l’agent spéciale devrait vivre avec pour le restant de sa vie. Mais ce qui le dérangeait encore plus, c’était de créer de nouveaux ennuis ici. GameCity pouvait lui offrir une nouvelle vie tout comme pour sa sœur Claire. Alors que voilà, Redfield se laissait emportait par ses peurs et ses souvenirs, qu’il devenait parfois froid et pouvait causer bien des ennuis ici, devoir affronter d’autres monstres. Mais, contrairement à Resident Evil, il n’était pas trop tard pour lui de corriger ses erreurs ici. Il en avait le pouvoir et il comptait bien en profiter pour repartir sur de nouvelles bases et ne pas sombrer. Au moins sa peine se réduirait, du moins, l’imaginait-il ainsi.

Et sa première grosse erreur qu’il désirait corriger, était celle qu’il avait commise avec Trish. De cette histoire, Redfield s’en voulait. Il avait bu certes, mais cette seule entorse à son règlement personnel l’avait quelque peu meurtrie, le faisant devenir, ce qu’il n’avait jamais voulu être. Chris, l’homme qui voulait se battre pour tous, devenir un défenseur de l’humanité, cherchant à protéger. Voilà qu’il faisait souffrir. Pour lui, c’était plus facile de décimer une armée d’A.B.O que de gérer une vie sociale. Encore, il se disait qu’il aurait pu mieux agir la dernière fois. Mais sur le moment, honteux, il préféra prendre la fuite, croyant que c’était la meilleure solution, une solution baser sur l’instinct. Et maintenant, il se tenait là, au seuil de sa porte, se préparant à frapper. Son plan, s’excuser et accepter au maximum les coups. L’agent s’était perdu à cette époque, et maintenant, il désirait réparer ses torts. Preuve de sa bonne fois, le fait qu’il soit là pour demander pardon et qu’il ne négligeait pas les sentiments de la jeune femme.

Respirant un bon coup, Chris toqua. Il ignorait comment Trish allait réagir. D’ailleurs, il n’eut que peu de souvenir de cette soirée et d’elle. Mais il imaginait bien que ces retrouvailles seront loin d’être roses. Sans doute, y aura-t-il de la vaisselle cassée, des coups et des cris. Cependant, Redfield s’encourageait à subir son jugement. Il pouvait se dire qu’il n’était pas le seul fautif, cela-dit, il était tout de même responsable, et avait jouer avec les sentiments de quelqu’un d’autre. Attendant qu’on lui ouvre la porte, l’ancien BSAA cru rêver, que tout cela n’était pas lui, qu’il était dans un autre monde. D’ailleurs, n’était-ce pas justement le cas ? Finalement, la porte s’ouvrit et Redfield crut avoir une attaque. Il garda tout de même son sérieux et essaya de garder au moins son sourire, même s’il était gêné.

"Bonjour Trish, comment vas-tu ?"






© Méphi.





_________________
Chris Redfield

We abandon nobody !
codage par Laxydunbar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trish Carpenter


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


**
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 236
▌ARRIVÉ(E) LE : 19/07/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Lun 23 Juil 2018 - 15:51


Assise devant la fenêtre, elle regardait dehors, une tasse de café à la main. Le temps n'était pas des plus magnifiques, légèrement maussade avec les nuages grisonnants qui planaient dans le ciel. La chaleur était également au rendez vous, mais elle pouvait survivre grâce au ventilateur lui faisait de l'air et faisant virevolter quelques mèches de sa chevelure blonde. Elle finit par soupirer et quitter le paysage monotone qu'elle regardait pour prendre sa douche.

Elle n'était qu'en sous-vêtement, quand on frappa à sa porte. Vraiment ? Qui vient pour la déranger ? Elle hésita un moment, mais la curiosité la poussa à aller dans l'entrée pour regarder à travers le judas qui se trouve derrière. Et là...là elle le vit, cet ingrat, ce parfait connard qui ne voulait plus la voir. C'était quoi son problème ? Il avait envie de tirer son coup, alors il revient voir cette femme qu'il pense être une fille facile ? Le mieux serait qu'elle n'ouvre pas, qu'elle garde sa porte fermer. Mais à l'intérieur elle fulminait, elle était énervée, en colère et avait envie de lui crier toute sa haine. Par la même occasion, elle en oublia qu'elle était en sous-vêtement, les cheveux mouillés goûtant légèrement sur sa peau. Trish ouvrit la porte à la volé, pour poser son regard furieux sur Chris Redfield, le roi des connards. "Bonjour, Trish comment vas-tu ?"  répète t-elle avec un ton ne cachant pas son énervement. "Est-ce que tu te foutrais pas un peu de ma gueule, là ?" lui crache t-elle au visage sans le moindre détour. "Tu crois que tu peux te pointer ici la bouche en cœur et que je t'accueille les bras ouvert ! Vas te faire foutre Chris !" ajoute t-elle en tentant de refermer la porte avec violence pour montrer sa colère.

_________________
Harder, better, faster, stronger
L'amour et un noble coeur ne font qu'un, et quand l'un ose aller sans l'autre, c'est comme quand l'âme abandonne la raison.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 12/03/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 266
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/02/2018
▌CRÉDITS : Tumblr - Google
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Mar 24 Juil 2018 - 8:25






Le pardon du Coeur








Trish Carpenter Chris Redfield


C’était avec beaucoup d’appréhensions, que Chris redoutait ces retrouvailles. Chaque microseconde qui passait, on lui soufflait que ce fût un très mauvais plan, qu’il ferait mieux de se tirer et laisser le temps faire son œuvre. Mais, Chris tenait à réparer ses torts. Il n’était pas Albert Wesker, la vie des autres, il s’en préoccupait. Chris n’était pas un super-héros, ni un saint. Et c’était en sachant cela, qu’il se donnait du courage pour réparer ses erreurs. Trish n’était qu’une inconnue pour lui, mais ce n’était pas une raison de la traiter de la sorte. Redfield n’aurait pas dû boire, mais il passait dans une période particulière dont il aurait voulu oublier. Alors il attendit jusqu’à ce qu’enfin, la porte s’ouvre enfin. Mais malgré ses doux mots, et son sourire à la fois charmant et gêner, cela n’eut raison de la colère de Trish.

Alors que cette dernière s’apprêtait à claquer la porte à son nez, Chris stoppa cette dernière en la bloquant avec sa main et son pied. Elle avait toutes les raisons du monde de lui en vouloir. Et même si cela le faisait souffrir, le châtain acceptait tous les chefs d’accusation, plaidant coupable. Il voulait payer sa dette, mais pas avant d’avoir dit, ce qu’il avait à dire. Qu’à la fin, elle ne lui pardonnerait pas et veuille lui arracher les yeux, soit il respecterait cette décision sans rien ajouter et faire quoi que ce soit. Tout ce qu’il voulait, c’était qu’elle lui donne l’occasion de s’expliquer, rien de plus. Ensuite, elle fera de ses dires, ce dont elle voudra.

"Tu as raison de m’en vouloir. Je ne te donne pas tort. Mais je suis venue non pour te tourmenter, mais m’excuser."

Redfield tenta de jeter un rapide coup d’œil dans l’appartement, afin de voir le visage de la jeune femme afin de mieux lui parler. Il était clair qu’il ne serait le bienvenu à nouveau dans cette demeure. Néanmoins, il ne demanda pas de passer prendre un café. Juste parler, même sur le paillasson lui suffisait grandement. Mais, est-ce que cet esprit modeste touchera le cœur de Trish ? De toute manière, Redfield ne voulait faire qu’une chose, lui parler et s’en aller. Déjà qu’il crut que ses jambes allaient l’abandonner ou même, ne pas sortir d’ici vivant.

"Je sais… Que je t’aie fait du mal. Croie moi, ça me bouffe depuis ce jour et je voudrais me pardonner. Te faire souffrir est loin de mon objectif."

Le message principal était donné. À cet instant, Chris pensa qu’il serait plus préférable de dire directement le pourquoi de sa visite. Il se voyait après mal placer pour proposer de quand même rentrer et d’en discuter autour d’une tasse ou d’un verre. En tout cas, c’était bien trop tôt. Et puis Redfield était bien trop franc pour se montrer calculateur et faire tourner autour du pot pendant des heures. C’était un homme d’action, qui allait droit sur son objectif et qu’il fera son maximum pour remplir sa mission avec succès. Malheureusement, il partait avec un état d’esprit assez pessimiste. Si les rôles étaient inversés, pardonnerait-il, au moins facilement ? Chris était jeune, pourtant, il n’était pas un adepte de la romance ou de l’amour tout court. Sa vie n’étant remplie que de violence et de malheur, il s’était fermé à toutes ces choses, devenant à la longue froid et frôlant l’antisocial.

Et voilà qu’à qu’au moment, où, sans même le vouloir, il accepta de se montrer intime, il fit souffrir quelqu’un. Intérieurement, l’agent spécial se promit que s’il s’en sortait indemne de ces retrouvailles, jamais plus il ne tenterait de vivre quoi que ce soit, avec qui que ce soit. Ni pour une histoire longue, ni pour un coup d’un soir. Il sera étranger à tout cela, redevenant l’ours qu’il était. Ce serait sans doute mieux ainsi. S’il se coupait ainsi du monde, il ne ferait plus souffrir quoi que ce soit. Et les seules fois où il voudra bien s’approcher de quelqu’un, ce serait durant ses missions, ou aider une personne dans la rue en danger, comme ce mystérieux tueur justicier dont il avait entendu parler à travers les rumeurs.






© Méphi.



_________________
Chris Redfield

We abandon nobody !
codage par Laxydunbar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trish Carpenter


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


**
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 236
▌ARRIVÉ(E) LE : 19/07/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Sam 28 Juil 2018 - 18:34


S'excuser ! Est-ce qu'il était sérieux ? Chris Redfield, était là sur le pas de sa porte, car il avait besoin de se faire pardonner. Cette idée arracha un sourire sarcastique à Trish qui le regarda avec le même regard. Ce type était vraiment sérieux ? Il s'amuse avec elle, ne donne plus vraiment signe de vie et lui fait comprendre que ce qui c'était passé n'était qu'une erreur et voilà qu'il débarque la bouche en cœur pour demander pardon. Nan, mais vraiment ! Crois t-il qu'on peut obtenir le pardon juste en demandant ? Franchement, elle n'a pas envie d'être sympa et de lui accorder le plaisir. Elle se sent déjà assez humilié comme ça, pas la peine d'en rajouter.

Sa première réaction avait été de lui claquer la porte au nez, car elle n'avait pas la moindre envie de discuter. Sauf qu'il parvient à bloquer la porte avec son pied et ses mains, histoire que la discussion ne se termine pas tout de suite. Génial, en plus de ça, il se veut intrusif. Quoi qu'il était toujours sur le pas de la porte ce qui lui convenait très bien. Si elle aurait su, elle aurait tenté de fermer la porte plus fort pour lui faire mal. Quoi ? C'est mesquin de penser ça ? Oui, peut être. Mais la colère transforme les gens, il ne faut pas l'oublier. Il aurait mérité que son pied se brise à cause de la porte. Les belles paroles qui sortaient de sa bouche ne l'atteignait pas. Qu'il soit désolé, elle s'en fichait. D'ailleurs, elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle souffre de tout ça. Disons qu'elle est juste profondément vexée. Trish n'est pas le genre de femme qu'on jette de la sorte. En général, c'est elle qui jette les gens. Alors, vous pouvez imaginez à quel point la situation l'ennuie au plus au point. "Tu crois que j'en ai quelque chose à foutre de ce que tu penses ? Que tu sois désolé et que tu cherches le pardon ? C'est quand même toi qui au début à insisté pour boire un verre. J'ai peut être ma part de responsabilité là dedans, mais toi... toi t'es un sacré connard, Chris !" lâche t'elle sans la moindre pincette.

Ce soir là, les choses se sont peut être passé un peu trop vite. Elle suivait Chris pour sa mission. Il faisait partie d'une enquête qu'un client avait expressément demandé. Sauf qu'elle avait été repéré et qu'il avait donc voulu savoir pourquoi la blonde le suivait. Pendant un moment, elle avait menti, jusqu'à ce qu'elle comprenne très bien que ça ne marcherait pas avec lui. D'une certaine manière, une sorte de défi était né entre eux, puis l'envie d'en savoir plus. Il avait voulu l'inviter à boire un verre, mais elle avait clairement refuser d'aller dans un bar blindé ou la moitié des clients seraient déjà bourré. Alors, elle avait proposé son appartement, sans arrière pensée vous pouvez en être sur. Sauf que les deux ont un peu trop forcé sur la bouteille et qu'il n'était pas possible de nier une sorte d'attirance physique, le tout augmenté via le breuvage alcoolisé. Résultat des courses, ils ont couché ensemble, mais au petit matin le bellâtre avait prit la fuite. La suite avait été compliqué, il l'avait évité et pour se faire voir, elle s'était invitée à sa petite faire d'anniversaire. En faite, c'est la sœur de ce dernier qui l'avait invité. Comment ? Pourquoi ? Elle n'en savait rien. Elle ignorait même comment elle avait eu son numéro de téléphone. Quoi qu'il en soit, elle était arrivée comme une horrible surprise ce jour là. Mais depuis, elle avait comprit qu'il l'évitait plus que tout. Jusqu'à aujourd'hui, ou il est venu pour demander pardon, chose qu'il n'est pas vraiment prêt d'obtenir. "Ne t'imagines pas trop que tu m'as fais souffrir, je suis pas le genre de femme à qui ont fait du mal si facilement !"

_________________
Harder, better, faster, stronger
L'amour et un noble coeur ne font qu'un, et quand l'un ose aller sans l'autre, c'est comme quand l'âme abandonne la raison.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 12/03/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 266
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/02/2018
▌CRÉDITS : Tumblr - Google
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Lun 30 Juil 2018 - 9:18






Le pardon du Coeur








Trish Carpenter Chris Redfield


Trish avait du caractère, Chris devait l’avouer. D’ailleurs, l’agent spéciale se demandait si ce n’était pas un peu à cause de ça, qu’il avait flashé sur elle. Ce trait de caractère qui au fond, lui plaisait bien, et qu’avec l’alcool, il n’eut plus de retenu. Ce n’était pas une excuse, bien au contraire. Redfield avait honte de ce qu’il avait fait, et même si la jeune femme lui accordait par miracle son pardon, l’ancien B.S.A.A se sentirait toujours aussi mal, car son erreur ne sera pas effacée, mais bien ancrée en lui. Alors il écouta les remontrances de cette dernière, sans la couper, sans la contredire, car il était prêt à accepter les chefs d’accusation sans se défendre plus que ça.

Il avait oublié au début, que c’était bien lui qui avait proposer de boire un coup, c’est vrai. Mais c’était en tout bien, tout honneur. Il pensait juste à un verre ou deux, pour en savoir plus sur la femme qui enquêtait sur lui, et pour le compte de qui. Mais, pour une raison qui lui échappait encore, ils avaient fini la nuit ensemble. Et au réveil, honteux, il avait préféré prendre la fuite. Pour le reste, il pensait agir pour son bien, mais au final, Redfield se demandait si ce n’était pas pour son propre bien. Trish ayant visiblement fini, Chris voulut tout de même éclairer certains points, pour prouver qu’il n’était pas animé un seul instant de mauvaises intentions. Même s’il savait qu’au final, il n’aurait de verdict clément à la fin de cette journée.

"Je sais. Tu as raison, j’en suis un. Mais si je t’évitais jusque-là, que je suis partie, ce n’était en rien à cause de toi. En réalité, j’avais honte de moi, je me dégoute. Je pensais te préserver de ma personne, mais au final, c’était moi-même qui voulait se préserver."

L’ex S.T.A.R.S chercha ses mots pour se faire comprendre, expliquer son point de vue. Il ne voulait pas énerver d’avantage la jeune blonde. Car il sentait qu’elle était à ça de lui arracher la tête. Cependant, il se disait que le meilleur moyen d’éviter de froisser quelqu’un, était de se montrer honnête dès le départ.

"D’ordinaire, je ne suis pas ce genre de personne. Je ne couche pas facilement, même pas du tout. Et si je ne ressens rien pour l’autre, je ne veux lui couvrir d’illusion."

Voilà, c’était dit. À Trish d’en faire ce qu’elle désirait. En fait, la vie amoureuse de Redfield était presque déserte, si ce n’était totalement. Il n’avait jamais réellement ressenti de l’attirance pour qui que ce soit. Sans doute parce que très jeune, il dut jouer le père de substitution pour sa sœur. Il a dû faire beaucoup de sacrifice pour s’occuper de sa sœur. Puis son temps dans l’armée, les S.T.A.R.S et le B.S.A.A ne lui avait laisser la moindre occasion d’entamer une romance. Il était trop occupé à affronter et arrêter les méchants. Mais maintenant qu’il était à GameCity, du temps il en avait à ne plus savoir quoi en faire. Il se découvrait une nouvelle vie, de nouvelles expériences. Et tout cela lui faisait un peu peur. Toutefois, il ne comptait pas dévier de ses principes. Il gardait ses valeurs depuis qu’il avait quitté son monde. Et même s’il s’en était dévié, il comptait bien redresser la barre.

Trish enchaîna sur une petite réplique qui amusa instinctivement Chris. Il ne voulait pas lâcher ce rire. Cela pouvait lui apporter préjudice, ou bien au contraire, détendre l’atmosphère. La femme venait d’annoncer qu’elle n’avait pas vraiment souffert de cette histoire, et donc, qu’elle était vexée pour un autre détail.

"Je suis donc à moitié rassuré."

Cette femme avait vraiment un caractère bien à elle. Et l’agent spéciale se demandait bien au fond, ce qui aurait réellement blesser cette dernière. Après tout, il ne savait pas grand-chose d’elle, et lors de leur rencontre, elle lui avait mentit. Si cela se trouve, elle n’était du genre commode et pouvait être quelqu’un dont il valait mieux ne pas se lier. Dans tous les cas, ce qui était fait, fut fait. Et Chris désirait juste arranger au minimum les choses. Mais il savait qu’il aura du mal à se regarder dans une glace après tout cela.

"Ecoutes. Je suis venu pour m’excuser oui. Car je ne voulais pas te faire du mal. Que tu me pardonnes ou non, c’est ton choix. Moi, j’étais juste venue te dire ça. Alors si tu veux encore que je parte. Soit, je disparaitrais."

Pour preuve qu’il respecterait ses paroles, Chris Redfield retira son pied de l’ouverture de la porte et s’écarta de cette dernière, les bras légèrement écarter. Il n’allait tout de même pas la forcer à lui pardonner et devenir ami. Quelque soit le véritable mal qu’il est fait à cette jeune femme, l’ancien héros du B.S.A.A s’en excusait de la façon la plus sincère.







© Méphi.



_________________
Chris Redfield

We abandon nobody !
codage par Laxydunbar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trish Carpenter


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


**
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 10/05/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 236
▌ARRIVÉ(E) LE : 19/07/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Jeu 16 Aoû 2018 - 20:56


Les paroles de Trish n'allaient pas être des plus douces. Oh que non ! Elle n'avait pas l'intention de jouer la gentille et de l'excuser. Ce qu'il avait fait, l'ignorer de la sorte après ce qu'il s'était passé, autant dire que ce n'était pas à faire. Si quelque chose n'allait pas, il aurait simplement pu être honnête et le lui dire plutôt que de jouer à cache-cache. Du coup, elle n'a pas la moindre envie d'être sympathique et cela se voit dans ses paroles. Au moins, il admet qu'il est un connard, c'est une bonne chance. Car il aurait très bien pu dire que ce n'était pas le cas et qu'il a parfaitement la droit de ne pas lui parler s'il veut et même de l'ignorer. Non, au contraire, il admet ses tords. C'est une bonne chose, mais ce n'est pas suffisant pour calmer la jeune femme. Il expliqua que ce n'était pas vraiment de sa faute à elle, mais qu'il avait simplement honte de lui, de ce fait, il n'avait pas eu le courage de venir lui avouer, se protéger de tout ça. Vraiment ! Elle le regarda avec un regard qui n'accordait pas le moindre pardon. Chris pouvait bien dire ce qu'il voulait, ce n'était pas gagné pour lui. "Et tu espères quoi en me raconter ça ? Que je puisse te pardonner ? Te comprendre ? Franchement, compte pas la dessus !" assure t-elle avec une voix des plus autoritaire qui ne laisse pas vraiment de négociation possible.

Il continua en disant qu'il n'était pas le genre de personne à coucher le premier soir. Elle haussa un sourcil en le regardant. Parce qu'il croit peut être que c'est son genre à elle ? Est-ce qu'elle est censée prendre cette phrase d'une bonne façon ? Sur le moment, elle avait grandement envie de lui foutre son poing dans la gueule et elle ne sait pas comment elle faisait pour ne pas le faire. Se contenir, c'est loin d'être facile mais elle le faisait pour l'instant, pas dit que ça dure longtemps encore. "Parce que tu imagines que je suis le genre de nana qui écarte les cuisses avec le premier venu !" demande t-elle outrée.

Ce n'est pas parce qu'elle ne souffre pas qu'elle n'est pas pour autant contrarié. C'est sûr qu'elle n'est pas attaché à lui comme une personne pourrait l'être d'une personne dont elle est amoureuse. Mais ça n'empêche que son attitude était blessante et que ça lui donnait l'impression d'avoir été utilisée d'une sale manière. Juste un gars de plus qui veut tirer son coup et c'est tout. Bref, il voulait s'excuser, mais est-ce qu'elle peut accepter ça ? C'est pas vraiment ce qu'elle veut. Pour le moment, elle ne se sent pas capable d'accepter des excuses venant de la part de ce type. "Si c'est le pardon que tu es venu chercher, sache que tu ne l'as pas !" indique t-elle très clairement. "T'as fait le con et tu vas le regretter. J'ai pas terminé d'enquêter sur toi. Apprête toi à me voir partout et à faire de sa vie un Enfer dans les semaines qui suivent !" ajoute t-elle avec un sourire machiavélique avant de claquer la porte de manière définitive. Elle était peut être excessive sur ce coup là, mais il l'avait clairement prit pour une conne, alors elle va le lui faire payer !

[Fin pour Trish]

_________________
Harder, better, faster, stronger
L'amour et un noble coeur ne font qu'un, et quand l'un ose aller sans l'autre, c'est comme quand l'âme abandonne la raison.
(c) codage by Nono - Crédit image : tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 12/03/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 266
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/02/2018
▌CRÉDITS : Tumblr - Google
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter] Sam 18 Aoû 2018 - 9:08






Le pardon du Coeur








Trish Carpenter Chris Redfield


Chris encaissait tout, il supportait les remontrances, les insultes de Trish, se rangeant même de son côté en les acceptant. Il avait commis une belle bêtise, même s’il trouvait la situation injuste. C’était à croire que tout cela, ce n’était pas lui. La capitaine s’était retrouvée dans la peau d’un autre dont il ne reconnaissait pas. Tout cela, ce n’était pas lui, ça n’avait rien à voir avec ce qu’était l’habituelle Chris Redfield. Se retrouver dans une mission périlleuse entourée d’armes biologiques ou de terroristes, ça, il pouvait le supporter et s’en remette. Mais ce genre de situation, cela le dépassait. Il ne trouvait même plus ses mots, sauf peut-être ceci :

"Je ne cherche pas ton pardons, Trish. Je suis juste venue m’excuser et m’expliquer, après, fait bon comme il te semble."

Depuis le début, l’agent spécial s’était montré honnête, respectueux, franc. Mais quoi qu’il puisse dire ou faire, la jeune femme devant lui, ne semblait vouloir se calmer. Au contraire, sa colère semblait augmenter, alors le guerrier décida de ne plus rien dire, de continuer d’encaisser. Il n’entendit déjà plus les mots prononcés par la belle blonde furieuse, juste des aboiements, et ce jusqu’à ce que cette dernière lui claquât la porte au nez. Alors, il resta un moment devant la porte, se mettant à souffler pour évacuer la pression. Extérieurement, Chris semblait tenir le choc, mais en réalité, il était presque à bout. Il voulait crier, pleurer, frapper même. Il encaissait tellement de rage, tellement de souffrance en lui. Pourquoi cette femme ne pouvait pas tout simplement se dire « D’accord, il m’a fait du mal. Mais il est venu s’excuser, alors lâchons l’affaire et passons à autre chose. On ne sera pas amis, mais redevenons des étrangers. »

Mais non, au lieu de cela, il s’était fait un nouvel ennemi. Pourquoi être venue dans cette ville alors ? On pourrait croire que l’arrivée dans ce nouveau monde était une chance de tout recommencer, de profiter d’une vie plus tranquille. Mais non encore ! Pas pour lui, pas pour le « légendaire » Chris Redfield. Il n’était peut-être pas l’homme le plus malin du monde, ni le plus cultivé. Pourtant, il avait sans regret sacrifié une grande partie de son existence pour servir et protégé. Pendant des années, il s’était battu, en risquant sa vie pour sauver celles des autres dans les deux mondes. Il faisait cela, de façon désintéresser, ne cherchant ni gloire, ni honneur, juste pour voir les gens vivants et que tous puissent continuer à sourire à la vie.

Cependant, quelle fut sa récompense pour avoir joué au héros ? Des cauchemars, des traumatismes, des morts, des ennemis à ne plus quoi en savoir-faire. Chaque jour qui passait, ce fut une nouvelle épreuve qui l’épuisait. Et sa venue ici, n’avait rien changer. Certes, il n’y avait plus d’A.B.O, mais les ennuis étaient là. Il n’avait commis qu’une erreur, une simple, et voilà qu’à nouveau, l’Univers s’acharnait sur lui. Chris n’était pas un héros, c’était une âme damnée. Si le Paradis existait, il n’aurait certainement pas sa place là-haut. Peut-être le mieux serait d’accepter, de continuer à vivre avec ou bien… De tout laisser tomber.

Encore chambouler par cette rencontre, le vieux soldat remonta le long couloir, l’esprit agité, pour rentrer chez lui. Là, il voulait juste rester seul sur son vieux bateau et ne plus jamais le quitter. Si seulement il pouvait couler. Dans la vie, on était punis quand nous faisons un faux pas, ce qui était normal. Mais nos bonnes actions, ont-elles une récompense ? Chris n’eut aucun souvenir de cela. S’il devenait croyant, peut-être qu’un être cosmique voyait ses actions et le bénirait à la fin. Ou le condamnerait pour autre chose. Quoi qu’il en soit, Redfield était plus que conscient que sa série d’épreuves étaient loin d’être fini. Peut-être même que la venue dans ce monde n’était pas là pour offrir à ses habitants, une chance d’avoir une vie paisible, mais pour les préparer à quelque chose de bien plus éprouvant. La question alors qu’il se posa, alors qu’il franchissait les portes de l’immeuble, fut de savoir s’il serait près à l’affronter. Ce qu’il doutait de plus en plus…






© Méphi.




_________________
Chris Redfield

We abandon nobody !
codage par Laxydunbar

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter]

Revenir en haut Aller en bas
 

Le pardon du Coeur [pv Trish Carpenter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game Over :: Sujets Terminés-