AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 4 Juin 2018 - 9:32

Pur moment de Plaisir
A ppuyez contre le rebord de la portière, Peter regardait la ville défilait devant ses yeux, plongés dans cette nuit noire où la lumière des lampadaires, des néons et des abris de bus, déprimaient un minimum le jeune homme. Plus, ils roulaient dans cette belle voiture, dont il ignorait la marque et s’en fichait comme de l’an quarante, Peter lâcha un soupir, adoptant l’attitude d’un pauvre condamné qu’on menait à la guillotine. Il pouvait se montrer aussi digne que Louis XVI qui affronta la mort, mais lui, il n’eut la tête coupé qu’une seule fois.

Là où ils allaient, il n’eut aucune idée. Néanmoins, il se doutait de la nature de leur destination. Ce n’était pas la première fois que Liam le traînait dans un recoin qui le ferait hurler de peur et de désespoir. Et certainement pas la dernière. Comme à chaque fois, le jeune libraire irait râler, critiquer, rabaisser, etc. Bref, il fera tout pour gâcher cette soirée. Il tourna un moment la tête vers son chauffeur, qui lui, semblait déjà réjouit pour le moment qu’ils allassent passer ensemble. Sans doute que le policier, avaient prévu quelques mauvais coups à son compagnon de sortie. Peter lui lança un regard bien sombre, avant de retourner son visage vers la vitre, l’écrasant presque contre le rebord, afin que Liam, ne puisse apercevoir le petit sourire qui se dessinait, de manière incontrôlable.

Oui, Peter n’aimait pas les endroits comme les bars ou les clubs où le traînait l’inspecteur de police. Il détestait ces lieux, remplit d’idiots, abrutis de brutes épaisses n’ayant pas la moindre jugeote et ne vivant que pour picoler et connaître des plaisirs charnels d’un coup. Pathétique, très peu pour lui. Non, Peter n’appréciait cela, mais ce qu’il aimait, et qui risquait de ne l’avouer pas avant le prochain millénaire, c’était avec qui, il était. Liam, au fond, il l’aimait beaucoup. Leurs perpétuelles petites bagarres, leurs mauvais coups qu’ils se faisaient… Fisher y avait fini par trouver un certain plaisir, une complicité existait entre eux. Et si ce n’était pas lui qui lui avait proposer de sortir pour aller, il ne savait où il aurait dit non. Sauf si c’était Nathan et Thara, les deux exceptions, car ses parents eux, pouvaient tout lui demander.

"Bon alors, tu vas enfin m'avouer ce que tu me réserve ou tu as déjà oublier et tu roules depuis tout à l'heure en rond comme un idiot."

Cela commençait bien. Le jeune homme provoquait déjà son frère juste pour le voir déjà s’énerver. De quoi faire passer le temps. Et puis, il savait bien que même si l’un l’autre venait à s’emporter, jamais il ne toucherait son ami. Ils avaient tout de même un minimum de respect l’un pour l’autre. Toutefois, bien lancé, Peter enchaîna, cherchant encore quelque chose pour exaspérer un peu plus son chauffeur.

"Je n’ai pas envie de faire comme l’armée Française, qui attendait cacher l’arrivé Allemande pour finalement se faire prendre en traitre. Je ne peux pas refaire la seconde guerre mondiale, mais je peux éviter de faire répéter la même erreur."

Fisher adorait relater des événements historiques. Cette passion avait fait de lui, l’homme qu’il était. Et c’était grâce à cela, qu’il croisa la route de Nathan et Thara. Grâce à cette passion, il s’était trouver une famille et put connaître de nombreuses aventures inoubliables. Et il aimait encore plus l’Histoire depuis… Depuis qu’il avait vu que cela énervait aussi Liam. Peter adorait aussi le faire passer pour un idiot, un inculte, une brute même et jouer le plus intelligent. Et ça, ça reviendra très souvent, on pouvait compter sur lui. Mais malgré cela, Fisher n’était pas convaincu de ce qu’il disait. Il savait que l’inspecteur était loin d’être un homme ignorant et violent comme un barbare qu’on voyait dans les univers de fantasy. C’était même le contraire, bon d’accord, ils n’étaient pas du même niveau va-t-on dire, mais Warren n’était pas comme le décrivait Peter et ce dernier le savait. Toutefois, cela ne l’empêchait pas de le charrier un peu. Voir beaucoup. Il se disait même comme il avait fait pour vivre sans lui, sans avoir un « souffre-douleur. » Sur le ton de la plaisanterie, bien entendu.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 4 Juin 2018 - 11:20


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Repos. Un samedi soir qui aurait pût être comme n'importe quel Samedi si le lieutenant de police n'aurait pas eu l'idée de sortir ce soir. Le printemps laisserait bientôt place à l'été et les températures extérieures semblaient déjà bien estivales pour un début de mois de Juin. Des températures idéales pour sortir, prendre un petit verre tranquillement, penser à soit l'espace de quelques heures, pourquoi pas s'enivrer. S'amuser sans une seule seconde penser aux lendemains. La vie est bien trop courte pour la prendre au sérieux, personne n'en ressortira indemne de toute façon de cette foutue vie alors autant profiter de chaque secondes, minutes voir heures, jusqu'à la dernière. Oui. Liam n'oubliait pas son rôle de père, il n'oubliait pas que dans ce monde, quelque part se trouvait sa petite fille chérie qu'il souhaitait retrouver plus que tout, mais il n'oubliait pas non plus qu'il était cet homme libre de ses faits et gestes, un homme libre qui ne se prenait que peu la tête avec certaines complexités de la vie.

Ce soir, il sortirait. Ce soir il s'enivrerait, ce soir il danserait, peut-être certainement avec deux trois jolies plantes qu'il croiserait sur la piste de danse et que ses yeux dévoreraient. Ce soir pourtant, il n'en ramènera pas une seule chez lui, parce que ce soir, il ne sortait pas seul. Non. Ce serait bien trop ennuyant de sortir seul et proposer ce genre de sorties à John serait certainement mal venu de sa part. Alors, dans ce bas monde, ou plutôt dans cette minuscule ville, une personne lui vint à l'esprit. Son petit frère, Peter. En soit, les deux jeunes hommes n'ont aucun lien de parenté réel, mais pour Liam, ce genre de lien dépasse les barrières du sang. Liam et Peter, Peter et Liam, ils ne se ressemblent pas du tout, l'un est un brin trop fêtard, l'autre est sérieux. A les voir tout les deux, ont croiraient vraiment voir le grand frère et le petit, sans arrêt à se chamailler, à se chercher des poux pour telle ou telle raison avant de finir dans les bras de l'un l'autre. Tout comme pour John, le premier qui osait s'en prendre à un seul cheveux de Peter risquait gros auprès du lieutenant. "La famille c'est sacré" parait-il, et c'était bien le cas pour Liam.

L'homme avait drôlement bien bichonné sa jolie voiture, brillante et propre intérieurement comme extérieurement, il s'était mit en route après avoir envoyé un simple message sur le téléphone portable de son fameux "petit frère". Demmerde toi. J'arrive. Musique à fond dans l'intérieur du véhicule, l'homme se précipita jusqu'à son cadet pour le récupérer, quitte à griller quelques feux tricolores au passage. Le véhicule s'arrêta finalement à sa hauteur et laissa son passager entrer à l'intérieur. Le lieutenant, casquette à l'envers sur la tête, la tourna en direction du garçon, un sourire con aux lèvres. «Attache ta ceinture.» Lui avait-il simplement dit avant de faire crisser ses pneus sur le béton pour se mettre en route, adoptant une conduite plus ou moins nerveuse, histoire de piquer le cadet surdoué à ses côtés. Au passage, il s'était même permit d'augmenter un peu le volume de sa radio, levant une main du volant pour la faire danser en l'air tout en récitant les paroles de la musique en cours. We go like hands up people get with the show. We're taking over people lose control. Il savait tellement au fond que cela emmerderait le petit con à ses côtés, mais il pouvait pas s'empêcher Liam, avec ses trente ans sur la tronche, il pouvait pas s'empêcher de charrier encore et encore cet intellectuel. Avec John, c'était différent, parce que John, contrairement à Peter savait s'amuser et il serait même le premier à imiter son frère pour profiter lui aussi de la vie sans se soucier de quoi que ce soit. Sur la route, il lui semblait avoir entendu la voix du cadet à ses côtés, qui semblant impatient de découvrir l'endroit ou ils iraient ensemble. «T'es si impatient que ça de tremper ton biscuit pour la première fois?» Il se mit à nouveau à rire avant de grimacer en entendant son cadet parler d'Allemands et tout un tas de trucs qui au fond n'intéressaient pas du tout le lieutenant de police qui grimaça face à cette phrase sans queue ni tête. «Putain de merde t'es chiant en fait. Evite de parler comme ça aux nanas de la boite, tu risques de toutes les endormir.. En fait évite de parler tout court.» L'alcool s'occuperait de son cas rapidement, et le plus vite sera le mieux d'ailleurs. L'aîné Warren stationna son véhicule sur le parking de la petite boite de nuit ou il avait emmené Peter ce soir. Tout feux éteints, musique éteinte également, il tourna la tête en sa direction, étirant de nouveaux ses lèvres pour un sourire malin, pervers presque.«T'es prêt p'tit frère? Allez viens on va faire un tour.» Il sortait de la voiture le premier, laissant le jeune en faire de même avant d'entourer sa nuque avec son bras pour le guider jusqu'à l'entrée de la boite. «Evite de te perdre par contre, j'ai pas envie que tu chies à ton froc et que tu te met à chialer de plus me voir dans ton horizon.» Une nouvelle plaisanterie à la Liam, même si au fond, il pensait réellement ce qu'il disait, le premier petit con qui s'en prendrait à Peter ce soir dû à l'alcool risquait de goûter au poing du lieutenant fou de rage, alcoolisé ou non.

AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 4 Juin 2018 - 15:07

Pur moment de Plaisir
Autant dire que rien que le voyage était particulier. Peter voulu bien prier à qui voulait bien l’entendre, de veiller sur lui, le temps que Liam conduise ce monstre. Néanmoins, il trouva suffisamment de courage pour lancer une remarque désobligeante au conducteur.

"J’espère que tu es meilleur flic que conducteur ou chanteur, car sinon j’aurais vraiment des raisons de flipper."

Ce fut d’ailleurs curieux de voir un représentant de l’Ordre griller des feux, conduire comme un fou et chanter aussi faux. Un vrai supplice, Fisher se disait que celui de Tantale ou Sisyphe était de vraies vacances comparer à ce moment. D’ailleurs, il n’avait jamais vraiment vu Liam à son travail, rarement, mais il espérait qu’il était vraiment professionnel tout de même. Par contre, à sa petite remarque, le jeune homme se contenta de souffler. Warren pouvait être lourd des fois, et l’entendre dire de tels propos, décevait un peu Peter, lui donnant une image moins flatteuse. Mais au fond, c’était Liam, et s’il était différent, voir un semblable amoureux de l’Histoire et de la culture, est-ce que Peter l’aimerait tout autant ? Peut-être, mais peu sûr.

Le point positif de cette sortie, le premier d’une longue liste espérait, était que la tentative d’exaspérer Liam avait fonctionné. Sa référence historique eut l’effet escompté. Ce dernier mit déjà les choses au clair à ce sujet pour ce fameux plan « drague », quelque chose qui motivait moins Peter et dont ce dernier, appréhender une catastrophe sans nom. Du moins, dans le sens où il trouvera une certaine satisfaction à ruiner les projets de son compagnon. Il savait bien que ce dernier était du genre à plaire aux dames, et donc, s’il lui faisait perdre une occasion, il en trouverait d’autre. Autant bien s’échauffer avant.

"Pourquoi ? Tu as peur de te faire passer plus idiot que tu ne l’es déjà ?" Et un petit sourire mesquin pour appuyer ses paroles.

La voiture se gara enfin et tous deux descendirent. Rien qu’à voir la façade de l’enseigne, Peter le sentait mal. Lui qui préférait, soit une bibliothèque, ou bien des ruines à explorer s’il n’était pas dans un musée, le voilà dans un lieu qui n’avait absolument rien à voir, où les indigènes lui semblaient pire que les peuplades dites cannibales. Là, il se demandait si Liam l’appréciait vraiment pour lui infliger une telle torture, mais ça devait justement être le cas. Ce dernier l’attrapa au niveau des épaules pour le serrer contre lui et le faire approcher du bâtiment. Cette prise eut comme l’effet d’un étau, d’une chaîne qu’on tirait pour mener le prisonnier à la potence.

Le protégé de Drake ne fit rien contre l’étreinte de son frère. Il pourrait le repousser ou le frapper comme d’habitude, une petite tape sympathique. Mais non, il le laissa faire. Pourquoi ? Car il aimait le savoir quand même près de lui. Sa présence le rassurait, Liam, même pouvant paraître insupportable et crétin, était une personne sur qui, il pouvait compter. Quoi qu’il arriverait, il sera toujours là pour l’aider, il l’avait déjà prouvé. L’orphelin fut si souvent privé d’affection, le contact physique que ce soit une bise ou un calin lui furent itnerdit, et les mots doux si rare… Que d’avoir quelqu’un bravant cet interdit lui fit un des plus grands biens. Et puis, si Peter l’appréciait, l’aimait comme un frère, ce n’était pas pour ce qu’il avait dans le crâne, oh que non, c’était pour ce qu’il avait dans le cœur. Et même si cette soirée au bar se rapprocherait de l’enfer, il savait aussi que Warren, veillerait à ce que jamais rien ne lui arriverait.

D’ailleurs, le sens inverse était vrai aussi. Même s’il savait que le policier savait se défendre, Peter ne supportait pas qu’on lui causait du tort, et viendrait, d’une façon ou d’une autre à son secours. De toute façon, il préférait savoir que c’était lui qui le torturait que quelqu’un d’autre. Cela accentua son côté jaloux justement, mais cela était une autre histoire.

"Ne t’en fais pas, si je ne te voie plus, là je serais tenté de faire la fête."

La fratrie entra donc dans l’établissement. Liam devait y trouver son compte, mais ce ne fut sans doute pas le cas pour le jeune Fisher. Le libraire fit une moue en voyant ces clients, picolant, se donnant dans un spectacle qu’il nommerait « décadent » et où l’ignorance régnait en maître. Peut-être était-il encore temps de faire demi-tour, mais Liam l’en empêcherait. Autant survivre jusqu’au bout, jusqu’à ce que son compagnon fasse un coma éthylique et qu’il rentre à pied, ou en appelant Thara. Non… Il fera une belle photo de Liam, couchait au sol, vomissant sur le parquet, cela vallait le coup pour lui.

"Bon, je vais me mettre dans un coin et bouqiner un peu, pendant que toi, tu exécutera ta danse tribale pour séduire une de ces jeunes femelles complétement ivre. Ca marche ?"

La réponse paraissait évidente.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mar 5 Juin 2018 - 16:36


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Le frérot. Une vraie tête à claque. Un vrai petit merdeux. Un surdoué qui cherche constamment à se placer au dessus de tout le monde sur l'échelle sociale et intellectuelle. Un homme pourtant comme les autres, un gamin d'à peine cinq ans de moins que lui. il avait l'impression de faire face à un adolescent en pleine maturité et il avait du mal à comprendre,Liam,pourquoi Peter se montrait aussi têtu et borné sur sa vision de la vie. La sienne était pire que fade, dégueulasse, coincée entre deux livres poussiéreux et des connaissances de l'histoire qui ne servaient à personne à l'heure actuelle. Tout ce qu'il voulait Liam, c'était le voir sourire, profiter de simples petits plaisirs de la vie sans forcément se prendre la tête, sans chercher la petite bête, le mal partout et un jour ou l'autre il y parviendrait, à le faire changer d'opinions. En attendant, il fallait déjà qu'il change d'opinion sur les boites de nuits tendance, sur les femmes, viles tentatrices aguicheuses et sur l'alcool qui s'écoulerait à grande vitesse dans ses veines.

Le frangin Il s'était permit quelques remarques, sur sa façon de conduire. Des petites piques affectives comme il les aimaient et qui à défaut de l'agacer, le pousserait d'avantage à jouer aux cons. Tendre une perche à Liam et il la saisira aussi vite. Il continuait d'agiter la tête au rythme de la musique, à s'ambiancer seul dans sa voiture, à réciter les paroles de la musique qui faisait trembler les enceintes de son véhicule, jetant quelques regards à son passager et venant même, avant d'arriver à la boite de nuit lui offrir une petite claque à la nuque pour échauffer un peu le bonhomme et répondre en même temps à ses jolis compliments ironique sur l'homme qu'il était. Le véhicule finit sa course sur le parking de la boite de nuit,ou ils purent ainsi y descendre tout les deux. Dès sa sortie, l'aîné Waren attrapait déjà son petit frère par la nuque pour le guider jusqu'à la bâtisse face à eux qui de l'extérieur laissait entendre un bon son. Peter se laissa à nouveau aller dans de nouvelles confidences. Le fait de ne plus voir Liam l'aiderait peut-être à mieux s'ambiancer, une nouvelle pique qui força le lieutenant à resserrer sa prise sur la nuque de son cadet, sans chercher à la briser, juste une façon de le taquiner.«Entre la dedans au lieu de dire des conneries.» Il le poussa à pénétrer dans la boite ou une certaine chaleur émanait. Une chaleur produite par des corps en transe, totalement ivres ou simples bons vivants qui s'amusaient simplement à faire la fête, à oublier leurs soucis et leurs tracas quotidiens, un peu comme Liam savait le faire. il savait être sérieux, comme déconneur, et si à travers cela il pouvait l'espace d'une soirée oublier la perte de sa fille, alors il le faisait, sans hésiter. Les yeux gourmands du séducteur se posaient déjà sur certaines courbes, silhouettes fluettes et gracieuses qui se déhanchaient sur un son endiablé. Elles étaient toutes plus ou moins divines et lui donnaient l'envie d'aller à leur rencontre, si seulement Peter ne serait pas la.

Ce dernier d'ailleurs, s'apprêtait presque à fuir pour aller "bouquiner" dans son coin. Bouquiner? Sérieusement? Ce mot fit attraper un véritable fou rire au lieutenant qui vint joindre ses mains l'une à l'autre en signe de prière qu'il adressa au bon dieu.«Putain Peter t'es pas sérieux quand même? T'iras nulle part avec ton bouquin, tu m'suis et sans discuter.» Il n'attendait pas son avis, ni même une remarque qu'il le poussait jusqu'au comptoir non loin ou le barman, que Liam connaissait bien, s'amusait lui à enivrer ses braves gens. Le policier lui offrit une poignée de main virile, une accolade virile aussi ou leurs deux omoplates entrèrent en contact l'une de l'autre. On présente pas les potes Liam? Demanda le fameux barman en jetant un œil curieux au nouvel arrivant qu'il ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve et qu'il n'avait pour ainsi dire jamais vu dans sa boite. «Lui? C'est mon p'tit frère, Peter. Une terreur dans l'âme, j'te jures. Il saurait te réciter Shakespeare les yeux fermés et les doigts dans le cul.» Le lieutenant fit de suite signe au barman de lui servir un verre de vodka d'entrée de jeu qui lui ferait un bien fou, il n'en demanderait pas qu'un des verres mais bien deux, dont l'un était réservé à Peter.

D'un signe de tête, il invita son frangin à s'installer sur l'un des tabourets du comptoir avant d'en faire de même et de poser ses deux bras et coudes sur le bar. Il prit soin de se pencher sur le côté, afin de pendre ses deux lèvres moqueuses sur l'oreille de l'intellectuel.«Ce mec la a autant de meufs à son compteur que de A+ inscrits sur son dossier scolaire. Il a l'air con comme ça mais c'est un brave gars, l'un des rares qui serait incapable de te faire une crasse.» Il gardait son sourire Liam en jetant un œil au barman qui s'appliquait à satisfaire sa petite clientèle tout comme il chercherait à satisfaire Peter également même si à ce niveau la, cela se révélera d'avantage du domaine de l'exploit qu'autre chose, et encore le mot exploit est un peu faible mais pas impossible, et Liam était persuadé au fond de lui qu'ils passeraient une bonne soirée, que ça soit ici ou ailleurs, il n'abandonnerait pas son "poto" pour une paire de nichons ce soir.

AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mer 6 Juin 2018 - 10:22

Pur moment de Plaisir
C e fut sans grande surprise, que Liam le traîna jusqu’au bar, l’empêchant de lire quoi que ce soit. Ils étaient là pour faire la fête à la façon Liam, et Peter s’y attendait à ce genre de comportement, d’ailleurs, il l’avait cherché, et donc, se laissa diriger jusqu’à celui qui semblait être le responsable de ce charmant endroit. Les voyant qu’il se connaissait et qu’ils s’enlaçaient fort, Fisher eut comme un pincement au cœur en les voyant faire.

N'oublions pas que le jeune homme était d’un naturel jaloux, et ce de manière logique. Orphelin, il n’a jamais connu de tendresse de ceux qui l’entouraient, que ce soient les autres orphelins ou les familles d’accueils. Pourtant, ce n’était pas faux d’en avoir demandé, de vouloir en donner. Mais on préférait l’isoler, car on s’entait qu’il était différent, n’entrant pas dans le moule. Alors, Peter se contenta d’envier les relations qu’il voyait autour de lui. Les embrassades, l’amitié, la famille, etc. Pour former à la longue une carapace. À présent, il s’était trouvé une famille, un père, une mère, une sœur et un frère qu’il aimait tant. Ceci-dit, il avait peur, peur de les perdre. Peur de les voir se lasser de lui, de trouver mieux et de l’oublier. Cela pouvait le dévorer, le tourmenter, alors il le cachait. Il se doutait que Liam ne le remplacerait pas par le Barman, son mal-être était plus dû à un automatisme. Mais si jamais, le libraire et le policier venaient à s’éloigner, il n’était pas sûr de le supporter.

Toutefois, Peter Fisher ressentit un élan d’espoir, une remontée de motivation, quand Liam Warren le présenta comme étant son petit frère. Pas ami, ni frère de cœur non. Frère, comme de sang. Peter s’était tellement répété cela, qu’il avait fini par s’en convaincre, du moins presque complétement, imaginant même qu’ils étaient réellement de la même famille. Et pour ça, il ne pouvait que le remercier. S’il n’avait pas une réputation à tenir ce soir, il l’aurait embrassé, serré dans ses bras si heureux. Ceci dit, il se contenta de sourire, bras croiser, se tenant prêt de sa fratrie pour accentuer les dires de ce dernier.

Warren se pencha vers Peter et lui fit une présentation personnelle du barman ce qui ne manqua pas d’écarquiller les yeux du jeune étudient. Il aurait imaginé que le barman était un peu dans la même trempe que Liam, une fille chaque soir, un vrai tombeur offrant de l’alcool en abondance digne d’un vrai Bacchus. S’il était comme lui, plus de A que de conquête, ils auraient pus s’entendre, mais Peter préféra éviter, se contentant du minimum.

"Oh je voie... Un vrai gentleman en fait, ça manquait ici." Disait-il avec un petit clin d’œil et accordant un petit coup de coude dans les côtes de son compagnon en signe de complicité.

Tous deux prirent place au bar, et Liam, fidèle à lui-même, avait commander de l’alcool. Fisher voyait bien le petit jeu de son ami. Il comptait vraiment le corrompre à son monde, mais ce serait mal de connaître le jeune homme. Ce dernier comptait bien résister jusqu’au bout. Il n’allait pas baisser les armes à peine de combat commencer. Repoussant doucement le verre, il s’adressa à l’ami de son frère avec une des plus grandes courtoisies, adoptant une attitude quelque peu sophistiquée, de quoi trancher avec l’esprit de l’établissement. De quoi donner envie à son partenaire de soirée de se cacher, l’objectif espérait.

"S’il vous plait, pourrais-je avoir je vous pris à la place, un verre d’eau, ou si possible, un thé vert aromatisé, je vous en serez reconnaissant."

Il imaginait que de tels breuvages n’étaient possible ici, sauf peut-être pour le verre d’eau. Mais il ne comptait pas consommer de l’alcool, car il savait que s’il faisait cette concession, Liam gagnerait bien trop vite. Mais il se demandait, est-ce que ce dernier ne s’intéressait qu’à corrompre sa jeune âme et l’abandonner après ? Non, il savait que ce n’était que pour se chercher, s’aimant l’un l’autre comme ils étaient. Cette idée de « combat », ne venait que depuis le premier jour de leur rencontre.

"J’imagine que tu désires aller rejoindre ces braves gens."

Peter désigna le petit groupe rassembler, braillant et dansant entre eux. Il savait que cela démangeait Liam d’aller s’amuser et avoir une touche ou deux dans la soirée. Ce ne sera pas avec Peter qu’il aura ça. Il n’avait rien contre la danse, il savait bougeait son corps, mais il ne voulait le frotter contre n’importe qui, monsieur était exigeant, et l’enseigne de lui donnait pas envie de se faire ami-ami avec qui que ce soit. Liam risquait donc de perdre une belle occasion en restant en sa compagnie toute la soirée.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mer 6 Juin 2018 - 11:57


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Un bar. Un comptoir. Un tabouret. Un contexte simple ou la plupart des gens dits "normaux" se rendent pour partager un verre, quelques anecdotes croustillantes sur leur journée ou leur vie, échanger même quelques rires avant de quitter les lieux et de vaquer à leurs occupations quotidiennes. Ce soir, il avait choisi d'emmener Peter à ce comptoir, non pas pour se livrer à lui sur quelques anecdotes mais bien pour que ce dernier découvre un peu son monde à lui, son mode de fonctionnement, sa vision de la vie beaucoup plus fraiche et jeune que la sienne. Merde ce mec a seulement cinq ans de moins que lui et se comporte déjà comme un vieux trentenaire proche de la quarantaine. C'était affligeant de le voir si seul et perdu dans ses bouquins qui décrivaient plusieurs philosophies, dont Liam n'était pas tout le temps d'accord. Certes, il y avait du bon dans certains livres, mais la plupart d'entre eux ne font que raconter des conneries, des "on dit" pour que les abrutis finissent par bien vouloir les croire. Aujourd'hui, Liam était prêt à faire découvrir à son petit frère une toute nouvelle philosophie de vie. Une ou les gens s'amusent, profitent du temps qu'ils leurs restent à vivre. Une ou les gens ne se soucient de rien, ou ils laissent uniquement leurs corps agir sans forcément leur tête ou leur esprit. A faire trop travailler sa tête, on finit par en attraper des migraines et ce n'est pas toujours la bonne solution pour continuer à vivre sereinement. Alors certes, un certain sérieux était de rigueur pour ne pas se faire avoir par autrui, mais il fallait également apprendre à se détendre pour jongler entre le travail et la vie personnelle. Ce soir, Peter finirait par se détendre, Liam en était persuadé, mais avant cela, il fallait l'en convaincre.

Dans un premier temps, il lui présenta son ami Barman. Un homme d'une trentaine d'années qui s'amusait à enchaîner les conquêtes aussi vite que les verres d'alcool. La plupart des filles de la boite le connaissait, et même si Liam n'était pas tout le temps d'accord avec ses faits et gestes, il appréciait le bougre pour son honnêteté et sa gentillesse. Face à la description loin d'être flatteuse qu'il balançait à son cadet, celui ci manqua de rire, désignant le séducteur comme un gentleman de façon plus ou moins ironique.«non sérieusement, j'te jures qu'il est sympa sous ses airs de simplet et serial dragueur.» Assura t-il à son cadet avant de commander deux verres de vodka dont un fut tendu au jeune Peter qui le repoussa d'un simple geste de la main.

Et ça recommence. Non seulement il refusait de goûter à ce "breuvage" des plus rafraichissant et sympathique mais en plus il usa d'un langage de parfait petits bourgeois digne d'un aristocrate qui juste en un mot fit perdre le barman qui lança un regard incompris au lieutenant de police qui explosa de rire. A son tour il se levait de son tabouret pour écarter les bras afin de prendre la parole d'un ton surjoué et un brin exagéré.«C'est cela donc mon brave ami, sers donc au cadet de ma fratrie cette eau de vie nécessaire pour tout être vivant afin que cela étanche sa soif.» Non mais vous l'avez entendu le coq en pâte la, à délirer tout seul et à user d'un langage sophistiqué pour satisfaire l'ouïe fine de son cadet? C'était une manière pour lui de lui montrer que sous cette brute épaisse et ce caractère de merdeux se cache un homme distingué, qui en a justement dans la tête contrairement à ce qu'il peut penser.«T'as vu, moi aussi j'peux parler ta langue quand j'en ai envie.» Il lança un clin d'œil complice à son petit frère avant de jeter cette fois un nouveau coup d'œil au barman pour que ce dernier exécute la demande de Peter en lui servant un verre d'eau fraiche, avec des glaçons s'il vous plait. Une fois la requête exécutée, Liam revint à la chasse, tendant son propre verre à Peter pour qu'il ne mouille si ce n'est que ses lèvres, histoire de lui faire plaisir. «Ecoute frérot. J'suis pas la pour que tu t'prend ta première cuite, même si ça me ferait plaisir je dois l'avouer. J'suis la pour que tu t'amuses, alors tu m'fais plaisir, tu laisses ton foutu bouquin sur le côté et tu goûtes au moins à ça. Juste goûter.» Il s'était rapproché du cadet Fisher pour qu'il puisse suffisamment l'entendre malgré le bruit de la musique et des voix enjouées des clients de la boite. Au passage, il jeta un œil sur le petit groupe que lui avait désigné Peter. Un groupe qui faisait clairement la fête et qui semblait s'en donner à cœur joie, mais non, ce soir ça ne l'intéressait pas, parce que ce soir il était avec son "frérot", son petit frère et il lui avait promit de rester avec lui, quoi qu'il arrive.«Ferme la et goûte à ça. Promis après j'te fais plus chier.» Se contenta t-il de répondre un sourire malin sur les lèvres, les yeux rivés dans ceux de son cadet de cinq ans de moins qui pouvait croire les yeux fermés en la sincérité de ses paroles.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mer 6 Juin 2018 - 13:48

Pur moment de Plaisir
Peter éclata de rire en voyant Liam adoptait la même intonation pincé que lui au barman. Cet homme pouvait être exaspérant, soulant, donner envie de tuer, mais qu’est-ce qu’il était drôle, il savait mener une bonne ambiance et étant quelqu’un de sincère, il savait qu’il n’avait aucune mauvaise arrière-pensée. On lui accorda donc son verre d’eau. Ce qui ne devrait être trop lourd pour la facture de Warren. Buvant une rapide gorgée, Peter regarda un instant son frère qui s’amusait.

Il aurait pu en effet rejoindre les autres fêtards, et laisser cet ennuyeux étudiant qu’il était sur son tabouret, ce qui était compréhensible. Mais non, ami fidèle et loyal, il restait là, aimant autant que lui sa présence. Fisher se demandait comment un tel lien pouvait être possible, et à quel dieu il devait remercier cette belle rencontre. Il se sentait bien en sa présence, et était convaincu que cela durerait jusqu’au bout. Pas que pour la soirée, mais jusqu’à la fin des temps. Peter connaissait bien le jeune lieutenant, il savait pour son passé et ses penchants, et cela lui brisait le cœur. Bien qu’il aimait lui casser les pieds, il ne supportait pas de le voir souffrir de la sorte. Ni lui, ni les Drake.

Liam revint à la charge, faisant danser son verre sous son nez, et demandant de juste goûter au moins, promettant de le lâcher par la suite. Ça, c’était sûr, il n’allait pas lâcher la mise. Et ça façon de demander, son regard, son sourire mesquin, il était une vraie tête à claques, mais cela lui donnait du charme. Bien qu’il pouvait être exaspérant, il donnait envie de l’écouter et le suivre. Et vue l’affection que lui portait le jeune homme, l’effet était bien plus fort. De toute manière, ce n’était pas Warren qui allait lui causer du tort. Il attrapa donc le verre d’alcool.

"Des mots, rien que des mots." Plaisanta t’il en buvant quelques goutes et reposant par la suite le même verre.

Bien que ce ne fut que peu, il sentait bien la brûlure de la boisson sur sa langue, et sa gorge en alerte. Mais il l’avait, il avait consommé. Voyons donc si son compagnon tiendrait parole. Au fond, Peter ne le souhaitait pas du tout. Sinon, ce serait trop triste, et si leur bataille prenait fin après cette minuscule concession, il en serait fort déçu. Mais Liam devait avoir autre chose en tête. Et le libraire s’attendait à tout. Il pouvait lui faire confiance d’ailleurs pour lui préparer quelques surprises. Il restait à savoir quoi.

"Voilà qu’après avoir goûté au fruit de ce bas-monde, me voici condamner à rester dans l’Hadès à jamais au milieu des morts." Exagérait-il sa consommation.

Peter redoutait juste de finir comme ceux qu’il ne supportait pas du tout, à savoir, ceux qu’il jugeait d’idiot. Les gens sans réels réflexion, n’obéissant qu’à leurs instincts, haïssant la culture, la réflexion, se perdant dans les plaisirs qui ramollissaient l’esprit, rendant tout le monde esclave d’un seul maitre qui manipulait et pousser ses pions à commettre des actes idiots, où logique et amour n’existerait plus. Où tous courraient à leur fin. Voilà comment Peter voyait la plupart du monde, comme ceux présent dans ce bar. Il fut donc heureux de rencontrer Nathan et Thara, les deux personnes ayant prouver qu’il existait de l’espoir et qui le comprenaient. Et Liam… Liam était proche de ce monde « d’idiot », mais il était différent, ce n’était qu’en apparence, et il n’avait rien à voir avec eux. Mais était-ce vrai ou Peter se faisait-il des idées au final ?

"Bon et maintenant ? Et si j’en profitais pour te lire les mémoires d’un explorateur espagnol qui revint d’une expédition de l’île de Paque, où il pense avoir découvert des fragment d’une poterie."

Sujet fort intéressant, du moins pour Peter, mais il savait que rien que cette phrase, aurait autant d’effet que le soleil sur un vampire. Il imaginait déjà son frère râler, protester, faire quelque chose exprimant son dégoût de cette idée et l’entrainer dans un nouveau délire. Le monde de ce dernier ne le tentait pas, il était l’exact opposé de celui de Peter, non, ce que je le jeune homme aimait, c’était son frère, le voir justement se plaindre de son goût de la lecture. Et il allait continuer ainsi encore pendant toute la soirée s’il le fallait. Son ainée était si drôle.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mer 13 Juin 2018 - 15:21


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Oui son but était que son petit frère s'amuse ce soir. Pas de livres, pas de philosophie, rien. Que toutes ses pensées restent au placard et que pour une fois il apprend à vivre dans ce monde qui était le sien. Un monde coloré, faîtes de plusieurs personnes, plusieurs genres de personne et non pas que des intellectuels complètement cons qui ne jurent que par leur savoir et la taille de leurs cerveaux. Il refusait d'ailleurs de voir son petit frère devenir ce genre de personne, bien que malheureusement et au fil du temps, ce fût le cas. Bien sûr, il respecterait son bien être, ses limites et le but n'était pas que le cadet finisse totalement ivre mort à vomir ses tripes sur la banquette arrière du véhicule du lieutenant, mais juste qu'il s'amuse, qu'il profite et qu'il goûte au moins le verre d'alcool de celui qu'il considéré comme son aîné. Il était prêt à parier que Peter finirait par céder et ce fût le cas finalement. Un sourire malin sur les lèvres, il l'observait, attentivement, cherchant cette petite grimace de dégoût qui le ferait mourir de rire. Goûter à de l'alcool pour la première fois pouvait être une sacré expérience, nos sens, nos papilles ne sont pas développées pour explorer cette liqueur qui embrume nôtre être tout entier, mais par habitude de consommer, elles finissent par s'habituer. Liam en était habitué, et l'alcool ne lui faisait plus rien, mis à part à hydrater sa gorge sèche, c'était comme boire un verre d'eau après un marathon. Dans le cas de Peter, il se demanda ce qu'il pouvait ressentir à ce même moment même si ce dernier ne but qu'une maigre gorgée, voir juste quelques gouttes.«T'es qu'un petit joueur Peter. Et arrête un peu de négliger le monde dans lequel tu vis. Regarde bien tout autour de toi ce beau monde justement.» Il l'incitait notamment à observer les jolies plantes sur la piste de danse, les belles filles souriantes qui clignaient des yeux, qui battaient des cils et mettaient leurs jolies courbes en valeur.

Oh mais Peter ne s'intéresserait pas à cela, il préférait ses histoires, à dormir debout, ses histoires barbantes qui n'intéressaient vraiment pas le lieutenant venu ici pour s'amuser. Avant même qu'il n'ait le temps de lui dire quoi que ce soit d'autre, l'aîné Warren attrapa son verre pour le finir cul sec avant de s'adresser une nouvelle fois au petit à ses côtés presque en soufflant, d'un air las et ennuyé. «Tu commences sérieusement à m'emmerder avec tes histoires p'tit con! J'tais dis de regarder autour de toi. Regarde mieux ,à moins qu'il te faut une paire de lunettes?» Il l'attrapait à nouveau par le cou pour diriger son regard masculin sur l'ensemble de sa "nouvelle cour" et de ses petites demoiselles dont certaines ne semblaient apparemment pas insensibles au charme du cadet un brin trop pointilleux et intellectuel pour elles.  «Je mettrais ma main au feu qu'elles l'ont au cul elles. Alors petit génie, laquelle te plais le plus? La brune refaite, la petite blonde ou l'autre qui semble en retrait. Attends, laisse moi deviner, tu vas m'dire l'autre juste pour m'faire chier.» Enfin, il risque de dire "aucune" d'elles surtout, mais il était hors de question qu'il s'en sortes comme ça, il ira au moins en aborder une, parole d'un Warren. «Tu vas offrir un verre à l'une d'elles, et tu vas aller lui parler d'ailleurs.» Décida t-il en haussant les épaules, comme ci tout était normal. Sauf que rien ne l'était. Peter n'était pas ce genre de garçons en général, à sa place, les amis du lieutenant n'auraient même pas attendus son autorisation pour le faire, ils auraient été et seraient repartis en charmante compagnie. Peter risquait certainement de chipoter un peu, mais ce qu'il ignorait c'est que si il n'obéissait à son grand frère, ce dernier ne se gênera pas pour le pousser à le faire, quitte à user de malice pour le faire. Peter irait parler à une de ses filles, qu'il le veuille ou non.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Jeu 14 Juin 2018 - 9:49

Pur moment de Plaisir
Halala ! Peter ne se lasserait jamais de faire exploser et râler Liam. Chaque petite crise lui procurait une joie immense, un trophée pour avoir ébranlé l’inspecteur Warren. Toutefois, aussi drôle que cela soit, il savait qu’il ne devait pas en abuser. Son objectif n’était pas de faire constamment sortir de ses gongs le flic, sinon cela finirait à coup sûr mal. D’ailleurs, il ne voulait pas complétement gâcher la soirée, Fisher savait que ce genre de soirée était important pour son grand frère. Alors il laissa un moment reposer la situation, avant de revenir à charge, car tel était leur petit jeu. Et puis, il avait bien trop d’affections pour son aîné pour lui faire un odieux coup bas. Et de toute manière, il se doutait aussi, que Liam appréciait dans un sens les attaques de son jeune frère, son côté intello coincé un peu surjoué. Sinon, pourquoi continuerait-il d’aller le voir ?

Malgré cela, Liam Warren lui offrit une belle occasion d’en rajouter sûrement. Quand le grand frère suggérer à son plus jeune, d’aller offrir un verre à l’une des demoiselles, Peter y vit une trop belle occasion. Il lança un regard sombre à son aîné, avec un sourire mesquin sur les lèvres. Pour faire simple, Peter ne s’intéressait qu’à l’intellect d’une personne, sa culture et sa sagesse, plutôt qu’aux courbes faisant saliver son frère. Et ce dernier le savait. Ces filles pour le plus jeune, lui paraissaient fades, superficielles et manquantes cruellement d’intelligence ou de sagesse. Des bimbos de téléréalité. Alors, que pouvait bien avoir dans la tête le protégé de Nathan Drake ?

Ne vous laissez pas abuser par le visage juvénile et angélique du jeune garçon. On le prendrait facilement pour le plus innocent de cette Terre. Pourtant, c’était là tout le piège. Peter était tout de même quelqu’un de filou, concoctant quelques ruses pour arriver à ses fins. On le dit même un tantinet manipulateur. Un vrai petit diablotin. Mais que l’on se rassure, ce n’était pas un mauvais gars. Jamais il ne viendrait à se lancer dans un plan, visant à nuire à ses proches ou des innocents. Marcher lui sur les pieds sans vous excuser, vous le regretterez. Sauf que là, Peter imaginait surtout un sale petit coup pour encore faire râler son grand frère adoré.

"Comme tu veux mon grand, c’est toi le chef de la soirée il me semble."

Commandant à boire, et précisant qu’il fallait le mettre sur la note de son ainé, Peter partit avec deux verres en direction des deux jeunes filles. Il avait l’impression qu’elles étaient plus vieilles que lui, un détail qu’il préféra ne pas faire remarquer. Les deux demoiselles semblèrent ravies de le voir arriver, prenant une position charmeuse à son approche. Peter Fisher leur sourit et déposa les breuvages juste devant elle, avant de leur tendre la main pour les saluer.

"Bien le bonjour mes demoiselles, laissez-moi me présenter, je me nomme Peter. Alors dites-nous, avez-vous lue le livre de Jigourel Thierry, intitulé « Tortures et supplices au Moyen-âge » ? Connaissiez-vous la pratique consistant à faire introduire, grâce à une cage un rat dans l’orifice pour dévorer l’intérieur de sa victime ?"

Sans plus attendre, les deux jeunes femmes jetèrent leur serviette et l’une d’elle, tira son ami par la main en lui disant qu’elles devaient s’en aller, dégouter et en colère de son approche. Comme c’était dommage pour Peter (Ironie quand tu nous tiens.) Fisher les regarda s’en aller courroucer comme deux dames de la cour, à qui on venait de bafouer leur honneur. Le jeune homme attrapa l’un des verres pour humer son doux arome alcoolisé avant de tourner son regard vers son grand frère, dont il imaginait très bien son ressentit.

"Oups… Je pense mettre loupé, un vrai échec critique on dirait, quel dommage."

Disait-il sur un ton faussement désolé, mais dont en réalité, il jubilait, non seulement pour s’être sortie de cette situation embarrassante, ne voulant passer sa soirée avec des « Cruches », mais surtout, car il venait sans aucun doute, pousser son ainé à une crise de nerf, ou bien l’énerver sur ce coup-là. Liam avait tendu la perche, il ne pouvait qu’en s’en prendre à lui-même. Et le pauvre… S’il savait ! Peter en avait encore plein en magasin, plus d’un tour dans son sac, Warren aura tout le mal du monde pour arriver à son objectif. Cependant, si son objectif était de juste amuser Peter, alors il était sur la bonne voie.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 18 Juin 2018 - 16:00


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Mon frérot. Tout ce qu'il désirait c'était qu'il profite, qu'il s'amuse, qu'il oublie un peu ses cahiers, ses histoires, ses bouquins. Qu'il profite de sa jeunesse, de sa vie avant qu'il ne soit trop tard. Une soirée intense, juste une soirée qui les marqueraient tout les deux à vie, qui le ferait rire à s'en exploser le ventre. Ce petit frère qui était une vrai tête à claque en soit mais que Liam aimait pourtant d'un amour démesuré. Le petit frère, tu le touches, il te butes. Peter, il était le seul à pouvoir le toucher, à le frapper, à lui cracher les pires insultes possibles et imaginables, le seul et le premier qui chercherait à prendre sa place, il n'hésitera pas une seule seconde à l'évincer de la compétition, parce qu'il n'y en a pas au final de compétition il est le seul porteur du titre "de petit con et bourreau" pour Peter. Le seul et l'unique. Celui qui chercherait à lui trouver qui sait l'âme sœur, même si la plupart des jolies plantes présentes dans la boite ne seraient pour lui que de passage. C'est sûr que si Peter chercherait à se poser, ce n'est certainement pas avec elles qu'il pourra le faire, bien au contraire, à la rigueur, une d'elle pourrait certainement le "décoincer" un peu mais même de ça, Liam en doute. Alors il avait commandé un verre qu'il offrait à son petit frère. Ce verre ne lui était pas destiné à lui mais bien à l'une des filles composant un trio à elles seules. Son but était qu'il s'adresse à l'une d'elle, qu'une d'elle s'intéresse à lui, et qu'il échange qui sait peut-être un sulfureux baiser avec elle, mais malheureusement, une fois de plus ça ne serait pas le cas.

Tapis dans l'ombre, il l'observait, attentivement, semblant heureux de voir ses trois cruches sourires avant qu'elles ne se mettent à plier bagages presque écœurées voir choquées par la présence de Peter à leurs côtés. Petit con. Petit con. Petit con. L'aîné Warren se mit à grimacer avant de le rejoindre et lui offrir une claque derrière la nuque. «Qu'est-ce que t'as fais? Ne me dis pas que tu leur as parlé de Christophe Colomb ou de dieux grecs ou je ne sais quoi. J'te jures que si t'as fais ça j'te tues. Sérieusement, j'te tues.» Il aurait presque voulu l'étrangler pour la peine, mais il se retint, attrapant l'un des verres que son cadet avait dans les mains pour le boire cul sec pour lui même. «T'es vraiment un petit con, et le pire c'est que tu le sais ça.» Il balançait le verre sur le sol vulgairement en attrapant cette fois le deuxième pour le boire de la même façon. Jolie descente Warren, c'est toi qui risque de finir totalement ivre à vomir tes tripes sur la banquette arrière de ta jolie voiture couteuse.«Allez viens, on va danser, ça va t'aider à remuer tes méninges un peu et peut-être qui sait te mettre dans "l'ambiance"» L'ambiance avec un grand A. L'ambiance des boites de nuit, du monde de la nuit qui ce soir était le leur. Ce soir, Liam Warren n'était pas lieutenant, ce soir Liam Warren était simplement Liam, un jeune homme tout juste trentenaire qui profitait pleinement de sa vie sans se soucier de l'avenir. Ajustant bien sa casquette pour qu'elle reste à l'envers, le garçon attrapa de nouveau son cadet par la nuque pour l'attirer sur la piste histoire de commencer quelques pas brouillons, l'alcool commençant à brouiller un peu sa vue et même sa raison. Il devait certainement être à son sixième verre, ou moins, ou plus, enfin lui même l'ignore mais l'alcool qui coulait dans ses veines serait presque bientôt plus important que son propre sang. Encore une belle soirée la tête par dessus la cuvette ou à délirer comme du temps ou il sortait avec sa bande de copains sur Londres.

L'homme en oubliait l'espace et même le temps, se fichant de savoir qui se trouvait à ses côtés, ou même derrière lui, il aurait pût percuter n'importe qui, une femme, un homme qu'il s'en foutait pas mal tant qu'il s'amusait avec Peter, et limite même si ce dernier se moquerait de ses mouvements brouillons et bien Liam serait le premier à rire avec lui, c'est ce qu'il voulait après tout: Des fous rires, du n'importe quoi, des cris, de l'amusement, une soirée mémorable, qu'il se réveille au petit matin la tête retournée, douloureuse mais des souvenirs pleins la tête, des bons, comme des mauvais d'ailleurs.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mar 19 Juin 2018 - 8:22

Pur moment de Plaisir
Peter pouvait se réjouir. Il fut traîné ailleurs par son frère, qui se dernier, ne se priva de lui une bonne tape derrière la tête pour le récompenser de sa réussite auprès des femmes. Et ce n’était pas des râlements ou des pleurs que Fisher tentait de cacher, mais des rires. Cela eut l’effet espéré, voir son ainé s’emporter de la sorte. Pour la suite, le jeune libraire imaginait que ce dernier, n’allait pas baisser les bras, qu’il le traînerait en voir d’autre, ils étaient au beau milieu d’un nid pour un coup du soir, ce que n’aimait le jeune homme. Mais il n’en fut rien.

Liam but à lui seul les verres apporter tout en exposant sa frustration. L’étudiant se demanda alors, en le voyant descendre la boisson, si ce ne serait pas l’inspecteur qui finirait par vomir, et que ce serait lui, l’invité, qui devra le ramener. S’il el fallait, le jeune homme s’y pliera, d’ailleurs, il ne manquera pas de rappeler ce triste spectacle rien que pour humilier son grand frère. Il ne disait donc rien, pendant que Warren le réprimandait et buvait, sauf pour le petit sourire sadique qu’il afficha, quand le policier lui disait qu’il savait qu’il faisait exprès d’être ainsi. Puis fut guider jusqu’à la piste de danse.

Et là, ce fut un lâchement total. Peter savait danser, du moins un minimum. Mais ce fut surtout son grand frère qui se fit remarquer. Fisher aurait cru que ce dernier supporterait mieux l’alcool que lui. Pourtant, le voilà entrain de se déhancher, éjectant tout le monde au tour de lui, exécutant des pas de danses inconnus du grand publique. Il avait l’habitude de sortir le soir, comparer au plus jeune, et Peter se demanda donc s’il agissait toujours de la sorte. En tout cas, il ne put s’empêcher d’éclater de rire, à se briser les cotes, tellement il trouva son ainé si amusant. « Sacré Warren, par pitié ne change pas » Pria donc intérieurement le jeune Fisher. Une chose était sûre, il ne s’ennuierait jamais avec le flic. Avec Liam, c’était amusement garanti.

D’ailleurs, le jeune homme sortit son téléphone portable pour filmer son ainé durant une ou deux minutes. Il comptait vraiment garder un souvenir, comme à chacune de leurs sorties. Et ainsi, il posséderait un bon moyen pour le railler, se moquer de lui quand l’occasion se fera. Mais tout cela dans un pur esprit fraternel, juste taquiner, sans chercher à le blesser réellement. Justement, il ne tolérait que personne à part lui, peut le faire souffrir. Alors, sachant qu’il l’aimait profondément, ne cherchant à lui faire du mal, Peter devenait un peu un petit ange gardien, un peu mauvais certes.

Coupant l’enregistrement, il se jeta sur son frère pour l’attraper au niveau du coup, tout en riant de plus belle, comme si c’était lui qui avait consommer six verres d’alcool. Il le serra si fort contre lui, sentant bien sa présence, cette présence, qui le rassurait autant que celle de Nathan ou de Thara. Cette présence, qui confirmait qu’il ne rêvait pas, que Liam existait et était avec lui.

"Haha ! Je t’aime grand frère !"

Puis, il l’embrassa tendrement sur la joue, avant de coller sa tête contre la sienne pour se prendre en selfie, afin d’avoir un autre souvenir bien plus heureux de la soirée avec un de ses plus beaux sourires. Certains trouveraient son comportement assez extrême ou trop affectueux. Et ils auraient raison. Mais on pouvait le comprendre. Liam, était le seul sur cette planète à qui Peter pouvait donner le nom de « Frère ». Le jeune homme fut balloté de famille d’accueil à famille d’accueil. Seule la directrice de l’orphelinat se préoccupait réellement de lui. Mais pour les autres… Ce n’était pourtant pas faux d’avoir essayé pourtant.

Les autres orphelins, étaient tristes de leur situation, alors ils n’hésitaient pas à en faire voir de toutes les couleurs au jeune Peter. De plus, son goût pour la lecture en fit un choix rêver. Par la suite, Fisher avait tenté de s’approcher de ses frères et sœurs dans les diverses familles. Mais cela n’eut guère plus d’effet. Ils étaient distants, le voyant comme un étranger, le rabaissant même. Il n’était pas l’un des leurs, on lui avait bien fait comprendre. Et les adultes, ils n’étaient pas mieux, ils le traitaient à part. Mais Peter n’était pas dupe, si on le considérait ainsi, c’était sans doute à cause de quelque chose lié à ses origines. Il ne savait rien de son passé, et il avait tenté de savoir. Pourtant, on le lui cachait, c’était sûr qu’on lui mentait, et il devait subir les conséquences de son ignorance.
Alors, avoir quelqu’un comme Liam était une bénédiction. Il s’était trouvé des parents avec une sœur, et un frère ensuite. Il ne pouvait qu’être heureux, et ne comptait pas les lâcher.

Sauf dans le cas présent, où il libéra finalement de son étreinte qu’il voulut poursuivre, Liam.

"J’espère que tu es meilleur dragueur que danseur. Sinon je me poserais des questions."

Il ne pensait pas qu’il pourrait le constater aussi vite. Car déjà, le jeune garçon fut bousculé par deux nouvelles filles qui vinrent voir Liam, d’un pas envoutant. « Ça pousse comme des champignons » Se disait donc l’étudiant. Les deux femmes n’avaient même pas fait attention au plus jeune, visiblement envouter par les traits et la danse de l’inspecteur. Elles se pincèrent les lèvres, lui lançant des regards langoureux.

"Pas mal ta danse. Tu as besoin d’une ou deux partenaires pour la suite ?"

Une phrase bien chargée de sens. Peter voulu rire encore en voyant son frère à l’œuvre. Néanmoins, il sentit comme une sueur froide dans le dos. En réalité il avait peur. Si Liam voulait profiter de ces belles, il comprendrait, mais comme ce n’était pas son genre, il redoutait de se retrouver seul. Sa jalousie se faisant bien sentir, il n’aimait déjà pas ces deux jeunes femmes qui venaient gâcher leur petite soirée. Personne ne devait se mettre entre lui, et sa famille.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mar 19 Juin 2018 - 15:30


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Cinq, six verres, à peine et le voilà à danser, levant la main en direction de son ami barman pour que ce dernier lui rapporte carrément une bouteille de vodka qu'il n'hésitera pas à siffler durant la soirée. Bouteille à la main, il commença à entreprendre quelques pas, frénétiques. Le spectacle, il le faisait à lui seul mais honnêtement? il en avait strictement rien à faire, il se contentait d'agiter la tête au son de la musique en levant finalement les yeux sur son cadet qui lui était prit d'un fou rire incontrôlé qui irait jusqu'à lui briser les côtes. C'est ça ouais. Le voir rire et s'amuser c'est ce qu'il voulait ce soir, et son but semblait presque atteint, de quoi réjouir le lieutenant qui s'était même permit un petit Moonwalk au milieu de la piste. Ce genre de soirée, cela faisait bien longtemps qu'il n'en avait pas passé une et autant dire que ça faisait énormément de bien. Il était d'avantage heureux d'avoir pût embarquer le cadet Fisher avec lui pour cette soirée monstrueuse qui était loin d'être terminée. Rapidement, il apporta le goulot de sa bouteille à ses lèvres pour boire plusieurs gorgées de ce liquide pur qui glissait dans son œsophage tranquillement, comme de l'eau. C'est ce moment qu'avait choisi Peter pour lui sauter au cou.

Quelques gouttes de son breuvage vinrent se poser au sol alors que l'aîné Warren resta quelques secondes figé, plutôt surprit par cette chaleureuse étreinte et ce baiser sur sa joue. Il connaissait Peter, ce mec pouvait être une vraie tête à claque, un vrai petit con qu'au fond, il restait ce garçon sensible débordant d'amour qui cherchait les bonnes personnes à qui le transmettre. C'était le cas avec Warren. Warren n'était pas un ami mais tellement plus, un frère, et peu importe si le sang n'est pas le même, rien ne pourrait les séparer tout les deux. A son "Je t'aime", il se contenta de sourire, avant de regarder l'objectif de son téléphone portable à qui il offrit une jolie grimace, alors que son autre main tenait fermement la bouteille. Cette belle soirée, il la passerait coûte que coûte et peu importe dans quel état. Le surdoué semblait presque se prendre au jeu et c'était vraiment plaisant de ne pas le voir dans son coin à bouquiner, ou du moins de tenter, avec la musique il aurait certainement du mal.

Mais, une bonne soirée ne se déroule jamais sans encombres. Alors que les deux jeunes hommes s'amusaient sur la piste, deux demoiselles se présentèrent jusqu'à eux, ou du moins jusqu'au lieutenant. Ses pimbêches n'hésitaient pas à pousser brusquement le pauvre Peter pour être devant les yeux gourmands du flic. Les garces. Elles étaient la, avec leurs seins refaits, leurs longs cheveux lisses, avec leurs courbes mises en valeur dans des tenues plus que douteuses. Elles étaient la, avec un large sourire sur les lèvres, avec leurs longs cils et leurs sourcils tatoués. Elles étaient la, les viles tentatrices dont l'une d'elle vint ouvrir sa sale bouche pour s'adresser à lui. Il souriait, discrètement, pinçant à son tour ses lèvres en les observant toutes les deux de la tête au pieds. Des crevettes, dont seule la carcasse était entretenue et rien d'autre. Ce genre de nana qu'il aurait pût "se taper" facilement si seulement Peter n'était pas la.


Doucement, il fit glisser son corps contre celui de la jolie plante qui s'était adressée à lui, rapprochant son visage près du sien par la même occasion. Il pouvait la sentir cette chaleur malsaine, cette excitation qu'il ne partageait pas malheureusement. Pauvre conne. Rapidement il levait sa main libre, l'autre étant bien trop occupée à tenir sa précieuse bouteille d'alcool, de son pouce et son index il emprisonnait son menton, pour venir lui souffler quelques mots au visage sans qu'elle ne soit capable de bouger la tête. Ses lèvres n'étant qu'à quelques millimètres des siennes, presque à les effleurer, à les toucher.«Tu vois le type derrière toi? Celui que tu viens de pousser.. C'est mon frère.» Mais la demoiselle semblait s'en foutre et se contentait de grimacer en sentant ses doigts sur son menton dégoulinant de fond de teint.«Soit tu lui fais des excuses soit tu dégages avec ta sale bouche pleine de merde.» Continua l'aîné Warren tout sourire face à cette imbécile qu'il finit par relâcher au vu de son expression faciale. Il lui semblait avoir entendu un "T'es malade?!" Suivi de près par "un pauvre type" et bien entendu la gifle qui claque qui vint juste après.

Honnêtement, il l'avait mérité, mais si il y a bien une chose qui l'insupporte c'est que quelqu'un ici s'en prend à son frère même maladroitement et l'alcool n'aidant en rien le jeune homme à se calmer, il préféra mettre vite court au flirt avec ses deux folles et continuer sa soirée tranquillement avec son frérot. A leur départ, il vint frotter vigoureusement sa joue battue avant de rire presque naturellement à cette claque. «Bon ok, je l'ais mérité.» Lâcha t-il en relevant ses yeux sur la sale tête de Peter juste face à lui à qui il adressa un haussement d'épaules ainsi que quelques mots. «Personne s'en prend à toi, y'a que moi qui ait le droit et vu que de ta faute, j'ai perdu un plan cul, tu vas m'aider à boire la bouteille. Allez frérot, ouvre la bouche.» Rapide comme l'éclair c'est la tête du cadet qu'il attrapait cette fois pour la tenir et maintenir en arrière pendant qu'il faisait glisser le goulot sur sa bouche, de l'alcool se mit à couler un peu partout mais il était persuadé que certaines gouttes étaient parvenues à entrer dans la bouche du cadet. L'amusement de ce soir, c'était ça pour lui, pas juste une paire de jambes écartées pour lui.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mer 20 Juin 2018 - 8:03

Pur moment de Plaisir
A la grande joie du libraire, Liam chassa avec sa classe naturelle, les deux Messalines. Au début, il eut un peu peur, le voyant s’approcher d’elles, comme envoûter par les charmes de ces sorcières. Il se disait que finalement, Warren allait bien le lâcher, préférant s’amuser avec ceux vivant comme lui, des êtres de la nuit qui cuvaient jusqu’au matin, rendant âme et tripes au-dessus des toilettes. Fort heureusement, ce ne fut le cas, quand l’inspecteur les fit partir, sans faire honneur aux britishs et leurs célèbres manières. Mais c’était pour défendre l’honneur de son jeune frère. Qu’est-ce qu’il aimait son frérot.

Toutefois, l’étudiant perdit son sourire quand il vit l’une d’elle gifler ce dernier. Sans doute, l’avait-il mérité, et en temps normal, Peter aurait ri de ça aussi, voyant son ainé se mettre dans de beaux draps. Pourtant, c’était de la colère qui habitait son cœur. Personne n’avait le droit de malmener son frère à part lui. C’est alors que discrètement, du bout du pied, il fit décaler une des chaises près d’eux. Afin que l’une des filles courroucées, manque de trébucher en ne faisant point attention et se couvrant de suite de honte. Là, ça l’amuser. Par contre, le jeune garçon, n’était pas au bout de ses peines.

Sans doute n’était-ce que pour plaisanter, et sous l’effet de l’ivresse, mais Liam se jeta aussi sur Peter. Non pour l’enlacer comme ce dernier avait fait à l’instant, mais pour l’obliger à boire. Surpris de cette « attaque », Peter se débâtit. Même s’il savait se défendre, le jeune Fisher ne pouvait faire le poids face à un représentant de l’ordre plus expérimenter que lui, sous l’effet de l’ivresse. Plusieurs gouttes arrivèrent à entrer dans sa gorge. Cela lui rappelait les gens au supplice, où on les obligeait à boire pour simuler un effet de noyade. Alors Peter tenta de chasser son grand frère, et arriva à se libérer en glissant sous son bras.

L’étudiant se mit à cracher pour chasser l’alcool qui étaient dans ses poumons et lança un regard bien noir à son grand frère.

"Tu es vraiment trop stupide !"

Il pouvait l’aimer tel qu’il était, apprécier chaque moment passé ensemble. Mais des fois, il trouvait qu’il allait trop loin. Même, il pouvait avoir un pincement au cœur quand il voyait son ainé être ivre, se donnant lamentablement en spectacle. Alors, Peter se disait qu’il serait mieux pour lui, de se montrer plus sérieux, que ce soit l’ainé qui montrait l’exemple et non l’inverse. D’ailleurs, il ne supportait pas du tout le voir, ou apprendre qu’il finissait la tête en bas pour vomir, ou allonger au sol à cause d’une soirée trop arrosée. Il avait peur que cela finisse mal pour lui. Connaissant son passé, il avait juste peur qu’il ne souffre à nouveau. Mais pour le moment, il était surtout remonté.

"Faut bien que l’un reste sobre pour raccompagner l’autre imbécile !"

Même s’il pouvait faire confiance en l’inspecteur, il n’était pas très chaud de voir son ainé prendre le volant dans cet état. Il avait peur pour leur vie à eux deux. Mais sa colère s’apaisa rapidement. Il ne pouvait rester en colère contre lui trop longtemps. Peter commençait déjà à s’inquiéter pour Liam, alors qu’ils n’étaient qu’au début de cette soirée. En même temps, Peter savait qu’en fait, Warren ne voulait lui faire de tort, juste rigoler à sa manière. Alors, même s’il se savait dans son droit d’avoir répondu ainsi, il culpabilisa un moment. Baissant la tête, un peu honteux.

"Je suis désolé… Excuse moi."


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Jeu 5 Juil 2018 - 9:28


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Toutes plaisanteries à une fin mais le lieutenant ne s'attendait pas à que celle ci se termine aussi vite. Son crime? Avoir défendu son "petit frère" et vouloir passer une agréable soirée avec lui. Méchamment, violemment même, il avait repoussé les deux charmantes demoiselles refaites de la tête au pieds qui attendaient patiemment de se faire culbuter par l'aîné Warren. Elles étaient parties, furieuses, en venant même lui offrir une gifle sur le visage pour le punir de son affront. Il s'était contenté de frotter sa joue endoloris, de passer une main sur sa mâchoire avant de s'attaquer cette fois à bébé Fisher, et de quoi a t-il eut droit? De nouvelles réprimandes. Contrairement à Liam, Peter ne semblait vraiment pas être dans la plaisanterie et en plus de ses mots tranchants comme une lame de couteau, il vint lui offrir un regard aussi noir que les ténèbres. Au départ, cela fit rire d'avantage l'aîné à moitié alcoolisé, mais c'est en voyant Peter déterminé et colérique qu'il comprit que son geste n'était vraiment pas bien passé.«Merde.. T'es sérieux en plus?» se contenta t-il de lui répondre en restant quelques secondes immobile. Mince alors. Ce mec est une vraie tête à claque. Il serait peut-être temps de se retirer le balais des fesses.«Putain Peter!» Non. Il pouvait pas être sérieux, pour l'affaire de quelques gouttes d'alcool qu'il avait eu dans le gosier. De sa main libre, l'homme vint frotter ses deux yeux, comme ci ce geste pouvait effacer le taux d'alcool qui coulait dans ses veines. Sa vision s'embrumait de seconde en seconde, et à cette allure, il finirait par rentrer à pieds, à moins que son fameux "petit frère" ne se décide à rester sobre et à le reconduire calmement chez lui. Ok. Ca il pouvait le comprendre mais de se faire enguirlander par un gamin de cinq ans de moins que lui, ça non. Il souffla, soupira longuement, las de toutes ses remarques et du fait que son cadet ne semblait vraiment pas prêt à passer une soirée plus ou moins "potable" en sa compagnie. «T'es chiant à mourir mec.» Se mit-il à son tour à grogner alors que l'intellectuel à ses côtés commençait déjà à s'excuser. Trop tard. La grenade était lancée et elle n'attendait que d'exploser pour tout détruire sur son passage.

En fait, il s'en foutait de ses excuses, parce que ce n'était pas la première fois et certainement pas la dernière que Peter s'amuserait à le reprendre, à jouer les moralisateurs sachant tout sur tout. C'était dans sa nature, mais Liam, lui, n'aimait pas cette nature. Il ne demandait rien d'autre qu'un sourire, une danse, un jeu. Il voulait jouer avec son cadet, lui faire découvrir la vie en dehors de ses bouquins et ce dernier n'y mettait aucune volonté. Alors oui, il aurait pas dû le forcer à boire au goulot, oui il était un goujat, mais il faisait cela pour lui, pour son bien à lui, parce que ce soir, c'était avec Peter qu'il voulait s'amuser. A vrai dire, il ne savait même plus sur quel pied danser avec lui. Un coup de "je t'aime", "moi non plus", alors, à contre cœur, il le chasserait du milieu de la nuit, quitte à rentrer à pieds ou à finir ivre mort contre l'un des murs poisseux d'une ruelle.«Casse toi si j'temmerde tant que ça.» Les mots sortaient à son tour, tranchants eux aussi et après un dernier regard glacial lancé à son cadet, il s'était retourné pour s'enfuir loin de la piste, pour retourner au bar comme une épave échoué, bien qu'il n'en aurait pas le temps.

Son corps percutait celui d'un autre, un gars aussi alcoolisé que lui. A ses côtés se tenait la fameuse brune qui était venu lui faire son numéro de charme plus tôt. Alors en plus, cette petite garce à un petit ami. Enflure. ca te plais tant que ça de draguer des nanas mâquées? Cette phrase le fit doucement sourire, presque rire. Cette petite idiote ne s'était pas gênée pour raconter des mensonges à son cher et tendre pour se protéger mais aussi pour le plaisir de se venger de ne pas avoir été sautée comme une poupée gonflable dans les chiottes. Liam, il aurait pût tracer sa route, et faire semblant de ne pas l'avoir entendu, mais impossible, surtout quand l'homme le retint en posant sa main sur son épaule.«Ok. Déjà de une,tu m'touches pas.» Son corps pivotait pour se retrouver face à celui de l'asperge face à lui. Colérique, haineux, il lâcha brutalement sa bouteille de vodka sur le sol pour que cette dernière explose dans un bruit sourd, interpellant pas mal de monde dans la boite.«Et de deux, au lieu de t'en prendre à de parfaits inconnus tu devrais éduquer la chienne à tes côtés, t'as pas remarqué qu'elle écartait les cuisses devant tout les mecs qu'elle croise? Parce que moi si.» Et il souriait, perversement. Il se foutait à vrai dire que le mec lui met son poing sur la tronche, il hésitera pas à en faire de même de son côté. L'alcool l'aidait en partie à maintenir cette adrénaline, cette volonté de tout péter sur son passage, et personne ne pourra l'arrêter dans sa lancée, personne.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 9 Juil 2018 - 5:14

Pur moment de Plaisir
L a tension montait d’un cran. Plus personne ne s’amusait, on sentait bien le vent glacial entre les deux frères. Peter était encore énervé contre Liam, mais en même temps, il regrettait cette situation. Pourtant, même s’il l’aimait énormément, il le trouvait des fois exaspérantes. Pourtant, ce n’était pas la première fois que tous les deux se retrouvaient à pareil moment. Plus d’une fois ils se sont prit le bec pour finir par se rapprocher encore plus. Mais passer par cette période tendue n’était jamais agréable. Surtout en entendant l’inspecteur lui suggérer de passer la soirée avec quelqu’un d’autre et balayer ses excuses. Ceci glacé le sang du jeune garçon. Bien sûr qu’il aimerait passer cette soirée avec son grand frère, mais sur le coup, l’idée ne le tentait qu’à moitié.

Il existait une autre raison en plus au comportement du jeune Fisher. Le geste de son ainé avait éveillé en lui de biens lourds souvenirs. Ils s’agissaient d’épisodes dont il n’avait jamais mentionné, préférant les oublier car il se voyait offrir une nouvelle vie. Mais pendant longtemps, des mois si ce n’étaient des années, Peter s’était vue servir de souffre-douleur. Car monsieur n’aimait pas faire la fête comme tous les autres. Il préférait lire plutôt que de boire et voler des voitures. Alors, aussi bien des jeunes de l’orphelinat que ceux se trouvant sous le même toit que lui en famille d’accueil, voulurent le « corrompre. » Leurs actions étaient pires que celle de Liam, il n’y avait pas photo. Mais cela fit regretter à Peter, se disant qu’il aurait bien voulu être mieux respecté pour son choix de vie comme tout le monde.

Les deux frères se séparèrent donc, Liam allant au bar, et Peter restant là. Il aurait aimé lui crier « Tête de nœud reste là ! » Mais son amour-propre l’en empêcha. D’ailleurs, il aurait un peu de mal à dire quoi que ce soit à son grand frère, car quelqu’un vint déjà à sa rencontre. Il s’agissait d’une grosse brute, accompagnée par l’une des nymphomanes de tout à l’heure. Que voilà une situation particulière. Allez savoir ce que cette sorcière aurait bien put raconter à son tendre, se faisant sans doute passer pour une sainte qui fut abusé par le rustre alcoolisé. Un petit sourire au coin, Peter savait que son ainé serait se défendre, et rien ne l’amuserait autant que le voir s’en prendre une. Pourtant, paradoxalement même, on ferait ce qu’il détestait le plus, toucher à sa famille.

"Personne ne touche aux miens." Marmonna t’il.

La brute épaisse allait attaquer son grand frère. Dans d’autres circonstances, Fisher aurait usé de la parole pour manipuler ou perturber son adversaire. Cependant, on avait franchi la ligne rouge. Et il était mauvais de voir Peter s’énerver au point de vouloir se battre. Car il pouvait se transformer en vrai monstre. Pour prêter mains fortes à Warren, Fisher fit trébucher le colosse en faisant glisser un tabouret sous ses pieds. Le géant manqua de s’écrouler.

"Désolé mon bon monsieur, mais il ne peut y avoir sur cette terre, que moi pour en coller une à ce gentleman."

Le titan voulait riposter. Mais Peter, bien que dépourvue de force, était rapide et agile. Esquiver les attaques, il savait faire. Alors il parvint à glisser entre les pattes de la brute, pour finir sur son dos et l’attraper au niveau du coup. Il ignorait quel pourrait être la réaction de Liam. Mais cela l’importait peu. Tout ce qu’il désirait, c’était de défendre son ainé. Il le trouvait parfois bête et exaspérant, mais c’était son grand frère. En réalité, le jeune homme voyait plus souvent ses qualités que les défauts qu’il ne fait que mentionner. Warren était l’une des personnes ayant un des plus grands cœurs qu’il connaissait. C’était un ami fidèle, sur qui, il pourrait toujours compter. Parfois, il se demandait pourquoi, ils trainaient ensemble, mais il ne le regretta pas. Liam était donc suffisamment précieux pour Peter, assez pour que ce dernier risque tant pour lui.

D’ailleurs, l’inspecteur pourra bien lui crier dessus, lui faire la morale comme quoi, le fait de tenir un homme violent au niveau du coup, et jouant les rodéos était stupide et menacer de lui en coller une, Peter ne changera pas. En tout cas, si Liam voulait de l’animation pour la soirée, les voilà tous les deux servis.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Lun 16 Juil 2018 - 11:43


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


Même pas capable de faire un effort en plus. Pourtant, il ne lui demandait pas la lune, ni le ciel, ni même toutes les constellations qu'il y a dessus. Tout ce que l'aîné Warren désirait c'était que son "petit frère" passe un bon moment, qu'il s'amuse et découvre un peu le monde décadent dans lequel son ainé évolué. Rien de très fou en soit. De l'alcool, de la bonne musique et des jolies filles. Des conneries, des déboires, des désillusions et toutes ses choses qui généralement lui sont interdites. Liam n'est pas un déchet de la société, ni même une victime. Généralement, sa profession le pousse à rester sobre, sérieux, intransigeant ce qui pouvait parfois être pesant pour un jeune homme comme lui en quête de réponses à ses questions trop souvent laissées en suspends. Liam est un petit con, mais un bon petit con, le genre copain un peu lourd qui pousse les gens à commettre des choses, mais un bon copain qui sera toujours la pour ceux qui ont besoin de lui, comme John par exemple ou encore Peter ici présent, sauf que ce soir il n'a pas cœur de jouer les moralisateurs. Ce soir il veut s'amuser et se retrouve peiné de voir que son cadet refuse d'en faire tout autant et passe son temps à le sermonner pour tout et rien. Une chose dont il a horreur car il est l'aîné des deux et que en temps normal, c'est à lui de faire la morale et pas l'inverse. Alors ce soir, il en a eu assez. Ce soir, il a décidé de partir, de le laisser tomber, le cœur lourd, tellement déçu par l'attitude de l'orphelin recueilli par la famille Drake.

Il s'attendait réellement à partir de la boite en fait, comme la belle épave qu'il était déjà, c'était sans compter la pimbêche et son abruti de petit ami venu à la rescousse pour coller son poing entre les deux yeux du lieutenant de police. Le simple fait que ce dernier ait osé poser ses sales pattes sur son épaule le fit déchanter complétement. La colère grandissait, s'en prenait à ses membres, les muscles de son corps, et si c'était la bagarre qu'il désirait alors c'est ce qu'il aurait. Sous le poids de l'adrénaline, la bouteille en verre vint claquer sur le sol, se briser en plusieurs morceaux alors que l'aîné Warren se rapprochait encore du colosse pour un tête à tête. Son but était bien qu'il frappe le premier, pour sentir sa force, il avait besoin de prendre des coups pour se donner encore plus la rage de le détruire par la suite mais encore une fois, ça ne se passerait pas exactement comme ça. Il ne s'attendait pas à ce que Peter revient, qu'il s'en prend à cet inconnu qui n'avait pas vu le sale coup fourbe de Fisher venir. Ce petit est plein de surprises, même le lieutenant resta sur le cul à observer la scène.

À cette allure, il se mettrait en danger et si il y a bien une chose qu'il ne voulait pas, c'était ça. Que quelqu'un s'en prend à Peter, que quelqu'un lui fasse du mal. «Merde Peter qu'est-ce que tu fous?!» En temps normal, il aurait foncé dans le tas sans réfléchir, il serait rentré avec des bleus partout sur le corps, sur le visage aussi, sauf que la, il pouvait pas se permettre de mettre son cadet en danger et que ce dernier risque gros, il reste flic après tout et son but est de protéger la civilisation. Avant que le monstre poilu et musclé s'en prends de nouveau à eux, Liam attrapa le bras de Fisher pour le tirer loin du monstre, loin de cette boite de nuit, loin de tout en fait. «C'est une entrave au code civil et c'est puni par la loi mec. Chez moi ont appelle ça une "infraction" et j'ai pas franchement envie de te foutre derrière les barreaux dans mon état.» Comme sa place en fait. Bagarre plus taux d'alcool élevé, n'en parlons pas. Il serait de suite expulsé des forces de l'ordre. Alors il s'était mit à courir pour éviter que la brute les rattrape. Il s'était mit à courir jusqu'à sa voiture, en se prenant tabourets et personnes présents dans la boite au passage, une main virile toujours sur Peter pour que ce dernier le suit.

Une fois à hauteur du véhicule, il balança les clefs à son cadet pour que ce dernier soit le "Sam" de la soirée.«Tu vas conduire et t'as pas intérêt à me sortir ton baratin de putain de moralisateur ou c'est à toi que j'en colle une. Tu conduits, tu me ramènes ou tu veux mais loin d'ici!» Grogna le lieutenant en ouvrant la porte menant à la banquette arrière ou il pourrait non pas s'asseoir mais s'échouer, la casquette auparavant à l'envers sur sa tête venant se poser sur son visage pour le plonger dans le noir total. Son ventre commençait méchamment à tourner, à lui donner la fameuse nausée tant attendue, celle qui arrive en fin de soirée et qui te fais vomir tes tripes puissance mille. Encore une fois, il s'abstiendrait d'en faire part à Peter, il espérait juste que ce dernier ne met pas plein gaz dieu ne sait ou. Qu'il prend soin de sa voiture, et qu'il évite d'appuyer de trop sur la pédale de l'accélérateur.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mar 17 Juil 2018 - 8:55

Pur moment de Plaisir
C’ était étrange mais, Peter pouvait trouvé un réel plaisir de s’en prendre à cette brute. Sérieusement, il se voyait lui éclater la tête contre le rebord d’une table, lui découper la peau, le faire souffrir. Par pure vengeance pour avoir osé poser la main sur son grand frère ? Sans doute, cependant, ce petit sourire au coin n’avait rien de rassurant. Malheureusement, nous ne serons jamais si oui ou non, Fisher serait aller jusqu’au bout, la suite le surprit quelque peu. En effet, le jeune homme s’attendait à voir son ainé lui prêter assistance, voulant se jeter dans la bagarre. N’était-ce pas un peu ce qu’il souhaitait en le traînant ici ? Qu’ils s’amusaient autrement que le nez dans un livre ? Non, au lieu de ça, les rôles s’inversèrent.

Malgré son taux d’alcool, Liam fit un peu la leçon à son cadet, et le traîna en quatrième vitesse dehors pour échapper à leur assaillant et filet dans sa voiture. Peter se retrouva incrédule avec les clefs, avant de prendre le volant et foncer. Il roula une bonne centaine de mètre dans la nuit, avant de jeter un regard sur l’inspecteur, allonger sur la banquette arrière de son propre véhicule, et menaçant de tout rendre. Ha ! Voilà qui ne manquait pas d’amuser l’étudient. Finalement, c’était son ainé qui était complétement arraché, et il risquait d’abîmer sa propre voiture. À croire que son sale petit tour de la soirée s’était retourner contre lui. Au final, Liam avait en quelque sorte gagné, il avait amusé son frangin.

"Ca va allez frérot ? Haha, on peut dire qu’on oubliera pas cette soirée, comme les autres."

Bien que voir dans un tel état l’amuser, Peter ne pouvait en même temps s’inquiéter pour ce dernier. Amuser, car il se ridiculiser, mais inquiet, car il voyait son ainé prendre de grands risques pour rien. Il avait peur qu’une de ses soirées plonger dans les vices, n’aurait raison de lui tantôt. Il connaissait assez bien son histoire, il savait qu’une de ses « bêtises » l’avait profondément blessé, presque détruit. Et il craignait que cela ne se reproduise, qu’il s’enfermerait dans une boucle infernale. Et ça, il ne le supporterait pas. Peu lui importait si Liam au final lui criait dessus, faisant mille reproches, etc. Peter continuerait à veiller sur lui. Et justement, il pensait à le mener dans un endroit plus sûr. Mais où ? À cette heure-ci, tout était fermé. En y réfléchissant un minimum, le jeune garçon vit qu’il n’avait pas beaucoup de solutions.

"Je vais te reconduire chez toi, et t’aider à te remettre sur pieds d’accord ?"

En réalité, il ne lui laissa pas le choix. Son frère de cœur fut bien trop amoché à son goût pour finir dans un caniveau afin de se noyer dans son propre vomi. Par sécurité, Peter voulut le reconduire dans un sanctuaire, alors il le ramena chez lui. Il aurait pu aussi le ramener chez Nathan et Thara, mais avec sa petite sœur qui devait dormir, il voulut éviter de poser des problèmes. Alors ils arrivèrent chez l’inspecteur. Se garant juste devant, Fisher lui vint en aide pour sortir de la voiture, l’attrapant sous le bras, le reposant sur ses épaules s’il le fallait et le guida à l’intérieur.

Là, il l’aida à se mettre à l’aise en l’allongeant sur le canapé. Quoi que puisse dire ou faire son ainé, Peter préféra l’ignorer pour le moment. Il comptait prendre soin de ce dernier et reprendre leur guerre, une fois que son ainé sera remis sur pied. Que vouliez-vous, il aimait Liam. Ce n’était pas son frère de cœur pour rien. Même si des fois, il se demandait pourquoi, est-ce qu’il le fréquenter, ou comment une relation aussi étrange puisse exister. Mais au final, il revenait toujours à la même conclusion. Il avait vu le cœur de ce dernier. Peter avait compris que l’inspecteur n’était en rien quelqu’un de méchant ou de stupide. Il avait vite appris à l’apprécier, et cela avait un prix. Quand Peter vous aimait, il pouvait vite devenir un très bon allié prenant soin de vous. Mais dans le cas contraire…

"Je vais chercher de quoi te couvrir, et un café. Ça te va ?"


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Ven 27 Juil 2018 - 12:12


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


La solution?Fuir. Aussi vite que possible. Aussi loin que possible. Il courait, titubait en retenant le poignet de son cadet pour l'emmener loin de ce merdier lui aussi. Il avait conscience de sa connerie, de l'ivresse qui commençait peu à peu à s'emparer de lui et il se disait qu'elle aurait honte, Eve-Leen, de le voir dans cet état la. Alors, avant que la brute épaisse et ses sbires ne rappliquent, ils arrivaient jusqu'à la voiture du lieutenant de police. Liam pouvait être inconscient parfois mais il savait qu'il ne pourrait prendre le volant et risquer la vie de Peter en même temps que la sienne. Alors, pour la première fois, il avait confié les clefs de son petit bijou à quelqu'un d'autre, à son frère en qui il avait toute confiance, pendant que lui, venait s'installer sur la banquette arrière, sa casquette sur le visage, une main sur son abdomen douloureux. Plongé dans la pénombre, il s'était mit à réfléchir à l'épave qu'il était devenu ce soir, et le pourquoi il avait autant consommé. C'était pour passer une bonne soirée pensa t-il, seulement non, il y avait bien d'autres raisons ancrés en lui. Il voulait peut-être oublier la perte de sa petite fille, et le fait qu'à l'heure actuelle il n'était toujours pas parvenu à mettre la main dessus et ne parlons même pas de la mère de cette dernière. Plus les heures, les jours, les semaines passaient et plus il avait apprit à la mépriser. Cette même femme dont il était éperdument amoureux il fût un temps. Cette petite garce, l'une des seules qui l'avait mené en bateau. Si les hommes ont mauvaises réputations auprès de certaines femmes, pour Liam, c'était bien l'inverse. Les femmes sont des garces qui se jouent des sentiments des hommes pour mieux les atteindre, mieux les blesser, et c'est peut-être d'ailleurs pour ça qu'aujourd'hui, le lieutenant n'avait pas encore trouvé chaussure à son pied et qu'il papillonnait à droite et à gauche sans craindre de briser des cœurs. Le sien avait été brisé, alors pourquoi devait-il être le seul à souffrir dans cette affaire?

Quoi qu'il en soit, ce n'était ni le moment, ni l'endroit pour réfléchir sur ses problèmes qui ne firent d'ailleurs que renforcer ce mal de tête qu'il avait déjà. Plus il pensait, plus sa tête et son ventre s'étaient mis à tourner, et bientôt il rendrait tout ce que son estomac contient. La voix de Peter l'aida d'ailleurs à sortir de ses pensées, lui qui semblait prendre un malin plaisir à voir son aîné aussi mal en point à cause de l'alcool. Rapidement, il se redressa pour lui donner un coup de casquette sur le sommet du crâne. «Continue de rouler au lieu de dire des conneries.» Il disait cela en même temps qu'un faible sourire était venu se nicher sur la commissure de ses lèvres. Bien sûr que non qu'il n'oublierait pas cette soirée, son ventre non plus d'ailleurs. Cette soirée avait été l'une des meilleurs de toute sa vie, parce qu'il l'avait passé avec Peter et que rien n'avait plus de valeur pour lui que la famille et le bonheur des siens. Peu après, l'aîné Warren releva la tête et les yeux sur le plafond de son véhicule en poussant un lour râlement douloureux. «Puuuutaaaain..» Son ventre continuait à en faire des siennes, de plus en plus. Il lui fallait de l'air, de l'air pur et c'est ainsi qu'il s'était mit à ouvrir la vitre à ses côtés pour pencher sa tête contre et respirer ainsi cet air qui l'aida quelque peu à passer les nausées un peu trop fréquentes ses dernières secondes. A défaut d'être conduit à l'autre bout du globe c'est à son appartement que Peter le conduirait.

Le trajet fut court finalement et rapidement les deux jeunes hommes purent sortir de la voiture. L'épave s'échoua sur le corps de son cadet qui le soutena jusqu'à bon bord et c'est une fois à l'intérieur du domicile qu'il pût retrouver son délicieux canapé, moelleux. L'appartement était plutôt propre, moderne, à l'image du lieutenant qui y vivait. Allongé sur le canapé, il s'était mit à soupirer en agrandissant les yeux sur ce plafond qu'il connaissait que trop bien pour l'avoir longtemps observé durant de multiples réflexions. Il n'avait pas fait attention aux dernières paroles de Peter, même si il se doutait que celui ci lui ramènerait de quoi calmer ses douleurs abdominales et de quoi le rendre un peu plus "lucide". Pendant longtemps, l'aîné Warren resta silencieux, plongé dans un brouillard épais, provoqué par l'alcool, provoqué par ses soucis, provoqué par tout un tas de conneries dont il se passerait bien et puis finalement, au bout de quelques secondes, un nouveau délire, une nouvelle crise. Il s'était mit à chanter avant de ricaner comme une bonne âme totalement bourrée.  «Baby, I'm DANCIIIIING in the Dark with you between my arms BAREFOOOT on the grass, listening to our favorite song. When you SAIIID you looked a mess, I whispered underneath my breath..» Il donnait le ton le bougre. Il tenait la note l'idiot, mais au final, ça n'avait rien de dérangeant, juste amusant, marrant et cette fois, il pouvait se permettre de crier comme un demeuré, seul Peter l'entendrait cette fois, d'ailleurs, il n'attendait que ça que le cadet revient à lui pour l'attraper par les épaules et tanguer avec lui au rythme d'un slow, limite avec un briquet levé en l'air. Sacré Liam.

Spoiler:
 
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Dim 29 Juil 2018 - 8:10

Pur moment de Plaisir
P eter avait parfois peur de voir son ainé ainsi, même des fois, il pouvait être gêné. Mais il aimait s’occuper de ce grand frère de cœur qu’il estimait à un très haut niveau. Au moins là, il ne risquait plus le coma éthylique ou finir dans la ruelle après une mauvaise rencontre comme celle fait juste avant. Fisher s’inquiétait souvent en réalité pour Liam, que ce soit dans sa vie de tous les jours ou pendant son job, il redoutait qu’il lui arrive quelque chose. On lui avait offert un frère, il ne voulait pas que l’on le lui reprenne.

Ce fut alors que le jeune garçon entendit un pauvre chien qu’on maltraité comme si on le battait et qu’il hurlait sa plainte. Il comprit rapidement qu’il s’agissait de ce « crétin » qui chantait dans le salon. Peter leva les yeux au ciel et ne put s’empêcher de rire. Pour aller bien, il allait bien, on pouvait en être sûr. Et puis Liam n’était vraiment pas un type méchant. Il était très souvent drôle. C’était pour cela que Fisher le suivait un peu n’importe où, car il savait qu’il s’amuserait à coup sûr. Et puis bon, l’inspecteur avec ses défauts, mais lui aussi. L’étudient en était même bourré, étant loin d’être un saint. Ca, il était parfaitement au courant, et donc, il aimait Warren dans son entier, le prenant avec ses bons et mauvais côtés.

En revenant au salon pour lui apportant son remontant, Peter fur surpris en voyant son ainé l’attraper au niveau des épaules et tanguer d’un côté à un autre, le forçant presque dans une danse sans quitter le canapé. Sans doute un effet secondaire de l’alcool, mais loin de le repousser et chercher à s’en défaire, le jeune garçon se laissa faire. Il se mit même à chanter aussi mal que Liam, criant assez fort les paroles de la chanson.

"We are still kids but we’re so in love, fighting against all odds…"

Même, le jeune garçon ne se contentait pas d’une simple accolade avec son ainé, il se blottissait dans ses bras. Il cherchait la chaleur de ce dernier, l’affection de son grand frère de cœur qu’il aimait tant. Depuis sa naissance au moins, il fut privé de famille, d’amis même. Il vivait seul à la recherche d’un lien qu’on lui privé. Il s’était demandé pourquoi lui ? Pourquoi ses parents n’avaient pas voulu de lui alors qu’il n’était qu’un petit être innocent n’ayant fait aucun mal pour le moment. Et maintenant qu’il en avait une, un père, une mère, une sœur et un frère… Il ne comptait plus les lâcher. Peter voulait goûter de leur amour comme un drogué en manque de sa dose depuis des années. La présence de l’inspecteur le rassuré. Il savait à son contact, qu’il ne rêvait pas, Warren était quelqu’un de bien vivant et donc réel.

Alors il chanta de bon cœur, tout en rigolant. Il poussa la chanson jusqu’à ce que ce beau duo n’en puisse plus, que leurs poumons soient privés d’air et que la tête finisse par tourner pour tout les deux dans une puissante euphorie. Pour passer une bonne soirée, Peter n’en demandait pas plus. Ce moment intime avec son frère lui suffisait. Eclatant un bon coup de rire, il se mit à l’embrasser tendrement à la jonction du cuir chevelu et de la joue. Même s’ils pouvaient se prendre la tête pour un rien, jamais Peter ne pouvait rester fâcher avec son ainé bien longtemps.

"Tu es vraiment trop bête tu sais."

Et il se laissa choir sur le canapé, la tête reposant sur son grand frère, regardant juste un moment le plafond devant ses yeux. Et dire qu’ils devaient « s’amuser » au bar, ils ont fini ici. En arrivant là-bas, Peter avait imaginé qu’ils se serraient battus plus longtemps, pour qu’au final, le jeune garçon mette le chaos dans l’établissement au grand désarroi de son ainé. Mais finir ici lui plaisait davantage à la fin. Au moins ici, il ne risquait pas de rencontrer quelqu’un menaçant sa relation avec l’inspecteur Liam E. Warren. Ni une jolie jeune nymphe de l’amour pour s’immiscer entre eux deux, ni une bande de soiffard qui voudrait traîner dans un délire Liam, abandonnant Peter faisant trop sage.

Bien entendu, rien que ce soir, Warren avait prouvé qu’il voulait passer du temps qu’avec lui. Peter lui en était reconnaissant, cependant, la peur était toujours là, une crainte qui le dévorait. Liam n’était pas né et n’avait pas grandit dans un orphelinat et dans des familles d’accueils qui le méprisaient. Ils n’étaient pas en manque de liens affectifs comme lui, il ne pouvait pas comprendre…


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam E.Warren


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 13/08/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 282
▌ARRIVÉ(E) LE : 31/08/2017
▌CRÉDITS : sweet disaster&tumblr.
Ton âge : 26ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Lieutenant de police.
humeur : Amusé.

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Mar 7 Aoû 2018 - 15:56


Peter & Liam

Pur moment de plaisir.


L'alcool était parvenu à lui faire tourner la tête, à lui faire oublier un peu ses tracas quotidiens afin qu'il se concentre uniquement sur l'instant présent. Le lieutenant s'était mis à chanter à tût tête sans craindre de réveiller le voisinage autour. Il se foutait du voisinage de toute façon ce ne serait ni la première, ni la dernière fois qu'il se prendrait la tête avec eux et puis la plupart, au courant de ses fonctions, n'osaient pas trop l'embêter de peur de représailles. L'homme n'était pourtant pas un mauvais flic, mais il faut croire qu'un jeune dans la police inquiète certaines personnes, âgées surtout. Alors son corps s'était mit à basculer de droite à gauche et sa voix chantait à s'en arracher les cordes vocales. Il attendit d'ailleurs que Peter revient à lui pour l'attraper par les épaules et le faire lui aussi tanguer de droite à gauche comme deux âmes déchues, des épaves en perdition. Peter n'avait pour rien bu, pas comme lui, mais il s'était laissé prendre au jeu, chantant à son tour les paroles de cette musique jusqu'à ce qu'ils n'en peuvent tout deux plus et qu'ils laissent place à des éclats de rire et ce nouveau baiser de la part du cadet sur la joue de celui qu'il considérait comme son grand frère.

C'est pour ce genre de moments la que l'aîné Warren vivait. Ce genre de moments ou rien n'est prit aux sérieux ou le monde qui l'entoure se laisse aller dans de puissants éclats de rire, que rien ni personne ne pourrait faire taire, pas même lui. Il était heureux de pouvoir compter sur la présence de Peter à ses côtés, et même si leur relation a longtemps été tumultueuse, il savait qu'au fond de son coeur, son petit frère lui avait réservé une place bien particulière. Des amis comme Peter, on en fait pas deux. Ils sont différents l'un de l'autre, et tout un monde les sépares, mais il parait que les opposés s'attirent et pour le coup, c'était bien le cas.«Bête tu dis? Je suis bête? Fais attention à ce que tu dis toi..» Et de nouveau il se mit à ébouriffer la chevelure de son cadet pour le taquiner, l'embêter comme il avait l'habitude de le faire, l'observant par la suite reposer sa lourde tête contre son corps pour méditer quelques secondes, les yeux sur le plafond.

Il se demandait bien à quoi son cadet pouvait penser. A cette folle soirée ou ils avaient manqués de se faire battre tout les deux par une épaisse brute? Ou sur sa vie en générale? Peut-être même qu'il était en train de se remettre en question. Oh et mieux encore, peut-être même qu'il venait de se dire que jouer les Shakespeare c'était bien un temps mais qu'il fallait peut-être se concentrer sur autre chose désormais comme les filles, le bonheur, la vie quoi.«A quoi est-ce que tu penses p'tite tête?» Demanda à tout hasard l'aîné Warren en observant à son tour le plafond. Non. Mis à part un lustre, il n'y avait rien d'intéressant à observer ce plafond d'un blanc immaculé mais Peter semblait s'y perdre et ça en était presque inquiétant, déroutant même. Il aurait aimé que son petit frère continue à le taquiner parce que tout ce qui était trop sérieux, il aimait pas trop ça Liam, cela ne ferait que lui faire penser à sa petite fille encore en fuite, celle qu'il ne retrouverait peut-être jamais. Sa petite fille, son petit trésor, ce qu'il a de plus important dans cette foutue vie. Il s'était dit qu'un jour il aurait peut-être la chance de la revoir, que cette dernière reviendrait une dernière fois jusqu'à lui pour l'enlacer et lui souffler à quel point elle pouvait aimer son père et à quel point elle en était fière, mais il ne faut pas prendre ses rêves pour une réalité, Eve-Leen était encore introuvable malheureusement et il désespérait sérieusement de la revoir un jour.
AVENGEDINCHAINS

_________________
 
Tant pis, un jour ou l'autre, faudra bien sortir du lot.Tant pis, j'ai sur le dos le poids du regard des autres.Tant pis, j'assume mon rôle, certains disent que j'en fais trop.Tant pis, je ferai des fautes, ça prouvera qu'je n'suis qu'un homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Fisher


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/07/1992
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 26 ▌AVENTURES VÉCUES : 58
▌ARRIVÉ(E) LE : 29/05/2018
▌CRÉDITS : Google

MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren] Ven 10 Aoû 2018 - 9:40

Pur moment de Plaisir
Après la remarque taquine et l’ébouriffement de cheveux, Peter se mit à son tour à lui répondre pour taquiner à son tour son ainé :

"Si je faisais attention, je ne trainerais pas avec toi." Tirant même la langue pour faire son enfant. Il donnait matière à son frère pour se moquer de lui par la suite, il le savait et c’était ce qu’il voulait, car ce petit conflit lui plaisait beaucoup.

Et bien entendu qu’il plaisantait. Il aimait être en compagnie de Liam. Quand ce dernier lui demandait quelque chose, comme sortir, Peter pouvait dire non pour le faire râler, mais à la fin, il partirait volontiers avec son ainé. D’ailleurs, si on lui avait raconté il y avait quelque temps, qu’il deviendrait l’ami intime de Liam Warren, Peter aurait ri au nez. Mais à présent, il était fier de le compter parmi ses plus proches amis.

Alors qu’il avait la tête reposer sur son ainé, contemplant le plafond, ce dernier lui demanda à qui, il pouvait bien penser. C’était des moments comme ça qu’adorait Peter. Des moments où ils étaient en pleine intimité tous les deux, pouvant se confier et se parler de tout, car l’un et l’autre pouvaient avoir une pleine confiance envers son frère de cœur. Bien sûr, Peter Fisher aurait pu en profiter pour lui répondre par d’autres moqueries, poursuivant leur bataille sans fin et enfantin entre eux, leur jeu à eux. Toutefois, le jeune garçon se sentait vraiment bien en ce moment. Il voulait se montrer sincère, exprimant ce qu’il avait sur le cœur, ne pouvant se sentir capable de faire autrement.

"Je pense que c’est une de mes meilleurs soirées de ma vie." Et il lâcha un rire hilare.

En réalité, peu importait l’endroit où Peter se trouvait. Que ce soit un lieu reposant ou mouvementé, sécuritaire ou dangereux. Tout comme avec Nathan ou Thara, Peter se sentirait en sécurité avec son grand frère à ses côtés. Bien que ce dernier pût lui faire vivre quelques misères, Fisher savait que ce dernier serait toujours là, à veiller sur lui. Qu’une guerre éclatât ou qu’un criminel désirait l’enlever, Liam serait là pour le sauver. Ce frère, apportait sur un plateau d’argent était une bénédiction, un cadeau dont il ne pouvait imaginer. Et donc, par voie de conséquence, tous ceux voulant s’immiscer entre eux deux, ou faire le moindre mal à son ainé, devra payer le prix. Comme la grosse brute du bar. Si on avait laissé Peter finir le travail…

Après, on pouvait critiquer du fait que Peter préférait la présence d’hommes et de femmes aussi cultivés que lui. Mais ça, ce n’était qu’une légende. Oui, Peter pouvait aimer rencontrer des gens ayant quelque chose dans la tête. C’était pour ça qu’il s’était vite attaché à Thara et Nathan ainsi qu’à leur fille. Mais Liam… En réalité, Peter n’aimait pas Liam. Mais pas du tout. En fait, il adorait cet homme tel qu’il était. Et il ne désirait pas le changer pour un sou. Et en pensant à cela, il décocha un sourire en tournant sa tête vers ce dernier pour lui dire :

"Je te remercie grand frère."

Et il se permis de le prendre encore un instant dans ses bras. Fisher était complétement drogué de marques d’affection. En étant privé depuis presque toute sa vie, il cherchait à rattraper le temps perdu. Et sentir le corps de son ainé contre lui, le rassurait. Sa présence disait bien pour lui « Je suis là, j’existe, tu n’es pas seul, je veille sur toi. » Le jeune étudient savait aussi ce que traversait l’inspecteur et il compatissait. Il chercha même un moyen pour l’aider à soulager sa peine, se changer les idées. S’il pouvait retrouver sa fille et la ramener à son père, Peter le ferait sans hésiter. Mais là, c’était impossible.

Le libérant, il se mit à lui faire une proposition :

"Tu veux que je t’apporte quelque chose ? Même si tu es aussi plein qu’une outre menaçant d’éclater mon chère alcoolique ? Haha."

Et on était repartie de plus belle pour les taquineries et provocations amicales. On ne pouvait rien y faire, telle était leur nature.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
Name here !

️Laxy dunbar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren]

Revenir en haut Aller en bas
 

Pur moment de Plaisir [pv Liam Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game City :: Mideel Square :: Bar-