AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 28 Mar 2018 - 16:55



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Ayant pris sa journée, John se sentait fin prêt pour sa grande sortie. Voilà il y a peu, il avait fait la rencontre de la propriétaire du Belli, Daniella. Bien qu’au début, il s’était juste approché d’elle pour jouer les séducteurs, il fut stupéfait de découvrir une femme ne vivant que pour le travail, n’ayant rien dans sa vie à part son hôtel. Le plus troublant, ce ne fut pas qu’elle avait choisi ce mode de vie, c’était comme si le reste était inconnu pour elle. À la manière d’un robot qui ne connaissait que son programme et que le reste du monde, était une inconnue impossible à résoudre. C’était pour cela qu’il lui avait proposé une sortie pour l’aider. Et fort heureusement, elle avait accepté.

Vêtements repassés et propre, blouson en cuir sur le dos, un peu de déo, John était plus que près. Par contre, il n’était pas sûr de son choix à cent pour-cent, mais comme Daniella ne semblait intéresser par grand-chose, il voulait commencer par quelque chose d’a la fois simple, et nouveau. Très franchement, il n’était pas Friand de ce genre d’endroit, mais cette sortie n’était pas là pour assouvir ses propres goûts, mais pour mieux connaître la belle poupée de porcelaine. Et de toute manière, il avait prévu quelques petites choses après, de quoi bien finir la soirée et s’assurer que tout ne soit pas un échec critique.

Fermant son bar, il prit sa moto pour rejoindre la belle Daniella. Il ne mit que quelques minutes pour rejoindre son hôtel et aller la revoir. L’ancien commandant du Normandy, restait maître de lui-même, calme, assuré, aucun signe de stress visible. D’ordinaire, il préférait sortir avec ses amis dans un bar pour rigoler un peu, mais ne connaissant pas vraiment son invitée, il ne voulait courir le risque de la traînée dans un endroit trop occupé. Un petit coin tranquille, juste en pleine intimité. Rien de sérieux, de quoi l’aider à s’ouvrir et mieux faire confiance au barman. Arrivant auprès de Daniella, il fit son plus beau sourire.

"Bien le bonjour, comment allez-vous ? Vous êtes prête ?"

John avait dit qu’il s’occuperait de tout. Et il comptait bien remplir sa part du marché. Son honneur de mercenaire était en jeu, enfin façon de parler. Et puis, vue son goût pour le chic, elle risquait de ne pas détester, du moins pas trop. Et le plus important n’était pas là où nous allions, mais avec qui.

"On n’y va en moto, si cela ne vous dérange pas." L’informa t’il en lui tendant un casque. "Première étape, un endroit calme et pas trop peuplé. Il y a une nouvelle exposition d’art et le thème proposer est apparemment épic. On pourra aller manger un morceau après, qu’en dites-vous ? Toujours partante ?"

John n’avait pas perdu de son assurance, convaincu que l’idée était bonne. Après, ce n’était qu’une première sortie, voyant comment les choses se passeraient, Shepard pourrait toujours proposer de nouveaux endroits, mettant de plus en plus à l’aise sa nouvelle ami pour affronter le monde. Il ne lui manquait plus que le feu vert de Daniella et ils pourront s’y rendre de ce pas.

©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 4 Avr 2018 - 16:41


Le jour était venu de voir débarquer ce cher Shepard chez elle. Enfin chez elle... du moins à son hôtel. C'était ce jour-ci qu'il avait choisi pour inviter la demoiselle à sortir de son antre. Elle avait un peu hésité et finalement, elle a décidé d'accepter, après tout qu'est-ce qu'elle a perdre . Pas grand chose. Dans le pire des cas, elle n'aimera pas et rentrera plus tôt dans sa suite. Et dans le meilleur des cas, elle aimera ce qu'elle verra et ainsi aura commencé à s'ouvrir au monde.

Avant de sortir, elle devait se préparer et la demoiselle aime grandement être habillé à la mode. Du coup, rien de bien que de sortir les habits de hautes coutures qu'elle a dans le placard. Elle aurait pu mettre une jupe ou une robe, mais elle opta pour ce pantalon noir taille haute, montant un peu en dessous de la poitrine pour marquer sa fine taille, le tout finissant un pâte d’éléphant. Les cotés du pantalon étaient décorés de brillant , le rendant extrêmement chic. En guise de haut, elle allait porter une sorte de chemisier en dentelle blanche, avec quelques papillons noires dessinés dessus. En guise de maquilla, elle se contenta de simples lèvres rouges, ses longs cheveux noirs lâchés au grès du vent et lissé. C'était une tenue à la fois simple et habillée. Certes, elle risque d'être regardé, mais ça lui convient parfaitement comme ça.

L'heure du rendez-vous arrivant, elle finit par enfiler ses haut talons aiguilles de couleur noire pour aller dans le hall de réception afin d'attendre John. Bien qu'elle soit en avance, elle ne l'attendit pas beaucoup, car il finit par arriver pour l'embarquer. "Bonjour John. Je vais bien et vous. Je suis en effet prête !" répondit-elle. Elle aurait pu le nommer "Mr Shepard, mais elle savait qu'elle se serait fait reprendre, alors elle utilisa simplement son prénom, bien qu'elle garde le vouvoiement pour le moment.

En sortant dehors, il annonça qu'il fallait prendre sa moto. Voilà un moyen de transport qui est assez étrange pour Daniella. En même temps, elle ne sait pas conduire et les seules fois ou elle est montée dans un véhicule, c'était dans un taxi. Mais il faut dire que les motos l'ont toujours intrigués. "Je n'y vois pas d'inconvénient !" se contente t-elle de répondre, sans y mettre plus d'émotion. Elle a toujours ce côté robot, mais peut être qu'elle va finir par se dérider. Le motard annonça la couleur, un endroit calme pour commencer. Ceci convient à la jeune femme, en même temps, il pourrait bien l'emmener n'importe ou que ceci ne changerait pas grand chose pour elle. Cela sera une galerie d'art ou elle ne sait pas trop quoi. Pourquoi pas ! "C'est vous qui programmez la soirée, alors ne vous inquiétez pas. Allons donc découvrir cette exposition." Au fond d'elle, elle ne pense pas être insensible à l'art. Du moins, elle sait que ça peut être un moyen d'exprimer toutes sortent d'émotions. Peut-être qu'elle pourra se retrouver là dedans ? Elle mit le casque qu'il lui donnait sur sa tête. Ça va qu'elle n'est pas comme ses potiches qui pourraient pleurer car leur coiffures ou leurs maquillages allaient être abîmé par le port de cette chose. Il est vrai qu'elle aime être belle, se sentir désirable, mais des cheveux en bataille ou un maquillage qui coule ça ne veut pas dire grand chose pour elle. L'instant d'après, elle monta derrière John, sans même avoir peur. C'est finalement utile de ne ressentir aucun sentiment, n'importe qui pourrait avoir peur, mais pas elle. Pour se tenir, elle passa ses bras autour de sa taille et attendit qu'il démarre, l'aventure commence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Lun 9 Avr 2018 - 6:09



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Il était plaisant de voir pour John, la tenue chic que Daniella s’était choisi. Le musée proposait des œuvres d’art dans le thème du Noir et Blanc, alors il se disait intérieurement, que la belle hôtelière avait de quoi s’y exposer. Bon Dieu qu’elle était belle. Si elle n’avait pas ce côté froid, dénuer d’émotion, Shepard était prêt à parier qu’il en serait tombé amoureux sur-le-champ. Il ne pouvait pas résister au charme d’une belle femme, une créature de rêve, fine à la peau délicate et aux yeux ensorceleur. Malheureusement, cette excise créature ne semblait jouer le jeu avec les atouts que l’univers lui avait donner, semblant s’effacer, détacher même de ce monde et de qui, elle était. Espérons alors que cette sortie fera fondre la glace et présentera au barman, une femme ravissante, pleine d’esprit et de chaleur.

La moto fonçait à travers les rues de GameCity, passant entre les véhicules et esquivant les passants. John aimait la vitesse et cette sensation de liberté qu’il venait avec. Bien que pendant un bon moment, il était soit au service de l’Alliance, de l’espace concilient et de Cerberus, il se disait toujours être Maître de son navire. Le Normandy allait là, où il le désirait et faisait ce que lui, désirait. À la manière d’un pirate de l’espace, il ne rendait que rarement des comptes et se laissait emporter par ces flots imaginaires galactique. Cependant aujourd’hui, point de vaisseau, il avait sa moto, sa jeep et un véhicule plus passe-partout. Shepard pouvait aller encore où bon, il lui semblait, mais avec une certaine restriction comparer à son ancienne vie. Après quelques minutes, la moto s’arrêta devant le musée d’art. Coupant le moteur, le mercenaire descendit et retira son casque avant de venir en aide à son invitée.

"Madame, nous voici arriver. J'espère que vous avez fait bon voyage et que vous reprendrez notre compagnie."

Un petit peu d’humour, pour détendre l’atmosphère, et donner un plus pour aider à ce que cette soirée se passe à merveille. Le musée d’art était du genre moderne, avec un côté à la fois futuriste et entrepôt. Sur le devant, ils se trouvaient deux sculptures aux formes incertaines, l’une en noir, l’autre en blanc, montant la garde comme deux sphinx. Et au-dessus de la grande porte vitrée, une banderole annonçant le thème de l’exposition en grosse lettre. C’était amusant de savoir qu’ils restaient toujours dans les mêmes tons de couleurs, tout en arrivant à proposer quelques choses de différent à chaque fois. John ne venait jamais ici, c’était la première fois, mais il avait lu la brochure qui disait que le thème changeait souvent. Cette fois-ci, c’était « Château de la confusion. » Étrange.

"Permettez."

John, joua les gentlemen en offrant son bras pour l’escorter jusqu’à l’intérieur de l’édifice. Tout cela pouvait lui paraître un peu trop chic, étant un homme venant de la rue et ayant surtout connu une vie spartiate, la vie des notables ne l’intéressait pas, pourtant, il savait s’adapter, même si des fois, il aimait un peu s’en moquer. En même temps, Daniella lui paraissait être, en plus d’un robot de porcelaine, une femme de haut rang, distinguée, ayant ses manières. Ils formaient dans ce cas, le plus étrange couple, une version moderne de la Belle et la Bête. Mais loin de s’en laisser impressionner et vouloir finalement renoncer, le mercenaire comptait bien aller jusqu’au bout…

©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mar 17 Avr 2018 - 17:21


Une autre femme aurait peut être eu peur de se retrouver à l'arrière de cette moto et de devoir faire confiance à ce pilote sans savoir s'il est bon conducteur ou pas. Une autre aurait pu ne pas aimer le fait de devoir porter un casque qui ruinerait les nombreuses heures de brushing et le maquillage parfait. Daniella, bien qu'elle soit coiffée et maquillée n'y faisait pas vraiment attention. Elle n'avait pas bronché quand il lui avait donné le casque. C'était une nouvelle expérience qui s'offrait à elle. Monter une moto... ça peut paraître étrange mais ceci ne lui était jamais arrivée. Le véhicule filait à toute allure sur la route, elle pouvait ressentir la vitesse et la puissance de l'engin à chaque virage. Ne connaissant pas la peur, elle ne ressentait rien de tout ça. Tout ce qu'elle parvenait à éprouver c'était une sorte de liberté, une évasion certaine, l'impression que rien ne pouvait l'atteindre et qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait en ce moment même.

Le trajet prit fin en douceur, la moto se stoppant devant le musée. Le bâtiment avait un petit quelque chose d'étrange. L'Homonculus ne serait pas capable de trouver les mots pour le décrire. De toute sa vie, elle n'a jamais rien vu de pareille et on ne peut pas vraiment dire que ça vie soit pour le moment très longue. Même dans son autre monde, elle était dans un vieux château sans jamais avoir connu le monde extérieur. N'explorant pas vraiment la ville, elle n'a rien vu d'aussi étrange pour le moment. Elle garda tout commentaire pour elle. Jugeant que parler de l'architecture de ce lieu n'était pas des plus intéressant. Shepard était venu l'aider à descendre de sa bécane. Si la demoiselle aurait la moindre idée du genre de message qu'on peut entendre à bord d'un avion, elle aurait certainement pu comprendre la blague du jeune homme, mais ce ne fut pas le cas. Elle se contenta de le regarder, un peu moins froidement que d'habitude avant de se concentrer de nouveau sur la grandeur de cet endroit. On peut dire, qu'elle était quelque peu impressionnée et il en faut beaucoup pour le faire.

La seconde d'après, il lui tendit son bras, geste qu'elle avait déjà eu l'occasion d'observer à son hôtel. Sachant quoi faire, elle avança sa main et vint s'agripper doucement au bras du jeune homme avant qu'ils finissent par entrer dans le musée. Le thème lui semblait étrange, donnant une impression qu'elle allait pénétrer dans la folie du château Belli et peut-être même y croiser de vieille connaissance comme Débilitas ou cette enflure de Ricardo. Il en faut plus pour l'intimider... sachant que Ricardo n'a jamais réussi à l'intimider, même les fois ou il l'avait frappé. Un grand hall s'offrait à eux, vaste et rempli de quelques personnes seulement. "Comment ça se passe... on se contente de suivre les flèches ?" s'interroge Daniella tout en montrant ce qu'elle avait vu. Tout ce qui est conventionnelle et règle précis, c'est loin d'être son dada. Elle a une préférence pour les choses interdites, mais ça elle ne peut pas ouvertement le dire. "Vous aimes l'art, Shepard ?" demande t-il par simple curiosité. Son propre rapport avec l'art était... assez flou. Disons qu'elle aime ce qui est beau, mais souvent l'art dépasse la beauté et la perfection, c'est une réflexion, un message qu'on fait passer, ce n'est pas certain qu'elle puisse comprendre tout ça ou y adhérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 18 Avr 2018 - 9:51



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Daniella le suivit donc, mais il était difficile pour le mercenaire de savoir si elle appréciait ou non, ou bien juste curieuse et attendant de voir la suite. Parfois, il se revoyait dans la peau de son artilleur Joker, quand il voulait sortir avec IDEA au moment où elle trouva corps dans une machine plutôt bien fait. En y repensant, Shepard avait une envie d’en rire. Car celui qu’il considérait comme l’un de ses plus fidèles amis, lui avait demandé conseil pour savoir comment s’y prendre avec la belle de métal. Et très franchement, John n’eut de l’attirance que pour le gente féminine faite de chaire, il ne savait trop comment faire pour son cas, ignorant même si c’était légale, et le pauvre se débrouillait pour lui donner de bon conseil, sans être lui-même convaincu. Et maintenant, c’était lui qui sortait avec une femme ayant visiblement l’âme d’un robot. S’il retrouvait Joker, ce serait l’ancien commandant qui lui poserait des questions.

À l’intérieur du musée, tout lui paraissait étrange. Il pensait voir une belle présentation à thème comme dans une foire ou un parc à thème, au lieu de cela, tout lui semblait chaotique, mélanger. Et pourtant, c’était vanté par les plus grands noms de l’art. Artistes et mécènes s’extasiaient devant ces œuvres et les critiques… Eh bien, ces derniers parlaient de ces choses d’une manière si soutenue, usant de mots paraissant tellement savants qu’il était difficile de savoir s’ils aimaient ou non. Et il fallait croire que ni les experts en art, ni les critiques eux-mêmes se comprenaient. Voilà donc autre chose sur quoi rire. Daniella se mit donc à lui demander sur comment procéder.

"Eh bien, nous pouvons suivre les flèches oui. Oui bien dévier de notre trajectoire et explorer des contrés inconnues." Plaisanta t’il tout en étant sérieux en même temps.

Et puis, qu’allaient-ils faire s’ils ne suivaient pas les flèches ? Les réprimander, les expulser ? Cela rajouterait un peu de piment à la soirée, de quoi bien s’amuser. Arrivant dans ce monde, John se surprit à devenir de plus en plus plaisantin. Plus aucune limite, plus aucune autorité directe, un poids plus lourd de responsabilité, peut-être, perdait-il tout simplement la tête. Mais il serait normal de se voir changer dans un autre univers. Des transformations infimes, difficile à percevoir pouvaient s’opérer, en tout cas John se promit de ne pas franchir une certaine limite imposée. La nouvelle question de Daniella le fit revenir sur terre, l’aidant à retrouver du sérieux.

Aimait-il l’art… Vaste question. L’art adoptait différentes formes et était exprimer de diverses manières. Il ne savait trop comment l’expliquer. Pourtant, s’il voulait en apprendre davantage sur Belli en sachant au moins ce qu’elle aimait, il devra montrer l’exemple. Nous étions en plein dans la Belle et la Bête, mais c’était cette dernière qui devait réveiller le cœur de la Belle. S’il disait ce qu’il pensait, le barman mettrait sans doute plus à l’aise sa compagne de soirée, l’encourageant à s’ouvrir. Et le mieux était de se montrer sincère.

"L’art et moi… Ce n’est pas vraiment quelque chose d’associable. Encore, e peux aimais certaines choses comme un beau tableau ou une jolie sculpture. Après, ne me posez pas de question sur qui la fait et son histoire."

John amateur d’art ? Surement pas, il était bien plus occupé à tirer sur des méchants, que de passer son temps dans une galerie à commenter sur ceux qui étaient accrochés au mur. Après, il ouvrait voir la beauté à la fois dans les créations d’artistes, mais surtout dans l’Univers. La magnificence des couleurs d’une galaxie, des étoiles recouvrant le manteau de l’infini, des planètes colorées tout autour… Shepard n’était pas spécialement croyant, pourtant, il aimait voir ce que certains nommaient la création, ou pour d’autres, le hasard. Rien que le fait d’y penser, l’aida à se sentir bien.

"Je préférais regarder par une fenêtre la nuit, et regarder cette immense peinture naturelle, exposait aux yeux de tous, et de manière gratuite. Une perfection..."

Bras croisés sur son torse, il se remémora ces bons moments, où, à bord du Normandy, il profitait des rares moments de paix pour regarder la galaxie brillait tout autour du vaisseau. Les étoiles, les nébuleuses, les comètes etc. Un ballet cosmique de toute beauté, grouillant en même temps de vie. Voilà pourquoi John se battait, pour préserver à la fois la vie, et la magnificence de l’univers. Tournant la tête vers Daniella, il lui sourit chaleureusement.

"Et vous ? Qu’en pensez-vous ?"


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Jeu 26 Avr 2018 - 16:52


Arrivée dans le musée, Daniella ne faisait que suivre John, ne sachant pas forcément ou aller. De plus, c'est la première fois qu'elle met les pieds dans ce genre de lieu, c'est donc totalement nouveau pour elle. Elle sait juste que ce genre de lieu est censé exposer des œuvres d'art. Sauf qu'elle n'a jamais vraiment observé ce genre de chose. Certes, le château Belli possédait bien des tableaux et sculptures, mais elle ne s'est jamais vraiment extasié devant ça. C'était là, planté dans le décor bien avant qu'elle soit crée de toute pièce. Son boulot était de prendre soin de tout ça, ne se questionnant jamais sur la beauté de ses objets décoratifs. Ce n'était qu'une vulgaire poupée de chair et de sang, imparfaite au possible, rejeté par son maître qui en préférait une autre. Là était la sentence bien plus cruelle du sort de Daniella. Quant à cette nouvelle vie à Game City, elle avait encore du mal à s'y faire et trouver un but. Elle restait prisonnière de son merveilleux hôtel, jugeant que le monde extérieur n'était pas vraiment fait pour une personne comme elle. Pourtant, aujourd'hui, elle était bien là, au musée avec ce bel inconnu qui l'avait invité, comme s'il voulait lui faire découvrir ce monde qui lui était inconnu. Est-ce que ça pourra éveiller des choses en elle ? Lui faire prendre conscience qu'elle a le droit de vivre et de ressentir des sentiments ? C'est une question qui trouvera peut être sa réponse dans l'avenir.

"Alors, allons vers des contrées inconnues !" répondit Daniella. Il laissait bien le choix et l'inconnu avait un coté plus attrayant pour une raison qu'elle ne sait pas expliquer. Peut-être car elle est différente du commun des mortels, que suivre les règles n'est pas forcément naturelle chez elle. Du coup, suivre un chemin qui n'est pas balisé lui semble normal. Qu'importe ce qui les attend, l'inconnu à toujours fait parti de la vie de la belle. Ainsi, elle fit un pas dans la direction ou il n'y avait pas de flèche, ou des flèches se trouvant dans le sens inverse de leur route. Pendant qu'ils marchaient, elle avait posé une simple question, est-ce qu'il aime l'art. Visiblement, ce n'était pas un habitué, par forcément un grand sensible aux charmes d'une peinture pleine de couleurs chatoyantes. Il peut en aimer le visuelle sans pour autant vouloir en connaître les symboles et l'histoire de l’œuvre. Elle peut comprendre. D'une certaine manière, elle est comme lui, capable d'apprécier la beauté sans pour autant vouloir connaître et comprendre tout ce qui concerne l'oeuvre en elle-même. Faut-il toujours une raison à tout ? Shepard est plus du genre à aimer rêvasser en regardant par la fenêtre les étoiles qui scintillent dans le ciel. Ceci sonnerait presque d'une manière poétique. Il voulait l'avis de la brune, voilà une question bien difficile. Elle s’arrêta un instant, observant une immense peinture abstraite qui ne reflétait rien de la réalité, juste des traits de couleurs en désaccord, exprimant peut être le chaos ou la folie. "Jusqu'à aujourd'hui je ne me suis jamais posée la question et personne ne me l'a jamais demandé. L'art n'est pas quelque chose qui me touche particulièrement. A mes yeux, ce ne sont que des objets, des toiles, des photos, des sculptures... Je pense être comme vous, je me fiche de l'histoire que ces œuvres peut avoir, mais je peux en apprécier le visuel." D'un pas, elle se rapprocha de la toile accroché au mur, pour elle c'était un chaos, un désordre mental qu'elle pouvait voir et ça lui donnait l'impression de sa voir dans cette toile. C'était comme un reflet dans un miroir, sauf que là, c'est simplement une peinture. Finalement, elle détourna son regard pour ne plus fixer cette chose. "Pourquoi les humains ont besoin de créer ça ?" demande t-elle en se tournant vers Shepard en ayant l'air intrigué. "A quoi bon représenter ce genre de sentiment étrange sur un toile blanche ? Je ne comprends pas !" Pourra t-il lui répondre ? Elle n'en est pas certaine, mais c'était une question profonde. Voir cette toile l'avait marqué, elle avait l'impression de voir sa propre personne étalé en de multiples couleurs sombres et agressives et ça la dérangeait. Un monstre, c'est ce qu'elle voyait ! "Ce tableau... il me met mal à l'aise..." Au fond d'elle, elle aurait envie de détruire cette chose en millier de petit morceau, mais si elle fait ça, elle sait qu'elle aura des problèmes. Alors elle se contente de ne plus le regarder pour se concentrer sur son compagnon et attendre des réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Dim 29 Avr 2018 - 10:39



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Daniella avait un esprit aventurier, aimant braver l’inconnu. Voilà un trait qui plaisait au mercenaire. Bien qu’il pût facilement tomber sous le charme de divers femmes variées, ne faisant pas forcément de distinction, il savait aussi bien que n’importe qui, que le caractère avait un rôle à jouer dans le processus de séduction. Bien que son regard pût se poser sur une femme correspondant aux critères de beauté de la société, Shepard se détournerait facilement si cette dernière était du genre mégère, ou plus grossièrement, une vraie psychopathe. Cela coulait de sens pour lui. Donc, certains traits l’attiraient plus que d’autres, et celui de braver un peu l’interdit en faisait partie. Pour le barman, cela démontrait que même si Daniella ressemblait à un robot de chaire, elle avait au fond d’elle, la capacité et la volonté de s’amuser un peu.

Par la suite, l’hôtelière lui avoua être comme lui, non une grande experte de l’art. Voilà qui faisait aussi plaisir à entendre. Non seulement, ils avaient des points en commun, mais en plus, il en apprenait un peu plus sur sa compagne de sortie. S’il était parti sur un cliché, il se serait dit que tenant un hôtel de luxe, Daniella serait une amoureuse de l’art, une sorte de snobinarde aimant étaler ses connaissances en la matière et raillant de son manque de culture. Au lieu de cela, il découvrait quelqu’un de très… Humaine. Voilà qui réchauffait son cœur. Cependant, Belli lui posa une question bien étrange, pourquoi les humains, elle en parlait comme si elle n’en était pas une justement, faisaient de telles choses. Là, il avait un peu l’impression d’être revenu à la case zéro. Le mercenaire pouvait trouver une réponse, mais ce détachement le mit mal à l’aise. À croire qu’elle venait d’une autre planète et qu’il devait expliquer toute la culture des terriens. Loin de se démonter, Shepard prit le temps de réfléchir à une réponse, se caressant son menton mal rasé pendant quelques secondes.

"Je n’ai pas fait d’école d’art. Mais je sais que c’est une sorte de langage universelle. Ceux qui ont fait des œuvres veulent nous parler, nous faire ressentir quelque chose. A travers ces tableaux et ces sculptures, ils parlent de choses, dont on ne peut mettre des mots dessus. Et chacun décrite son message à sa manière."

John était très content au final de sa réponse. Elle était sans doute, la plus philosophique qu’il eut donné dans sa vie. Comme quoi, il n’était pas qu’u tas de muscle tirant sur tous ceux qui bougeaient. Il avait de l’esprit et s’en vanter à lui-même. Fidèle à ses principes, il n’allait pas jouer le snob justement, il était bien trop sérieux et humble pour se donner à pareil spectacle. Daniella exprima son mal-être face au tableau, ce qui alerta le barman. Sans demander pourquoi et que se passait-il, il guida sa compagne vers le reste du musée. L’art avait un double pouvoir, montré aussi bien la beauté que l’horreur. Pour John, le tableau précédant n’évoquait pas grand-chose, mis à part une nébuleuse qu’il avait visitée il y a des lustres. Mais pour Daniella, cela devait être tout autre chose, quelque chose de perturbant.

"Vous allez mieux ?" Demanda-t-il, serrant bien le bras de la belle avec sin regard de braise.

Étant celui qui a invité pour cette sortie, il était normal que ce soit le barman qui s’assure que tout se passait bien dans le groupe. Son but était d’en apprendre plus sur Daniella certes, mais il ne voulait pas la brusquer et s’en faire une ennemie à la fin. Le mercenaire avait beaucoup misé sur cette sortie, et il devait veiller à ce que les choses se passaient aux mieux. Toutefois, il était curieux de savoir ce qu’avait put voir Belli à travers cette toile. Le ressentit de l’hôtelière serait une information capitale, mais en bon gentleman, John ne la brusqua pas avec mille questions directes, préférant attendre. Leurs pas les menèrent devant une œuvre, une statue difforme ressemblant à des tentacules noirs emmêler. John se pencha vers l’écriteau doré pour lire le titre donné.

"Les chevaliers et le duel… On dirait une Hydre ou une pieuvre plutôt. Peut-être qu’on peut reconnaître un bras avec une épée mais… Vous en pensez-quoi ?"

Shepard supposait que l’artiste, voulait reconstituer des corps avec ces… Choses. Et dans ce cas, c’était mal fait, à son avis. D’ailleurs, la création évoquait au mercenaire, un jeu vidéo, où il serait question de corruption, quelque chose du genre, se matérialisant en ce qui s’approchait à des guerriers pour stopper la progression du joueur. Allez savoir, peut-être que justement, le sculpteur était fan de vidéo games. Et par souci de son image du milieu artistique, le cachait. Bien entendu, cette théorie était peu probable, mais elle amusait beaucoup le mercenaire.


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Dim 6 Mai 2018 - 16:26


Son partenaire tenta de répondre à sa question sur l'art. Autant dire que ce n'était pas une question facile, qui pourrait donner une réponse exacte à ça ? Mais Shepard parvint à exprimer ça d'une manière clair et facile à comprendre. L'idée était donc assez simple, faire passer un message et des sentiments à travers divers œuvres d'art. Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est assez étrange. Peut-être que le musée parviendra à lui faire comprendre un peu plus ce que c'est d'être un humain. Mais c'est moins sûre, elle est tellement ignorante et il y a tellement à apprendre. Elle n'est pas comme un humain qui a grandit ici depuis sa naissance. Alors rattraper tout son retard, ça lui semble presque impossible. La suite de la visite va la mettre mal à l'aise, à cause d'un tableau, un seul !

Ce tableau, elle ne l'aimait pas, pour tout dire elle avait une profonde aversion pour lui. Ce mélange explosif de couleurs, les traits dans tous les sens, ça lui donnait une impression horrible. En fait, c'était comme réveiller le démon en elle. Cette Daniella robotique, cette sombre poupée de chair et de sang qui ne comprend rien à la vie humaine. Chaque jour, elle essaie de faire des efforts, mais c'est tellement difficile. Ça lui rappelle que d'être la créature qu'elle est à la base est tellement plus simple. Tout ceci la fait se questionner. Qu'est-ce qui est le mieux pour elle ? Être une humaine ou cette homonculus sans cœur ? Si seulement la réponse pouvait lui apparaître clairement, mais ça ne risque pas d'arriver. Le flou, le doute c'est tout ce qu'il y a dans cette nouvelle vie. Choisir entre le bien et le mal... Encore faudrait-il qu'elle puisse comprendre les deux. Jusque là, elle n'était qu'une esclave obéissante qui ne réfléchissait pas à tout ça. John s'inquiéta pour elle et la mena assez loin de cette toile horrible. Elle lui en était reconnaissante, chose assez rare chez elle. Elle parvient même à afficher un léger sourire pour faire passer le message. "Oui, ça va mieux. Merci. Ce tableau... il m'a fait me sentir mal, c'est comme s'il me rappelait soudainement mon passé et ce que je suis." indique t-elle brièvement.

La visite continua calmement vers la suite et c'est une étrange statue qui fit son apparition. Daniella n'y trouva aucun sens, hormis que ça ne ressemblait à rien qu'elle ne connaissait vraiment. Son regard interrogateur se porta sur John, histoire de savoir si ça lui parlait plus qu'à elle, mais il avait l'air dans le même cas qu'elle. Il se contenta de lire titre de l’œuvre qui finalement n'avait pas plus de sens. "Je pense que je ne suis pas vraiment le genre de personne qui peut comprendre ce genre de chose. Je vois ça comme... un amas de formes difformes ?!" C'était ce qui résumait le mieux cette chose au final. "J'essaie de comprendre le message ou les sentiments que c'est censé faire passer... mais vraiment, je ne vois pas. C'est juste étrange, je ne suis même pas sûre de pouvoir dire que je trouve ça beau..." L'art... tout est tellement subjectif là dedans, un jour, elle comprendra peut être, mais elle n'est pas encore prête pour ça. "Que faut-il faire pour être un artiste ? J'ai l'impression en voyant tout ça, qu'il suffit de faire n'importe quoi." Là aussi, voilà une question très controversée à laquelle Shepard n'aura sûrement pas de réponse précise.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 16 Mai 2018 - 8:23



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Le petit sourire de Daniella fit chaud au cœur du mercenaire. Ce dernier fut même tenté de crier « Yes s'est gagné ! » Mais bien élevé, il se retenait, se contentant de sa récompense, qui était de découvrir que la propriétaire du Belli Hôtel était bien une humaine, capable de sentiment. Il était donc possible de percer sa carapace froide pour faire jaillir la beauté qui sommeillait en elle. Par beauté, John sous-entendait les sourires justement, les sentiments, aussi positif que négatif. Voir l’âme de celle qui l’accompagnait, découvrir ce qu’elle pouvait ressentir. Réfléchissant à cela, le propriétaire du Normandy se disait que la jeune femme avait sans doute dû connaître un épisode traumatique, la murant dans un monde glacial. Fort heureusement, il se vit percer ce mur et l’aider à sortir de cette prison. Le barman se sentait plus que motiver de continuer.

Arriver devant la statue difforme censé représenté des guerriers, aucun d’eux ne semblait comprendre le sens de l’œuvre. Belli aussi exprima son incompréhension devant l’exposition. Allez savoir, c’était peut-être le but recherché, présenter quelque chose d’abstrait qui n’avait rien à voir avec l’idée d’origine, et pousser les visiteurs à devenir fou en cherchant un sens cacher au point de vouloir mettre le feu. Les artistes… Shepard pouvait comprendre l’objectif universel de l’art, mais une fois confronter à celle-ci, il était inutile pour lui d’aller sur une autre planète pour voir une culture étrange. Il avait même là du mal à croire qu’il s’agissait d’une œuvre faite par des humains.

"Moui, moi aussi."

Une simple réponse pour montrer à sa compagne de sortie qu’il avait du mal à comprendre aussi le message transmis. Recevoir un appel de détresse crypté ou bien parasité était bien plus facile à traduire, qu’une sculpture de spaghetti noir dressé comme des arbres morts. Quand Daniella lui posa la question pour savoir comment devenir un artiste, John eut de suite un début de réponse. Quelque chose de court et spontané lui venait, comme une idée reçut qui venait de suite, avant même de chercher une véritable réponse. Mais allez savoir, si cela se trouvait, c’était vrai.

"Un peu oui. Il suffit qu’une personne un peu illuminé face n’importe quoi sous inspiration, et qu’un riche ne sachant quoi faire de son argent aime pour que tout le monde considère cela comme du grand art."

Dans cette idée, le mercenaire démontrait qu’en réalité, bien que l’art soit un moyen d’évasion et de nouveauté, les gens pouvaient facilement se comporter comme des moutons suiveurs, se croyant maîtres de leur réflexion. Mais comme l’argent touchait ce domaine, on suivait alors plus ce dernier qu’une véritable recherche psychologique et spirituelle dans les créations. Finalement, cette exposition avait de bons côtés, car John n’avait pas souvenir d’avoir autant réfléchit sur le sujet. Ce fut alors qu’une idée lui venait, une idée qui le fit lâcher un rire, sans quitter la statue difforme devant lui.

"On dirait des serpents qui s’agitent dans un concert de métal plutôt."

John était un peu rock niveau musique, alors cette image lui venait naturellement. Et puis, il avait vue plusieurs concerts au son puissant où des aliens aux formes difformes s’agitaient dessus. C’était pendant sa jeunesse tout cela. Une époque où il ne payait pas encore ses entrées. Il se mit à pencher la tête pour voir la statue sous un autre angle. L’impression de voir des créatures serpent s’accentua. Ou bien il se souvenait de cette planète, où des colonnes de gaz s’échappait de sa surface. Certains y verrait la bonne occasion de faire de mauvaises blagues.

"C’est amusant je trouve, de voir autre chose que le créateur avait prévu vous ne trouvez pas ?"

Ca y est, le sérieux et charismatique barman mercenaire semblait tomber en enfance, bien tenter de blaguer sur ce qu’il voyait jusqu’à la fin, histoire de se distraire et d’animer un peu la sortie. Après tout, l’art devait faire ressentir des choses, donc si on venait à penser ou interpréter d’une façon ou d’une autre ce qu’on voyait, c’était mission accomplit. Bon d’accord, ils existaient des artistes d’une sensibilités sans limite, qui, si on ne comprenait pas de suite ou on se trompait sur leur création, faisaient une crise. Mais sérieusement, John s’en fichait, il n’était pas de ce monde considérer comme coincé et pédant. C’était déjà bien qu’il soit venu accompagner pour regarder non ?


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mar 29 Mai 2018 - 17:54


D'après John, l'art était un sorte de grand n'importe quoi. Du moins c'est ce qu'elle tira comme conclusion à sa réponse. On fait n'importe quoi et si une personne si intéresse ça peut faire des miracles. C'est assez étrange comme point de vu. La plupart des choses qu'elle a vu ici était étrange et sans beauté particulière. L'art ne devrait-il pas viser à trouver la beauté par excellence ? Ceci lui semblerait le plus logique, mais visiblement ce n'est pas le cas pour la major partie des humains. Entre les tableaux ne représentant que des tâches de peinture et les statues difformes, il y avait de quoi en perdre son latin. "J'ai du mal à comprendre. Mais si des gens aiment ça... il faut croire que c'est la norme...?" Il n'y a pas de norme dans le monde de l'art, mais au moins elle sait que ce monde est vraiment trop loin du sien pour qu'elle puisse y comprendre quoi que ce soit.

La nouvelle statue n'aidait pas plus Daniella à comprendre ce que c'était. Le titre ne correspondait absolument pas à ce qu'elle pouvait voir. Si ceci devait représenter des guerriers, elle se demande bien de quel monde ils viennent. Car les formes ne ressemble à rien d'humain et c'est presque un comble pour Daniella de penser ça, car elle ne se pense pas humaine à la base. Après tout, elle n'est qu'une création, fait à base de divers ingrédients, une science précise et mystérieuse : l'alchimie. Mais si elle existe, pourquoi des êtres difformes, bien plus moche et bossu que Débilitas, n'existerait-il pas ? Elle plissa un peu les yeux, comme si ça pouvait l'aider à mieux voir ou comprendre tout ceci. Un amas de forme sans réel but, du moins c'est ce qu'elle pense. Interpréter l'art est une chose qu'elle trouve vraiment difficile. Shepard trouvait que la statue ressemblait plus à des gens à un concert de métal. Sur ce coup là, elle n'avait pas vraiment d'opinion, n'étant jamais allé à un concert et ignorant ce qu'est le métal, elle était dans l'ignorance la plus totale. Devait-elle demander plus d'indication à son partenaire pour comprendre le sens de sa phrase ? Après tout, pour une fois qu'elle sort de son château, autant découvrir le monde comme il se doit et en apprendre plus, non ? "Qu'est-ce que le métal ? Je ne connais pas ce genre de musique." Une personne normal n'aurait sûrement pas avoué ça, mais Daniella est loin d'être une personne normale, elle n'est qu'une création qui ignore presque tout de la vie. La musique n'est pas une chose qu'elle affectionne particulièrement, tout simplement car elle ne s'est jamais vraiment intéressé à ça. Il y a bien une musique de fond dans l’ascenseur de l’hôtel, mais elle ne s'est jamais interrogé sur le genre. "Je ne connais pas grand chose à la musique. D’où je viens, il n'y en avait pas." Le château... il n'y avait vraiment rien dans cette endroit. Juste de vieux murs en pierre qu'elle devait entretenir, la résidence d'un vieux fou cherchant à vivre pour l'éternité. L'homonculus n'a jamais rien apprit de la vie humaine, elle n'était qu'une servante, une simple esclave devant faire ce que son maître lui disait.

Shepard était amusé par le fait qu'il ne voyait pas les mêmes choses que l'artiste, c'est en effet assez amusant. Savoir que quelqu'un c'est donné tellement de mal pour arriver à faire quelque chose et que les autres voient une chose totalement différentes. "C'est peut-être qu'il a mal fait son travail si on ne voit pas la même chose que lui, non ?" s'interroge Daniella en continuant d'observant l’œuvre. "Pour moi... ça ressemble plus à des sortes de tentacules qui s'échappent du sol, cherchant à attraper une proie pour la mener vers un Enfer certain." C'est ce qu'on peut appeler une vision très sombre, mais vu son passé, c'est presque normal qu'elle ne voit rien de joyeux ou drôle. Avec le temps ça changera peut-être, qui sait. La demoiselle se tourna vers le jeune homme pour le regarder un instant avant de proposer autre chose : "Vous voudriez bien, me faire découvrir ce que je ne connais pas ?" demande t-elle en toute simplicité, autant dire que la liste est vraiment longue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Jeu 31 Mai 2018 - 8:53



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Sans aucun doute, qu’un véritable expert de l’art, aurait trouvé toute une belle et longue explication à donner sur la statue. Parlant de tout un concept psychologique, philosophie et peut-être même spirituelle. De quoi éblouir la galerie et recevoir des acclamations pour son analyse profonde et intellectuel. Malgré tout, John suspecterait plus des paroles d’hypocrite, un homme bien trop fringué qui parlerait de manière si soutenue que tout le monde prendrait pour un sage. Et le créateur de l’œuvre, cherchant la postérité, acquiescerait à chacun de ses mots, trahissant sans remords l’âme de son enfant. Shepard en avait vu des gens bien placé, qui parlaient du bien-être collectif, mais qui étaient corrompu jusqu’à la moelle. L’Alliance était ainsi, Cerberus également, la Citadelle n’était pas mieux… À bien y réfléchir, John était à deux doigts de finir mercenaire bien avant l’heure.

Le barman fut subitement sorti de ses pensées par la question de la belle Daniella. Elle ignorait ce qu’était le métal ? Voilà de quoi surprendre l’ancien soldat. Ce n’était certainement pas son style de musique, la tenancière du Belli devant être plus habitué au classique où aux mélodies plus enchanteresses à la flûte et la harpe. Tout de même, même si on ne pouvait apprécier, on avait souvent une vague idée de ce que cela puisse être. Pour John, ce n’était pas vraiment son genre musical favoris, plus habitué à l’électro qui était une grande mode dans son monde. Mais il ne désapprouvait pas ce genre non plus. Toutefois, entendre dire qu’il n’y avait pas de musique, là d’où venait Daniella, le choqua beaucoup.

"Beaucoup de bruit à exploser les tympans, mais le son fait bouger. Par contre, d’où venez-vous ? Pardonnez-moi, mais un endroit où il n’y a pas de musique, j’ai du mal à le concevoir."

John se souvenait qu’entre chaque mission, il se rendait dans ses quartiers dans le Normandy où il allumait sa radio pour diffuser les dernières sorties. Ou bien, il se rendait dans un bar pour en profiter aussi du son puissant qui résonnait dans la structure. La musique avait un pouvoir puissant, pouvant contrôler l’humeur comme ce maudit Thorien qui contrôlait ces pauvres colons. Mais qui, à son contraire, pouvait être un remède contre les émotions négatif, la peur, le stress, la colère, la tristesse… La conversation se poursuivant, la propriétaire du Belli fit une remarque, dont il était difficile de savoir si elle plaisantait ou non. Que l’œuvre soit un échec si son propriétaire n’avait reçu retranscrire ce qu’il voulait aux autres. Le mercenaire ne trouva rien d’autre à répondre qu’un "Peut-être."

Finalement, la compagne de sortie de John exprima une opinion vis-à-vis de l’œuvre. Certes, assez glauque, mais c’était un avis tout de même. Point important qui montrait que le plan de John portait ses fruits. Oui, il ne pouvait tirer grand-chose de ce premier point, pouvant faire mille est une hypothèse, mais c’était un très bon début tout de même, il se félicita et comprenant qu’il était sur la bonne voie. Et pour justement poursuivre sur cette lancée, il semblerait qu’il faille se rendre ailleurs. Daniella lui demande de l’aider à découvrir le plus possible de chose dont elle ignorait. Facile à dire, mais quoi ? La première chose qui venait à l’esprit du barman, fut la musique, et il doutait bien qu’il ne trouverait son bonheur ici.

"Vous voulez justement découvrir c’est qu’est la musique Daniella ? Si vous voulez, on peut se rendre ailleurs pour ça."

Visité un musée d’art, c’était bien, mais aller se dégourdir et bouger un peu ailleurs était bien plus intéressant. John était un homme d’action, il fallait un peu d’animation de temps en temps. Ils pourraient se rendre dans un bar-restaurant où là, ils pourront écouter des sons entrainants, tout en pouvant manger un morceau. Ou un bar tout cours, ou bien une boutique de musique, si une était encore ouverte. De quoi donnait bien plus de couleur à cette soirée. Pour trouver un coin sympa et inattendu, on pouvait compter sur Shepard. Sa partenaire, il comptait bien la bichonner, faire son maximum pour qu’elle reparte avec une expérience positive de la soirée. Et au fur et à mesure qu’il faisait de son mieux pour aider Belli à s’ouvrir et que cette dernière jouait le jeu, il commença à lui retrouver le charme qu’elle avait, alors qu’il venait juste de l’apercevoir dans son hôtel le premier jour.


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 13 Juin 2018 - 16:37


Des choses, elle en ignorait beaucoup la pauvre Daniella. Ce monde lui est grandement inconnu. Dans son ancienne vie, elle a toujours vécu dans le château Belli, jamais elle n'a mit un pied au dehors du domaine. Alors, vous pouvez comprendre à quel point son ignorance est énorme. La musique, l'art et tout un tas d'autres choses modernes lui échappe totalement. Ce n'est pas sa faute, juste la faute de son monde. En même temps, elle n'a pas eu non plus d'enfance. Elle est née en étant une poupée vide, ayant l'age adulte, modelé par son maître grâce à différente matériaux et ensuite, la science a fait le reste. C'est devenu une poupée vivante, une homonculus fidèle à son maître. Une pauvre créature sans âme, sans cœur si on peut le dire ainsi. Alors, maintenant que dans ce monde elle est humaine, elle a tout a apprendre est c'est un peu déstabilisant. John lui parle de nombreuse choses, mais elle ignore totalement ce que c'est. La musique, elle sait ce que c'est, mais ignore les différents genres. Pourquoi tout est si compliqué ? John avait au moins la bonté de lui expliquer. C'est marrant, il ne la voyait pas forcément comme un alien. Parce que sincèrement quelqu'un qui ne connaît rien à rien, on peut rapidement le trouver bizarre, non ?

Le métal était donc une sorte de musique bruyante, du moins c'est ce qu'elle en conclu. Peut être qu'elle prendre le temps de faire des recherches pour voir ce que ça donne. Daniella, ne sait même pas qu'elle genre de musique elle aime. Quoi que dans la vie de tous les jours, elle ne sait pas ce qu'elle aime tout simplement. Dans son hôtel, il y a de la musique d'ambiance, dans l'ascenseur par exemple et aussi dans le grand hall d'accueil, mais ce n'est pas elle qui contrôle ça. "Je sais ce qu'est la musique, mais je n'y vois pas vraiment d’intérêt particulier. Je n'avais pas de musique là d’où je viens, alors ici, tout est assez nouveau et très différents. Tellement de changement. J'ai du mal à tout comprendre." Ce doit être difficile de s'imaginer ce genre d'endroit, mais c'est carrément un autre monde. Alors il doit bien exister d'autres mondes sans musique ou sans d'autres choses.

L'art étant quelque chose assez compliqué, elle en avait assez vu pour aujourd'hui et voulait voir quelque chose de différent à présent. Après tout, elle avait l'impression d'avoir le guide parfait pour ça. John semblait être un homme qui connaissait beaucoup de truc, autant en profiter, non ? Alors, elle saisit l'occasion et lui proposa d'aller ailleurs. Heureusement, il n'était pas contre l'idée de quitter le musée. Il proposa donc de lui faire découvrir la musique, ceci semblait être une bonne idée. Elle inclina donc la tête positivement pour indiquer qu'elle n'y voyait aucun inconvénient. "Oui, découvrir la musique me semble vraiment intéressant. Si vous pensez qu'on peut faire ça, alors ne perdons pas de temps !" LA jeune femme paraissait moins froide qu'avant. Certes, ce n’était pas gagné, mais elle semblait plus accessible et moins distante qu'avant, en gros un peu plus normal, même si ses émotions ne semblaient pas encore capable de se dessiner vraiment sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Ven 15 Juin 2018 - 10:57



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

John ne put s’empêcher de la regarder comme un être d’une autre dimension. Aucune musique d’où elle venait ? C’était à peine croyable. Comment une telle chose était-elle possible ? Chaque peuple, chaque espèce intelligente avaient son propre style de musique. Même les Rachnis produisaient la leur pour communiquer. Et il se souvenait de Tali, qui voulait lui faire découvrir un moment la sienne, ce qui n’avait pas manquer de faire exploser les yeux du commandant et briser ses dents. Mais tout le monde, d’une façon ou d’une autre, était concerné par la musique. Le barman se demandait bien, d’où venait Daniella pour être si… Distante ? Elle n’était pas née et vécue dans une prison ou un donjon loin de tout, tout de même.

Fort heureusement, l’hôtelière accepta volontiers de changer de cadre, et découvrir ce qu’était la musique, du moins la comprendre. Il commençait enfin à en savoir un peu plus sur elle, mais c’était comme si à chaque fois qu’il en découvrait, Shepard voyait le mystère grandir. Qui était donc réellement Daniella Belli ? C’était ce que comptait découvrir John Shepard, ancien capitaine du Normandy. Attrapant par la main, il voulut la guider jusqu’à dehors.

"Alors, allons-y ! Je connais l’endroit idéal."

Ainsi, tous deux quittèrent le musée des curiosités coloré « euphémisme », pour rejoindre la moto du mercenaire et foncer à travers la ville pour rejoindre un endroit, dont seul John connaissait du duo. Il alla sans doute trop vite, rapport à la vitesse maximum autorisé, mais le barman était tellement excité qu’il se permit de jouer un peu le rebelle, ignorant quelques feux et autres signalisations. Au bout de quelques minutes, la moto s’arrêta enfin. Les deux amis se trouvèrent dans une ruelle se perdant en plein cœur de ville, juste en face d’un petit resto-bar aux allures de saloon. D’ici, on pouvait déjà entendre le bruit des clients présents s’amuser et chanter. John retira son casque et ses gants, avant d’ouvrir son épais manteau en cuir.

"C’est l’endroit parfait ! On peut y découvrir la musique, et si on veut manger, il n’y a qu’à se servir."

Au début, Shepard voulait tester sur l’art pour mieux connaître Belli, à présent, il essayait tout autre chose. Fin prêt, il guida sa protégée jusqu’à l’intérieur. Cela n’avait rien à voir avec le Normandy, l’endroit était bien plus convivial, chaleureux. Ici, les gens venaient s’amuser et se détendre en paix, sans chercher des ennuis à un malfrat. A l’entrée, il y avait les tables pour ceux voulant grignoter quelque chose, sur le côté, le bar d’un style rustique qui rappelait ceux du temps de la conquête de l’Ouest. Et au fond, au fond, ce pourquoi le mercenaire avait enlevé la patronne du Belli… Il y avait un Karaoké.

Pas grand monde ne semblait avoir remarquer l’entrée du charmant petit duo, si ce n’était cette charmante jeune serveuse, sans doute une étudiante faisant un job à mi-temps pour payer ses études. Le joli minois vint leur sourire et voulu prendre connaissance de leur désir pour mieux les servir. John lui rendit ce même sourire lumineux.

"On va s’installer au bar s’il vous plait. Et prendre quelque chose de léger en attendant."

Les laissant faire, John guida son invitée à travers cette foule bien heureuse jusqu’à leur place. Parfois, l’ex commandant aurait voulu voir son propre bar ressemblait à ça. Ces visages innocents, souriant, il en avait besoin. Voir des truands ricanait sur des exploits macabres, cela le déprimait souvent. Mais s’il devait changer, tout reconvertir, il ne le supporterait pas. Pourquoi ? Car il se sentirait inutile. Son ambition était de servir et protégé. Alors, pourquoi ne pas devenir flic comme Liam Warren son vieux frère ? Car Shepard était bien trop indépendant. Il n’en pouvait plus non plus, de devoir rendre des comptes à des supérieurs si souvent corrompu, ou trouillard, lui mettant des bâtons dans les roues. John a dû donc apprendre à se débrouiller seul depuis un bon moment. De toute façon, on était toujours mieux servi que par soi-même. Oubliant cela, le mercenaire se tourna tout amuser vers Belli.

"Alors, qu’en pensez-vous ? Vous voulez boire quelque chose ou déjà vous amuser ?" Sur ce point, il indiqua du regard le karaoké, occupé par un groupe de copine qui semblaient avoir bien assez bue.


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Sam 23 Juin 2018 - 18:20


Il était l'heure de quitter le musée, John était d'accord pour ça. Tant mieux, car l'art n'est pas une chose que Daniella à l'air de bien comprendre et apprécier, du moins sûrement pas à sa juste valeur. Pour elle, s'était bien trop abstrait, trop étrange, c'est pour ça qu'elle préférait sans aller. Du coup, la musique l'intriguait bien plus que ce que peut faire une artiste peintre ou plasticien.

John ne tarda pas à l'embarquer de nouveau dehors, il avait prit sa main pour qu'elle le suivre. C'était étranger... les gens ne touchaient en général jamais Daniella. La poupée était toujours évité, ce contact la surprit un peu, elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Elle se laissa simplement emporter jusqu'à la moto, mettant de nouveau le casque pour s'en aller, dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. Elle faisait à confiance à John, sur ce point là, c'était assez étonnant. Mais, il y avait l'air de s'y connaître, alors autant se laisser porter et le suivre.

La machine parcouru de nouveau les rues de la ville pour la mener dans un coin qu'elle ne connaissait pas. Il faut dire qu'elle n'allait jamais explorer et qu'elle restait dans le quartier de son hôtel, comme si elle devait protéger sa forteresse bien aimée. Ils se trouvaient devant ce qui semblait être une sorte de bar, restaurant totalement inconnu pour la demoiselle. Du bruit avait l'air de sortir du bâtiment, quoi qu'il en soit, cet endroit à l'air bruyant. Son regard observa John un instant, attendant qu'il soit prêt pour le suivre.

De nouveau, la demoiselle se fit embarquer à l'intérieur, quand la porte fut poussé, elle eut l'impression de débarquer dans un univers totalement différent. La musique était forte, les gens parlaient fortement et avait tendance à rire de manière toute aussi forte. C'était bien étrange tout ça. Sa main toujours dans celle du jeune homme, elle se laissa guider entre les gens présent pour arriver vers le bar ou quelques tabourets étaient libres, leur laissant ainsi l'occasion de pouvoir s'asseoir. John lui posa une question, "s'amuser" c'est quelque chose d'assez abstrait pour elle. Elle préfère pour le moment boire quelque chose. "Je ne suis pas contre boire quelque chose !" précise t-elle, en s'installa confortablement sur un tabouret. Quand le barman vint pour lui demander ce qu'elle voulait boire, elle demanda simplement un Whisky. John prit aussi quelque chose à boire et le temps que ceci soit servit elle pouvait observer ce lieu. "C'est bruyant... Et tellement différent du Belli !" Son hôtel comporte un restaurant et aussi un bar. Mais c'est bien plus calme, avec une ambiance plus tamisé et de la musique de type Jazz. Autant dire que c'est l'inverse de cet endroit qui est animé d'une manière assez nouvelle pour elle. "Je ne suis vraiment pas habitué à ce genre d'endroit. Comment l'avez vous connu ? Vous êtes un habitué ?"
demande la jeune femme par pure curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Lun 25 Juin 2018 - 19:37



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

L’ambiance était très chaleureuse. Ici, John ne risquait de voir une bagarre se déclarait, ou bien des échanges verbaux déplacés. Rien à voir avec le Normandy, John en était heureux. Voir ces groupes d’amis et de famille qui s’amusaient tout en riant… Shepard en fit tout autant. Il était bien en ce moment, être en compagnie de Daniella, même si cette dernière, ne semblait pas plus s’amuser qu’un réfrigérateur. Pourtant, le mercenaire ne se laissa pas démonter. C’était juste qu’il n’avait pas réussi encore à découvrir la vraie Daniella, celle qui se cachait dans cette statue de glace. Et il comptait bien le découvrir, d’une façon ou d’une autre.

Tous deux commandèrent à boire. Belli un whisky, Shepard une bière. Tout en prenant sa première gorgée, il regarda avec envie, les autres en train de s’amuser. Il se sentait de plus en plus tenter de pousser son invitée à en faire autant. Sérieusement, il n’arrivait pas à la comprendre, on aurait dit qu’elle venait d’une autre planète ou… D’un autre monde. Bah ! Quel était le pourcentage de chance, que cette jeune et jolie jeune femme puisse avoir connu le même sort que John Shepard ? Jusqu’ici, il n’avait croisé que peu de monde, venant d’un autre monde, sans doute n’étaient-ils pas nombreux. Ses pensées moururent à la question de la propriétaire du Belli.

"S’il vous plait, appelez-moi John."

Avec tout cela, le barman avait oublié si oui ou non, ils s’étaient permis de se montrer si familier. Alors dans le doute, et dans l’objectif que cette soirée soit des plus conviviales, il franchisa le pas. Était-il déjà venue ici par le passé et si oui depuis combien de temps ? Il était clair que le mercenaire n’était pas venu ici sur un coup de tête. Un pilote dans son crâne, n’avait pas fait un scanne de la ville pour lui transmettre des coordonnées inconnues. Le propriétaire du Normandy, connaissait plutôt bien Gamecity. Surtout les coins et recoins idéals pour s’amuser lors d’une soirée. Aussi bien des accueillants que des inquiétants. Voilà ce que c’était, que de jouer sur deux tableaux à la fois. Être le Yin et le Yang. Il voyageait d’un monde à un autre à la fois. Ceci offrait quelques avantages, mais pas toujours.

"Quelques fois oui. Comme je suis un peu solitaire, je fréquente peu les lieux de rendez-vous pour groupe. Sauf à quelques exceptions."

John Shepard, était un loup solitaire. N’ayant plus d’équipages, il faisait cavalier seul dans ses missions. De plus, son choix de vie, mercenaire justicier, le forçait à vivre en retrait, pour éviter de s’attirer des ennuis, ou bien en apporter à ceux, qu’il aimait. Sinon, il lui arrivait parfois de sortir un soir avec quelques amis. Enfin, ami était un bien grand mot, peu avait sa confiance, vivant entourer de criminel en tout genre. Il devait souvent rester sur ses gardes. Fort heureusement, il y avait Warren. Ce bon vieux frère de Liam. Au moins avec lui, John pouvait sortir pour boire un coup et draguer quelques fois. Une rare personne comptant dans sa vie sociale. C’était surtout avec lui, qu’il sortait pour s’amuser réellement. Après, il y avait Zoé, mais elle… Il ne la connaissait que depuis peu, il ne savait ce qu’elle aimait faire. Et elle était avant tout une protégée, une amie. Enfin, c’était difficile à définir.

Le barman voulu profiter de la bonne ambiance pour poser quelques questions sur Daniella. Il y avait de quoi ici mettre en confiance selon lui. Et puis, il désira tant percer le mystère qui l’entourait depuis leur rencontre.

"Parlez-moi un peu de vous. D’où est-ce que vous venez ?"

Il n’avait pas beaucoup d’indice sur le lieu d’origine de Belli. Mais le peu qu’il possédait, le perturba un minimum. Cela ressemblait à un monde froid, sans émotions, dépourvu d’âme. Il avait beau chercher, le justicier n’arriva à trouver un nom de pays ou de ville qui pourrait s’y rapprocher. Sauf si Daniella provenait d’une nation sous dictatures, où l’amusement et les plaisirs furent interdits. Pourquoi pas après tout, elle viendrait donc ici pour trouver une terre de liberté. Mais tout cela, n’étaient de conjecture. Plus il en apprenait, plus il en savait moins, John se sentait de plus en plus perdu et cela le stressa un peu. C’était comme s’il venait de lâcher une corde, et qu’il avait beau se débattre dans le vide, il tombait sans pouvoir la rattraper. Si seulement elle voulait bien dévoiler quelque chose sur elle.


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 172
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Lun 9 Juil 2018 - 15:15


Cette endroit est sympathique, du moins, il le serait pour n'importe qui, qui aime ce genre de lieu. C'était un peu bruyant, un peu trop pour Daniella qui n'était pas du tout habitué, mais pourquoi pas. Il faut qu'elle se fasse à des lieux différents et cette nouveauté lui permet d'en apprendre plus sur ce monde qui lui est parfaitement étranger. De plus, elle avait de la compagnie, chose des plus improbables. Qui était l'ami de Miss Belli ? Personne. C'est une louve solitaire qui n'a jamais eu besoin de personne jusque là, préférant rester dans son hôtel. Certes, il y avait Ganon qui avait bien tenté de lui faire voir le monde, d'une mauvaise manière, mais il avait finalement disparu sans rien dire et sa vie était redevenu morne et sans grand intérêt. Quelque part, au fond d'elle, caché dans un coin de son cœur, elle est contente que quelqu'un s'intéresse à elle et cherche à lui faire découvrir des choses. Elle ne sait juste pas comment exprimer ses sentiments. Car avant tout, dans son ancien monde, elle n'était qu'une poupée sans âme et sans cœur.

Shepard indiqua qu'elle pouvait le nommer par son prénom, elle acquiesça de la tête pour indiquer que c'était d'accord. Pour lui, ce n'était pas la première fois qu'il venait dans ce lieu. Seul, il avait l'habitude de fréquenter ce genre d'endroit. Peut-être qu'il n'aime pas la solitude et que les lieux comme ça, l'aide à trouver des amis ou juste faire des connaissances. "Je peux comprendre que vous aimez ce genre d'endroit. C'est... différents de ce que je connais. L'ambiance à un petit quelque chose de spécial." Bien sur, elle ne serait pas capable de dire pourquoi ? C'est le côté chaleureux qu'elle cherche, mais ne connaissant pas très bien le sens de ce mot, il lui échappe totalement.

Ayant reçu son verre et John aussi, elle commença à siroter une petite gorgée quand il lui demanda de lui parler d'elle. Voilà une bien étrange question. Qu'est-ce qu'elle doit dire ? Par ou elle doit commencer ? Elle n'en sait rien du tout. La jeune femme se mit à réfléchir. Heureusement, il lui posa une question, ce qui l'aide à savoir par ou débuter. Ne serait-ce pas bizarre de parler d’où elle vient ? N'est-ce pas difficile à croire ? Même ça, elle ne le sait pas. "Je ne sais pas vraiment d’où je viens. Je ne connais ni le nom de cet endroit, ni le pays. J'ai toujours vécu au château Belli, ce dernier se trouvant isolé de tout au milieu d'une forêt. Je n'en suis jamais sortie, j'y ai vécu toute ma vie là bas, du début à la fin..." Ce n'est que quand elle eut terminée sa phrase qu'elle se rendit compte que le mot "fin" pourrait paraître bizarre. Au pire, il pourrait prendre ça pour une façon de parler. Elle verra bien s'il lui pose des questions à ce sujet. "Ce n'est pas vraiment passionnant, j'imagine que vous vous attendiez à quelque chose de plus palpitant ?" interroge t-elle en le regardant. "Est-ce vraiment important d'ou vient ? Parce que moi, je ne viens de nulle part. Est-ce que ceci fait de moi une personne étrange ?" demande t-elle en laissant paraître une pointe de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Shepard


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/11/1983
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 34 ▌AVENTURES VÉCUES : 194
▌ARRIVÉ(E) LE : 18/01/2018
▌CRÉDITS : Iorbix - Tumblr - Google

MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli] Mer 11 Juil 2018 - 9:27



Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]Daniella Belli & John Shepard

Décidément, cette Daniella savait vraiment cultiver le mystère sur tout. Quand elle faisait une remarque ou racontait quelque chose, elle savait se montrer neutre, ne disait jamais oui ou non, mais toujours un peut-être. John voulait savoir si oui ou non elle pouvait aimer ce genre d’endroit. La réponse lui paraissait trop vague. De quoi alimentait un semblant d’espoir. Et quand elle parla de son lieu d’origine, le mercenaire cru rêver. Pour lui, c’était impossible de ne pas savoir cela. Dans un sens, le barman imagina que la belle jeune femme fut par le passé, retenue en otage, ou captif depuis son enfance. Mais une fois sortie de ce château, elle aurait pu avoir vent de l’endroit exact d’où elle venait. Une femme sans passion, sans goût et sans origine. C’était à croire qu’elle n’existait pas en fait. Que devant le justicier, ce n’était qu’une image mouvante. D’ailleurs, d’où il venait, les I.A pouvaient dire d’où elles sont créées et leur raison d’être. Mais là… Il se permit de boire une grosse gorgée avant de se concentrer à nouveau sur Belli et de lui répondre.

"C’est important de savoir d’où on vient. Cela permet de savoir où on va."

Ne croyez pas que John était un philosophe. Quand il donnait un conseil, s’était souvent baser par son instinct et surtout, par son expérience. C’était un homme qui avait tant vue, tant éprouver. Il eut connu des épreuves qui auraient fait craquer n’importe qui, et il devait donc se montrer maître de lui-même pour ne pas sombrer, déjà à cette époque, celle d’avant d’arriver à Gamecity.

"Tenez, regardez-moi. J’étais un orphelin qui a grandi dans les rues malfamées de New-York. Puis, j’ai rejoint l’armée un temps et le service de sécurité d’une entreprise privé avant d’échouer ici. Tout mon passé, mes origines… Ca à fait de moi, l’homme qui se tient devant vous."

Il était rare que Shepard parle de son passé. Non qu’il s’agissait d’un sujet tabou, mais il n’était pas toujours évident à aborder. Raconter ses déboires pouvait le faire sombrer dans une grande peine. Mais si cela pouvait être utile à quelqu’un, alors il pouvait bien faire ce sacrifice. John était prêt à souffrir, à se torturer si cela pouvait venait venir en aide à quelqu’un. C’était un homme écorcher, qui pouvait encaisser pour le bien de ses proches. Au moins, il espérait qu’après cette confié à Belli, cette dernière se montrerait un peu plus confiance et finirait par en dire un peu plus à son sujet. Le mercenaire mourrait d’envie d’en savoir plus sur elle. Malheureusement, il n’avançait qu’à petit pas, récoltant quelques miettes. Des miettes qui n’étaient pas sûr d’en être. Car chaque information donnée, un mystère planer dessus, menant le doute.

Et si, au lieu de n’être qu’une image sans âme, Daniella voulait en réalité cacher quelque chose ? La timidité ou bien il était possible qu’elle désirât se cacher de quelque chose ou de quelqu’un. Les raisons pour ce comportement, du moins en théorie, étaient nombreuses. Vouloir fuir une personne ou un passé, la peur de l’inconnu, la méfiance vis-à-vis du monde. Pourtant, elle gérait un hôtel de luxe. Donc elle ne se cachait pas vraiment. Si John avait quelques notions en psychologie, il aurait sans doute pu faire un portrait, ce qui l’aiderait. Cependant, c’était le mystère à son comble. Et ce qui le peinait un peu dans tout cela, fut qu’il trouva toujours cette femme attirante et l’aimait bien. Pourtant, cette froideur et ce détachement des choses le repoussaient. Il se demanda même s’il arriverait à la faire sortir de sa coquille, ou bien cette soirée serait un échec critique au final. Mais il ne comptait pas baisser les bras comme ça.

"J’ai du mal à croire que vous, vous ne sachiez même pas d’où vous venez. Décrirez moi un peu les lieux, qu’est-ce que vous faisiez pour vivre, et vous divertir dans votre château ?"

Daniella aurait tort de penser qu’elle s’en sortirait aussi facilement. John comptait avoir des informations, et il les aura. Même s’il devait passer la nuit ici, il finira par percer le mystère Daniella Belli. Cependant, il existait une autre possibilité pour expliquer le comportement de la jeune femme. Une raison qui avait traverser l’esprit de l’homme, mais dont il refusait d’y songer, ayant encore du mal à accepter cette possibilité, car sinon il ne serait trop comment y réagir.


©️ Justayne

_________________
Nos choix, ont bien plus d'importance qu'on le croit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]

Revenir en haut Aller en bas
 

Sortie haut en couleur [pv Daniella Belli]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Feather, un oiseau haut en couleur !
» Schéma couleur elfes
» ☺♦ Un carnaval haut en couleur ♦☺
» Cours haut en couleur
» Ado-sitting haut en couleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game City :: Hyrule Place :: Black N' White Art Gallery-