AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 You cannot run faster than a bullet. | Hunk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zoe Baker


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


*
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 01/11/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 121
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/10/2017
▌CRÉDITS : © Carole31.
Ton âge : 25ans.
localisation : Dans l'ombre d'un passé un peu trop tourmenté.
emploi : Pharmacienne et heureuse propriétaire de la Pharmacie du Mideel.
humeur : Méfiante.

MessageSujet: You cannot run faster than a bullet. | Hunk. Lun 20 Nov - 13:55



You cannot run faster than a bullet.
“Take a breath. Take it deep. Calm yourself, he says to me. If you play, you play for keeps. Take the gun and count to three.”


Entre. Surtout n'entre pas. Entre. Non, n'entre pas. Très lentement ses yeux se lèvent sur cette enseigne. Une enseigne qu'elle n'a pas l'habitude de fréquenter, certainement pas elle, l'honnête pharmacienne de la ville. Une honnête pharmacienne qui pourtant il y a de cela quelques mois a renversée une malheureuse piétonne qui, elle, n'avait rien demandé à personne. Elle aurait dû l'éviter, et c'est ce qu'elle avait tenté de faire avant que son véhicule ne finisse sa courte contre l'arbre le plus proche. Oh bien entendu, elle avait perdu connaissance, sa tête percutant violemment le volant avant que l'airbag n'explose pour amortir la chute. Au final, la brunette s'en était sortie avec de faibles séquelles, plus importantes psychologiquement, et aux yeux de la ville entière, elle avait été perçue comme une vulgaire alcoolique dépendante qui avait encore une fois abusé de cette liqueur forte. Toute la presse à scandale parlait de cet accident, et Zoé la première en était terriblement affectée. Certaines personnes se retournaient sur son passage, certains la pointant même du doigt. Heureusement, depuis, de l'eau à couler sous les ponts, mais la raison qui l'avait poussé à perdre le contrôle de son véhicule, elle, ne s'en était pas allée. Elle était encore présente, pour lui pourrir l'existence.

Cette raison, elle s'appelle "Eveline". Dans son monde, Eveline est une créature créée de toutes pièces par Umbrella et ses sbires. Dans son monde, Eveline s'en est prit aux siens, à toute sa famille et même à elle. Ce parasite, ayant l'apparence d'une fillette de dix ans hante encore ses nuits et ses jours, à tel point qu'elle à l'impression de la voir à chaque coins de rue. Zoé est persuadée qu'elle n'est pas folle et que tôt ou tard, Eveline reviendra la chercher pour finir son travail, parce que contrairement au reste de sa famille, Zoé avait été la seule à avoir résisté au contrôle de Eveline sur son mental et dieu seul sait par quel miracle elle y était parvenue. Aujourd'hui, une nouvelle vie l'attendait à Game City, mais pour que cette vie soit la plus belle possible, il fallait se débarasser d'Eveline une bonne fois pour toutes. Elle avait tenté pourtant, un homme s'était même éprit d'elle. C'était la première fois depuis son arrivée en ville que la jeune femme vivait une belle relation amoureuse et passionnelle, mais à nouveau les cauchemars sur son passé et cette ombre que seule elle pouvait voir avait suffit pour faire fuir le malheureux. Ils pensaient tous qu'elle était folle, mais pas Zoé, persuadée que ses mirages étaient vrais. Eveline existait, Eveline la suivait, partout ou elle allait et il était temps de s'équiper pour affronter ce terrible jour ou elle mettrait fin à sa vie.

Finalement, elle décida de pousser la porte de cette armurerie, laissant le son d'une petite clochette suspendue au dessus de la porte teintée pour annoncer son arrivée. La jeune femme sentit de suite un malaise à l'intérieur de la bâtisse. Non, ce n'était pas dans ses habitudes de fréquenter de tels endroits, et elle aurait presque honte d'être ici d'ailleurs. Presque timidement elle s'avança jusqu'au comptoir ou se trouvait la caisse en attendant que le propriétaire des lieux se présentent à elle. Les bras croisés contre sa poitrine, la jeune femme se contenta simplement d'observer l'endroit du plafond jusqu'au sol, en détaillant un peu plus les murs et même les armes présentées qui lui glaça le sang.

black pumpkin

_________________
† And every night she would change herself, stay up late and grow deeper in love.She wanted to love it all,everything and everyone. And how ironic was it, She wanted to save the world, the same world who couldn't even remember her name. before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunk Death


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


The Death Cannot Die
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 30/04/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 20
▌ARRIVÉ(E) LE : 16/11/2017
▌CRÉDITS : moi même ( en attendant )

MessageSujet: Re: You cannot run faster than a bullet. | Hunk. Lun 20 Nov - 15:13


You Cannot Run Faster Than A Bullet


(Hunk Death) Ω They Call Me Mister Death...
J'entrais dans le magasin via l'arrière boutique avec quelques armes que je déposais sur mon plan de travail sur lequel j'avais aussi la caisse. Je n'avais ni entendu la sonnette ni vu le petit bout de femme qui m'attendait là les bras croisés. Quand je levais les yeux alors que je démontais une M4A1, je la regardais avec surprise et en jeta en l'air le canon que je tenais en main. Quand le canon tomba au sol, je fus tellement gêné par rapport à ma cliente que je me baissais pour ramasser le canon maintenant cassé et exprima toute ma honte et ma colère de vive voix alors que je voulais juste m'insulter en pensée.

- " OH Merde ! Fais Chier ! Putain de merde ! "

Je posais le canon avec fracas près de ma caisse et la regarda avec une grande lassitude.

- " Vraiment désolé pour les insultes, je n'ai rien contre vous. J'aurais du faire plus attention.... "

Je repris un air plus sérieux assez rapidement alors que je reprenais peu à peu le contrôle de la situation. Une chose qui me frappait chez elle, elle ne se sentait pas à l'aise ici voir pas du tout. Mon expérience de vieux vétéran dans mon ancien monde qui me permettait de distinguer plus facilement ceci. En même temps le commun des mortels ne viendrait pas ici sauf pour les gens comme moi, ceux qui ont besoin de se protéger de quelque chose ou quelqu'un ou ceux qui faisaient du tir en club ou sportif. Manifestement et au vu de façon d'être dans cet endroit précis, je crois bien que j'allais la caser dans la deuxième catégorie.

" Vous venez pour une arme mademoiselle ? "
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoe Baker


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:


*
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 01/11/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 121
▌ARRIVÉ(E) LE : 02/10/2017
▌CRÉDITS : © Carole31.
Ton âge : 25ans.
localisation : Dans l'ombre d'un passé un peu trop tourmenté.
emploi : Pharmacienne et heureuse propriétaire de la Pharmacie du Mideel.
humeur : Méfiante.

MessageSujet: Re: You cannot run faster than a bullet. | Hunk. Mar 21 Nov - 11:14



You cannot run faster than a bullet.
“Take a breath. Take it deep. Calm yourself, he says to me. If you play, you play for keeps. Take the gun and count to three.”


Le bâtiment semblait inoccupé. Tant mieux, cela lui laissait le temps de rebrousser rapidement le chemin et d'oublier cette sordide idée que de vouloir acheter une  de ses armes pouvant ôter des vies. Zoé n'était pas une meurtrière, elle n'en avait pas l'âme et restait convaincue que les soucis pouvaient se régler autrement que par la violence, mais quand il s'agissait d'Eveline, cela prenait d'autres proportions. Elle avait ressentie le besoin de s'équiper pour le moment fatidique, celui ou la fillette et son ombre prendrait forme humaine pour clairement l'attaquer. Alors qu'elle s'apprêtait à faire machine arrière, un homme sortit par l'arrière boutique pour se présenter à elle, ou presque. Il semblait préoccupé et n'avait pas eut le temps d'apercevoir la femme qui se tenait droite devant lui, silencieuse et immobile. Attentivement, elle l'observait sans avoir véritablement le courage de prendre la parole. Ce petit manège dura de longues secondes avant qu'il ne daigne finalement lever les yeux sur elle en faisant maladroitement tomber sur le sol ce qu'il tenait en main.

L'objet se retrouva brisé, ce qui attisa la colère du garçon qui de vive voix poussa plusieurs insultes qui ne lui était certainement pas réservé. A sa place, elle aurait certainement fait la même chose. Ses hurlements pourtant la fit bondir sur place, elle ne s'attendait pas à une telle violence dans ses paroles mais à défaut de fuir et de prendre la porte, elle était restée la, immobile, à l'observer bêtement sans sourciller. L'homme finit par s'excuser à sa pseudo cliente, bien que ce n'était pas nécessaire. «Les excuses ne sont pas nécessaires. J'aurais certainement réagis de la même façon dans le cas inverse.» Commença t-elle d'une voix neutre en portant son regard dans celui de l'homme derrière son comptoir qui cette fois, lui demanda si elle était venue chercher une arme. C'était presque risible la façon dont il lui demandait cela. C'était presque comme ci elle venait chercher son pain ou acheter quelques commissions à l'épicerie. Il parlait d'une arme, de quelque chose qui pouvait faire bien des dégâts voir tuer des gens. La jeune femme baissa les yeux aussitôt en repensant à son véritable choix. Etait-elle vraiment venue chercher une arme pour tuer quelqu'un ou quelque chose? Ou simplement pour se défendre d'une quelconque menace? Oui. Elle préférait voir les choses de cette façon. «Je viens pour trouver quelque chose qui m'aiderais à me défendre efficacement.» Elle se permettait de reformuler les propos du garçon pour se rassurer et se dire qu'elle ne ferait pas usage de cette arme contre n'importe qui mais bien contre elle. Discrètement, elle se mordit la lèvre inférieure en prenant une grande inspiration, levant les yeux sur les murs avant de les reporter sur ceux du garçon face à elle, sérieusement. «Je..Je ne m'y connais pas à vrai dire en matière d'armement alors j'aurais certainement besoin de vos conseils.» Balbutia t-elle dans un premier temps nerveusement. Elle priait intérieurement que personne ne la croise sortir de ce magasin, surtout pas Claire qui semblait l'apprécier et qui était devenue en quelque sorte une amie pour elle. Imaginer un peu la tête de la maman en voyant son amie sortir d'une armurerie. Elle ne voudrait certainement plus que cette dernière s'approche de Evy. Peut-être même qu'elle finirait par repartir dans son hôpital psychiatrique après que quelqu'un ait prit soin de prévenir les forces de l'ordre sur l'intention de la jeune femme que d'acheter une arme. Enfin, son esprit lui jouait des tours et Zoé cherchait à tout prix à se convaincre qu'elle ne faisait rien de mal, elle cherchait juste à se protéger à tout prix.

black pumpkin

_________________
† And every night she would change herself, stay up late and grow deeper in love.She wanted to love it all,everything and everyone. And how ironic was it, She wanted to save the world, the same world who couldn't even remember her name. before the thunder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: You cannot run faster than a bullet. | Hunk.

Revenir en haut Aller en bas
 

You cannot run faster than a bullet. | Hunk.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» You'd better run, better run, faster than my bullet. (29/05 à 03h10)
» HUNK ou James Cooper
» band aids don't fix bullet holes - LOLA&OXANNA
» Hunk
» || -18 || (flashback) Seconds from my heart, a bullet from the dark. [Leo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game City :: Azuria Avenue :: Armurerie " Ammu'Nation "-