AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evie Frye


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 30
▌ARRIVÉ(E) LE : 01/07/2017
▌CRÉDITS : Avatar : tearsflight, Gif profil : thesia
Ton âge : Bientôt 31 :'(
localisation : Chez moi ou à l'université
emploi : Prof de Sciences Occultes à l'Université

MessageSujet: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 15:43


Evie Frye


fiche personnage

NOM(S) : Frye. ✖ PRÉNOM(S) : Evie. ✖ ÂGE : 32 ans et demi physiquement à Game City. ✖ LIEU ET DATE DE NAISSANCE : 9 novembre 1847 à Crawley en Angleterre. (Dans le jeu) ✖ MÉTIER/ÉTUDES : Professeur de sciences-occultes à l’Université. Également bénévole pour plusieurs œuvres caritatives. ✖ ORIENTATION SEXUELLE ET SITUATION AMOUREUSE : Hétérosexuelle et mariée à Henry Green même si je n'en ai aucun souvenir... ✖ TRAITS DE CARACTÈRE : Intelligente – Courageuse – Audacieuse – Entêtée – Discrète – Réfléchie – Maligne – Protectrice – Curieuse – Habile – Respectueuse – Posée - Souriante - S'adapte vite – A l’aise avec les nouvelles technologies. ✖ PERSONNAGE ET JEU D'ORIGINE : Evie Frye d'Assassin's Creed Syndicate. ✖ GROUPE : Je viens à la rescousse.

fiche joueur

Oh mais vous me connaissez déjà sous les traits d'Hannah Washington ;)

recensement

Code:
[b]Marie Avgeropoulos ---> Evie Frye [/b]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Frye


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 30
▌ARRIVÉ(E) LE : 01/07/2017
▌CRÉDITS : Avatar : tearsflight, Gif profil : thesia
Ton âge : Bientôt 31 :'(
localisation : Chez moi ou à l'université
emploi : Prof de Sciences Occultes à l'Université

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 15:46

ta petite histoire



9 novembre 1847, Crawley (Angleterre). C’est ce jour-là que sontt venus au monde les jumeaux Evie et Jacob, enfants de l’Assassin Ethan Frye. Mais c’est également à cette même date que l’épouse de ce dernier est morte en mettant au monde leurs deux bébés. La jeune maman Cecily avait tout de même eu le temps de voir ses petits avant de rendre son dernier souffle à cause de la fatigue intense mais surtout de l’hémorragie importante qu’elle avait eue. Cette date restera à jamais à la fois l’anniversaire des jumeaux, mais également celui de la mort de leur mère qu’ils n’ont jamais pu connaître. Leur père étant un membre très actif de la ligue des Assassins n’a pas pu être énormément auprès d’eux. Mais heureusement leur grand-mère maternelle était là pour les élever et prendre soin d’eux. Ainsi ils n’ont jamais vraiment souffert de l’absence de leur mère morte ni de celle de leur père qui était très occupé.

C’est lorsqu’ils furent en âge de comprendre que leur paternel leur expliqua qu’ils descendaient d’une grande lignée d’Assassins et ce que tout ceci impliquait. Si Jacob n’avait pas l’air ravi d’apprendre tout ceci, Evie qui avait toujours idolâtré son père, buvait clairement ses paroles, désireuse d’en savoir plus sur la confrérie. Après la théorie, il avait fallu que les jumeaux passent à la pratique en s’entraînant dur chaque jour. La jeune femme qui voulait que son père soit fier d’elle ne se ménageait pas du tout à la tâche. Elle faisait tout son possible pour être brillante et exceller. D’autant plus qu’elle a toujours été une battante dans la vie, compétitrice. Le haut du classement, voilà ce qu’elle visait toujours. Autant dire que durant les leçons de son père elle avait toujours été très assidue. Au contraire de son frère Jacob qui prenait un peu leurs cours par-dessus la jambe. Les principales compétences qui ont été relevées chez la jeune femme furent sa furtivité et le fait qu’elle soit rigoureuse lorsqu’elle a une tâche à relever.


Les années ont passé et malheureusement alors qu’ils venaient d’avoir vingt ans, les jumeaux ont perdu leur père des suites d’une pleurésie. Le pauvre avait grandement souffert et rien n’avait réussi à le soulager. Evie très proche de son père a eu beaucoup de mal à accepter sa mort. Alors le seul moyen qu’elle trouva pour faire son deuil fut de continuer à apprendre avec d’autres Assassins et s’impliquer encore plus dans la ligue. Ainsi elle cherchait à rendre hommage à son défunt père et si là où il était, il pouvait la voir, elle espérait qu’il était toujours aussi fier de la femme qu’elle devenait et plus encore de son côté Assassin.  

C’était donc avec excitation et enthousiasme que la jeune Frye s’en était allée relever sa première mission, qui plus est en solo. Son frère lui avait été assigné à une autre tâche. La jeune femme, quant à elle devait tuer un scientifique nommé David Brewster qui officiait pour les Templiers. Une fois l’homme assassiné, elle aurait dû voler le fragment d’Eden mais la mission ne fut qu’une demi-réussite. Pour cause si elle avait réussi à éliminer la cible, malheureusement le laboratoire du savant fût détruit dans une explosion et l’objet tant convoité avec…  Heureusement Miss Frye avait réussi à fuir l’endroit avant sa totale destruction. Elle s’était à peine tirée de là que son frère lui tomba dessus. En fait il l’attendait déjà là et se moqua un peu d’elle à cause de l’explosion qui avait eu lieu. L’un des Assassins, George les a rejoints, prenant des nouvelles. Tandis que Jacob raillait sa sœur pour l’explosion, Monsieur Westhouse a clairement dit qu’il n’était pas mieux puisqu’il avait fait dérailler un train. Il n’en avait pas fallu plus à Evie pour qu’elle se moque à son tour de son jumeau. Jacob demanda à l’autre Assassin ce qu’il comptait faire pour Londres. Seulement voilà l’homme lui indiqua qu’il serait plus sage d’attendre l’avis du conseil, comme leur père l’aurait fait. Il expliqua également que la ville de Londres était aux mains des Templiers depuis plus d’un siècle… George s’en alla, leur disant qu’ils se retrouveraient à Crawley. Il avait à peine tourné les talons qu’Evie regrettait de ne pas pouvoir venir en aide aux Londoniens. Son jumeau Jacob en profita pour lui monter le crâne afin qu’ils s’y rendent sans attendre l’autorisation de quiconque. Au départ elle tenta de lui tenir tête en disant que la volonté de leur père aurait été qu’ils attendent le feu vert du conseil mais finalement elle céda et finit par rejoindre l’avis de son frère, désireuse d’aider la ville de Londres à se libérer de l’emprise des Templiers.


Ils furent à peine arrivés à Londres, qu’Evie voulait trouver Henry Green, l’Assassin chargé de veiller sur la ville. Afin qu’il les aide à préparer une attaque contre les Templiers. Mais voilà ils étaient à peine en train de parler de ça qu’un petit garçon vola l’argent de Jacob qui se lança à sa poursuite. De ce fait Evie fit de même afin de ne pas perdre de vue son frère. Celui-ci ne put guère rattraper son voleur puisqu’il dût se battre avec deux hommes Blighters. La jeune femme lui rappela qu’ils devaient trouver ce fameux Henry. Non sans lancer un défi à son jumeau, celui de la battre à la course et à l’escalade. Elle le connaissait par cœur et savait très bien qu’ainsi il ne refuserait pas de la suivre. Tandis qu’ils étaient en hauteur à scruter les horizons pour trouver la boutique de Monsieur Green, ils se firent surprendre puisque l’homme qu’ils cherchaient était venu directement à eux. Celui-ci leur présenta ses condoléances pour le décès de leur père, évidemment il en avait entendu parler. Henry pensait que le conseil avait envoyé les jumeaux pour l’aider à libérer Londres, sauf que ça n’était pas le cas puisque Jacob et Evie étaient venus de leur propre chef. Suite à la demande de Jacob, Mister Green leur donna des infos sur leur principal ennemi Crawford Starrick. Et pour le battre, Jacob comptait se créer une petite bande les Rooks. Evie trouvait cette idée totalement absurde et ne manqua pas de rappeler à son frère une de ses mésaventures passées pour le lui faire comprendre. Mais c’était sans compter sur le côté borné de Jacob Frye. Tandis qu’elle ne voulait qu’une chose, accomplir sa mission, trouver le second fragment d’Eden puisqu’elle avait appris par l’homme qu’elle avait tué, Brewster, que Lucy Thorne en avait un autre en sa possession. Henry Green expliqua ce que la ville était devenue à cause de Starrick, comme le fait que les enfants devaient travailler pour lui, qu’il avait une bande nommée les Blighters etc… Toujours désireuse de venir en aide aux autres, Evie fit la promesse à cet homme qu’elle libérerait la ville de ce Crawford Starrick. Entre ces deux-là il y avait eu un véritable coup de foudre, mais ça évidemment ils furent les derniers à le remarquer… Mais nous reviendrons sur ce point bien plus tard…

Alors qu’Henry emmenait les jumeaux jusqu’à son échoppe, Jacob bouscula malencontreusement un homme connu, l’écrivain Charles Dickens que le jeune Frye trouvait très étrange. Monsieur Green s’empressa de lui dire qu’il ne devrait pas l’avoir pour ennemi puisque Charles connaît tous les secrets de la ville. Les jumeaux firent diversion puisque les Blighters avaient repéré Henry. Jacob avait pris beaucoup de plaisir à conduire une calèche et à détruire celles de leurs ennemis. Il avait toujours en tête l’idée de devenir chef d’une bande qu’il nommerait les Rooks. Evie lui rappela qu’il était incorrigible et qu’il n’était pas comme George et qu’avec un homme comme Jacob aux commandes, la confrérie des Assassins s’effondrerait en quelques jours. Paroles que son frère n’a pas beaucoup appréciées. Tandis qu’ils venaient de se débarrasser des Blighters qui étaient à leur poursuite, la jeune Evie s’inquiéta du bien-être d’Henry. Directement Jacob avait rebondi sur le sujet en la taquinant sur le fait qu’elle s’était déjà amourachée de lui alors qu’ils le connaissaient à peine. Chose qu’elle ne confirma pas, préférant jouer sur le fait qu’il est leur source principale d’informations sur le Templier Starrick. Comme d’habitude Jacob avait réagi comme s’il était l’homme le plus fort du monde en disant que cet homme ne devait pas être si difficile à débusquer. Évidemment sa jumelle était toujours en désaccord avec lui mais ils arrêtèrent là leur querelle puisqu’ils venaient d’arriver au magasin d’Henry où la jeune femme fut rassurée de le voir présent, sain et sauf. Même si elle ne le montrait pas… Sauf que la mésentente des jumeaux refit surface au bout de quelques secondes. En effet Jacob se fichait bien de connaître les relations importantes d’Henry, prétextant qu’ils n’avaient besoin que des Rooks. Ce qui désolait beaucoup sa sœur… Elle qui voulait rallier les connaissances de Monsieur Green afin de mieux contrer Starrick et ses hommes. Malgré tout Henry leur fit un petit briefing sur les personnes qu’ils doivent rencontrer afin d’avoir toutes les cartes en mains pour vaincre leur ennemi commun. Par la même occasion il leur donna des infos sur plusieurs autres personnes qui seraient également leurs cibles. Il avait tout bien préparé puisqu’il avait déjà tout noté sur papier avec pour chaque personne un dessin les représentant fidèlement.


Les jumeaux firent la rencontre du Sergent Frederick Abberline comme le leur avait suggéré Henry. Le chef de police était grimé en vieille dame. Chose qui n’avait pas surpris tant que ça les jeunes Frye puisque Monsieur Green leur avait bien dit que Frederick était un maître du déguisement. Ce dernier leur donna une liste de Blighters à enlever et à envoyer à Scotland Yard pour les besoins d’une enquête. Suite à ça le frère et la sœur rencontrèrent une petite fille prénommée Clara O’Dea, orpheline qui accepta de leur donner des informations, à la condition qu’ils libèrent les enfants esclaves. Bien entendu les Frye ont tenu leur part du marché. D’autant plus que la jeune Evie n’aurait guère pu laisser des enfants se faire traiter de la sorte par les « employés » de Starrick. Une fois cette tâche terminée, les jumeaux passèrent à autre chose.

Rexford Kaylock, le premier chef de bande de Starrick éliminé, les jumeaux ont de ce fait hérité du train dans lequel l’homme effectuait ses déplacements. Ce train devint vite leur repaire roulant, pratique pour se déplacer plus rapidement dans la ville. Du haut de leur moyen de transport, les jumeaux annoncèrent aux habitants de WhiteChapel que Kaylock ne régnait plus en maître sur ce quartier puisqu’ils l’ont tué. Leur indiquant donc que les Blighters ne les importuneraient plus à l’avenir. Puis ils firent également leur propagande afin de trouver des personnes pour former leur bande, les Rooks.


Evie ayant trouvé sur le cadavre de Kaylock un lance-grappin ne fonctionnant plus, Henry décida de présenter les jumeaux à un de ses amis, Alexander Graham Bell. Ce dernier n’eut aucun mal à remettre leur lance-grappin en état de fonctionnement. En échange du service qu’il venait de leur rendre, la jeune Frye proposa son aide pour installer les fusibles en haut de Big Ben. En effet Mister Bell désirait contrer la Starrick Telegraph Company en installant une nouvelle ligne téléphonique pour leur association de presse libre. En chemin tandis qu’elle conduisait la calèche de l’inventeur, Evie proposa à l’homme de nommer tout simplement son modèle de télégraphe phonétique : "téléphone". Grâce au lance-grappin que venait de réparer Bell, la jeune femme put se hisser au sommet de Big Ben et du palais de Westminster afin d’y déposer de nouveaux fusibles pour la ligne télégraphique d’Aleck. Une fois cette tâche effectuée, la jeune Assassin retourna voir Bell qui la remercia platement et lui offrit des bombes fumigènes. Avant de retourner à l’atelier de l’homme, Evie attaqua un camp de Blighters et leur pilla des éléments métalliques afin de pouvoir améliorer les bombes fumigènes qu’elle venait de recevoir par l’inventeur. D’ailleurs ces mêmes éléments métalliques peuvent également améliorer d’autres armes. En retournant à l’atelier d’Alexander, Evie put découvrir que la nouvelle ligne télégraphique fonctionnait déjà à merveille et qu’en prime Jacob avait reçu à son tour un lance-grappin.

En retournant à leur repaire ferroviaire, les jumeaux tombèrent sur Henry qui les attendait. Celui-ci était en compagnie d’Agnès, la conductrice du train mais également d’un dénommé Ned Wynert qui semblait prospecter pour les meilleurs transports publics de la ville selon ses dires. À nouveau les jumeaux se sont disputés quant à leurs buts respectifs. Henry était vite intervenu pour ne pas que leur dispute s’envenime. Il informa Evie sur le fait que découvrir l’artefact des précurseurs les aiderait à savoir ce que manigancent les Templiers. Puis il annonça à Jacob que sur le tableau qu’il venait de mettre en place dans le train, il pourrait trouver des informations sur les associés de Starrick. Ainsi les jumeaux auraient chacun une tâche différente et ils cesseraient peut-être de se crêper le chignon… Bien que Jacob passe la plupart de son temps libre à comparer sa sœur avec leur défunt père. Il n’adhère pas du tout à la cause de la jeune femme, celle de retrouver les fragments d’Eden. Pourtant lorsqu’il apprend que sa sœur part en mission afin d’intercepter une livraison attendue par Lucy Thorne, il demande à se joindre à elle puisque selon ses propres mots, ça a l’air amusant. Il promet même à sa sœur dubitative de s’en tenir à la mission. Une fois sur place, la jeune Evie demanda à son frère de s’occuper des gardes de Miss Thorne, tandis qu’elle irait fouiller le chariot qui semblait contenir quelque chose de très important d’après ce que venait de dire Lucy à un de ses hommes de main. Sauf que voilà Evie dût se débrouiller seule puisque son frère ne s’était pas du tout chargé des tireurs placés sur les toits comme sa jumelle le lui avait demandé. Néanmoins elle parvint tout de même à se rendre jusqu’au chariot qui était bien gardé et à ouvrir le coffre qui était dedans. Elle put enfin découvrir son contenu, un livre qu’elle récupéra. C’est au même moment que Jacob refit surface, poursuivi par Miss Thorne et un de ses hommes. Jacob prit le contrôle de la calèche pendant qu’Evie essayait tant bien que mal de les protéger des Blighters qui en avaient après eux. Bien évidemment Jacob faisait le fanfaron en narguant leurs ennemis. Ce qui ne plaisait pas du tout à sa jumelle qui était la seule à se battre contre eux. Malgré la folie dans laquelle ils se trouvaient, les jumeaux se cherchaient encore des noises. Evie reprochant à son frère d’avoir attiré l’attention. Tandis que lui, l’embêtait encore et toujours au sujet du fragment d’Eden. Ne parvenant pas à semer leurs ennemis, Evie dû à contrecœur se séparer du coffre et du reste de son contenu. Les jumeaux prirent la poudre d’escampette en sautant du pont pour atterrir sur leur train qui passait par-là. Cette petite course-poursuite avait visiblement bien plu à Jacob, alors qu’au contraire le comportement de ce dernier agaçait particulièrement la jeune femme.


Tandis que les jumeaux rendirent visite à Aleck, celui-ci les informa du fait qu’il n’avait jamais reçu les câbles qu’il avait commandés pour son télégraphe et il indiqua à Evie qu’il avait intercepté un message qui parlait d’une cargaison saisie à College Wharf. La jeune Frye voulait partir aussitôt pour la reprendre mais Monsieur Bell l’arrêta pour lui faire part d’une de ses nouvelles inventions, qu’il avait pu créer grâce à un autre message qu’il avait intercepté. Celui-ci donnait la recette d’un puissant sérum hallucinogène. Il avait donc modifié un mécanisme à fléchettes afin que les jumeaux puissent s’en servir sur leurs ennemis. D’ailleurs la demoiselle put tester leurs effets dans une mission sur les quais où elle récupéra des câbles dans des caisses. L’utilité de ses fléchettes hallucinogènes étant qu’au contact du feu, le sérum se transforme en gaz qui provoque des hallucinations aux personnes autour, les faisant se battre entre elles puis mourir au bout d’un certain temps. Sauf qu’en fouillant une cargaison sur l’un des bateaux de Starrick, Miss Frye y découvrit une caisse pleine de poison. Elle ne manqua pas de retourner à l’atelier de Bell afin de l’avertir à ce sujet. Ce à quoi il répondit que le poison de Starrick était malheureusement déjà sur le marché. Mais la jeune femme ne se démonta pas pour autant, indiquant que ça ne les arrêterait pas.

Evie et son frère se rendirent dans le bar où Dickens avait ses habitudes. Celui-ci leur demanda s’il croyait aux fantômes. Evie répondit avec rapidité que oui elle y croyait. Tandis que son jumeau lui avoua ne pas vraiment y attacher de l’importance. Charles leur avoua que les gens de cette ville vouent un véritable culte au surnaturel et que c’est pour cette raison qu’il a rejoint le Ghost Club. D’après lui c’est la première société au monde à s’intéresser systématiquement à ce genre de phénomène. La brunette buvait littéralement les paroles du vieil homme, tandis que son frère lui restait dubitatif et observait le visage de sa frangine. D’ailleurs lorsque l’écrivain demanda aux jeunes Frye s’ils viendraient grossir les rangs du Ghost Club, de suite Jacob avoua qu’il trouvait ça absurde. Mais en voyant la réaction de sa sœur, il accepta finalement puisque celle-ci était intriguée… L’homme âgé leur annonça alors leur première mission, l’un d’eux devait suivre les traces d’un dénommé Jack Talons-à-ressort qui serait l'auteur de plusieurs agressions. Jacob se fichant complètement de ça, sa sœur se chargea donc de pister ce fameux Jack. Même si au cours de l’enquête la jeune femme a découvert qu’il ne s’agissait pas d’un fantôme ou d’une quelconque autre créature surnaturelle, ça ne lui a en rien enlevé son attrait pour les choses paranormales. Car oui vous l’aurez compris Jack n’était qu’un homme normal qui s’était déguisé en une bête avec de grandes cornes et de grandes griffes.


Même si Miss Frye n’avait pas trouvé de fragment d’Eden dans le coffre de Lucy Thorne, d’après Henry elle avait mis la main sur un carnet très précieux puisqu’à l’intérieur il y était noté que les Assassins de Londres avaient trouvé un Suaire. Et que cet objet devrait pouvoir guérir les plus graves maladies. En lisant ceci, Evie suggéra à Henry que son père Ethan était forcément au courant. Ce à quoi l’Indien répondit qu’il devait leur manquer quelque chose. Vive d’esprit la jeune femme rajouta que c’était probablement une chose que seuls les Assassins pouvaient voir. Comme des indications annotées dans ce carnet, visibles uniquement si la vision d’aigle des Assassins est activée. Elle s’empressa de vouloir partir à la recherche du Suaire. Seulement elle voulait qu’Henry l’accompagne mais il semblait vouloir se défiler, disant que le travail sur le terrain n’était pas fait pour lui. Mais maligne comme pas deux, la jeune femme joua sur la curiosité de l’homme au sujet de cet objet des Précurseurs. Évidemment Mister Green ne put refuser d’accompagner Evie Frye dans cette quête. En chemin pour le manoir Kenway, maître Assassin Pirate, les deux jeunes gens parlèrent du Suaire d’Eden. Henry confia qu’il y a des légendes qui disent que cet objet pourrait ramener les morts à la vie. Mais selon lui ce ne sont que des balivernes puisque des documents des Assassins réfutent cette théorie. Il affirma même qu’il n’avait jamais entendu dire qu’un Suaire d’Eden se trouvait à Londres. Il se demandait donc s’il y en avait véritablement un au manoir d’Edward Kenway. Evie et lui envisageaient cette possibilité et étaient tous les deux impatients de voir si cet homme avait pu découvrir cet objet ou non au cours de ses nombreux voyages. Voyant que le manoir était un repaire des Templiers l’Indien n’était pas très chaud pour se faufiler à l’intérieur mais c’était sans compter sur l’assurance de son accompagnatrice qui lui affirma qu’ils n’approcheraient pas de Lucy Thorne. Pendant qu’elle était à l’intérieur du manoir, Evie pu découvrir toute la collection du Pirate Edward. Elle regrettait que son père ne soit plus là pour voir toutes ces œuvres d’art. La jeune femme fut rejointe par Henry dans une pièce où se trouvait un piano juste en son centre. En utilisant sa vision d’aigle, Miss Frye trouva un indice qui put lui permettre de jouer des notes de piano, qui eurent pour effet d’ouvrir un passage secret. Celui-ci les fit arriver dans une pièce souterraine où ils trouvèrent un disque et une lettre qu’eux seuls pouvaient décrypter toujours avec leur vision spéciale. Mais ils n’eurent pas le temps de s’attarder car Lucy Thorne et une de ses Blighters découvrirent le passager secret. Henry referma celui-ci et pendant ce temps Evie trouva une autre issue par laquelle ils purent s’échapper.

Jacob ayant tué le Docteur Elliotson, Evie se rendit à Lambeth afin de voir comment le monde se porte ici suite à la fermeture de l’asile. Là-bas la jolie brune tomba sur Clara O’Dea qui lui avoua que les enfants dont elle s’occupe sont malades et que ce qu’elle leur donne d’ordinaire pour les soulager ne sert à rien cette fois-ci. La jeune orpheline se sentit mal et tomba inconsciente dans les bras de la jeune Frye. Cette dernière demanda s’il y avait un médecin dans les parages. Une femme lui ouvrit la porte et lui demanda de déposer Clara sur la table. Brièvement Evie indiqua à la femme ce que lui avait expliqué la petite. Ce à quoi la femme répondit que les toniques se trouvant dans le quartier n’étaient plus que de la contrefaçon depuis que le Docteur Elliotson était mort. La dame expliqua à Evie qu’elle ne pourrait pas soigner la petite fille sans les médicaments et le matériel adéquats. Miss Frye lui indiqua qu’elle pouvait l’aider à obtenir ce dont elle avait besoin. Florence Nightingale remit une liste de tout ce qu’il lui faudrait à Evie. Elle lui demanda de faire au plus vite. Pour mener à bien sa mission, l’Assassin dût voler un revendeur, elle alla ensuite à la rencontre d’un pharmacien qui avait préparé des produits pour Miss Nightingale. Sauf que le charriot venait de se faire détourner par des Blighters. Evie n’écouta que son courage, se lança à leur poursuite et récupéra la carriole afin de la ramener à Lambeth et plus particulièrement à Florence pour qu’elle puisse soigner les enfants malades.


De nouveau les jumeaux rendirent visite à leur inventeur préféré. Celui-ci fut très surpris de leur visite, en effet il ne s’y attendait pas et il eut un sursaut en se rendant compte que les Frye étaient là. Évidemment il était tellement concentré dans une de ses expériences qu’ils n’avaient pas du tout remarqué leur arrivée. Il informa Jacob et Evie qu’il leur avait fabriquées des bombes voltaïques. Afin d’empêcher Starrick de colporter de fausses rumeurs via les journaux, les jumeaux allaient devoir se servir des bombes pour étourdir les hommes de main du Templier. Bell se chargea de détruire les télégraphes de la Starrick Company afin de les empêcher de publier des inepties dans leurs journaux au sujet de leurs faux remèdes. Pendant ce temps Jacob lui servait de garde du corps. À la fin de cette mission réussie, le jeune Frye conseilla à Aleck de quitter son atelier pour sa protection mais celui-ci refusa.

Grâce aux indices trouvés à la résidence Kenway, Evie dû se rendre à un monument afin de l’examiner. Seulement son frère était dans les parages lui aussi et avant d’attaquer la mission, il taquina grandement sa sœur au sujet de Monsieur Green. Pour cause il avait bien remarqué la manière avec laquelle ils se regardaient etc… Ce qui agaçait pas mal la jeune femme. Mais voilà son frère lui rappela que leur père disait toujours qu’ils ne devaient pas mettre en péril leurs missions à cause de leurs sentiments. Puis avant de la laisser seule, Jacob ne manqua pas une fois de plus de lui faire savoir qu’il trouvait sa quête du fragment d’Eden totalement inutile. Une fois que le brun fut parti, Evie alla au pied du monument qui était massivement gardé. Elle trouva un emplacement où elle put insérer le disque qu’elle avait trouvé dans la chambre secrète d’Edward l’Assassin Pirate. Une fois le disque en place, elle remonta au sommet du monument où elle put voir un autre disque qui lui rappelait quelque chose. Elle décida par la suite de se rendre à la cathédrale Saint-Paul où elle dût résoudre une énigme pour se rendre jusqu’à un donjon où elle trouva la clé de la crypte et du Suaire dont Edward Kenway avait parlé dans ses documents. Sauf qu’elle n’était pas seule ici et se fit surprendre par la Templière Lucy Thorne. Cette dernière lui annonça que cet objet lui appartenait. Elles se disputèrent à propos du Suaire qui selon la Templière offrait la vie éternelle. Très vite elles en vinrent aux mains. Evie avait presque réussi à tuer la rouquine mais celle-ci utilisa une bombe fumigène, déroutant quelque peu la brunette. Lucy Thorne passa à travers les vitraux, elle était pendue dans le vide, accrochée au collier qui ornait le cou de Miss Frye, celui sur lequel était la clé u Suaire. Evie bougea un grand coup pour faire tomber son ennemie mais celle-ci réussit à s’en sortir par Dieu sait quel miracle et en prime elle avait emporté avec elle la clé qu’Evie avait récupérée quelques minutes auparavant. Ce qui fit rager la jeune Assassin.


Celle-ci était en train de se reposer un peu dans le train et eut l’agréable surprise de voir Henry arriver. Ce dernier était venu lui apporter des livres. L’Indien avait peur de la déranger mais la jeune femme le rassura en lui disant qu’elle était ravie d’avoir de la compagnie. Elle découvrit que le livre que lui montrait Monsieur Green était en fait un herbier. Il indiqua à Evie qu’il faisait ça par passion mais qu’il ne trouvait plus le temps de se lancer à la recherche de fleurs. La jeune demoiselle lui répondit qu’elle pourrait l’aider à trouver quelques spécimens afin de compléter sa collection. L’homme fut touché par cette proposition et accepta avec grand plaisir. Du coup dès qu’elle avait l’occasion de tomber sur des spécimens rares de fleurs, elle les prenait et les glissait dans l’herbier de Monsieur Green.

Les Blighters menacèrent un homme nommé Edward Bayley. Si ce dernier ne leur construisait pas des Omnibus, ils s’en prendraient à sa famille. De ce fait Evie se chargea de protéger le pauvre homme et de le reconduire à sa fabrique. Elle récupéra un document que les Blighters avaient volé au pauvre Edward puis elle se chargea de tuer le chef qui avait le papier sur lui. Elle retourna ensuite voir Monsieur Bayley pour lui rendre l’acte qui lui appartenait.  Elle lui annonça que les Blighters n’importuneraient plus sa famille. Heureux l’homme lui confia que bientôt les transports de la London General Omnibus Company circuleraient en ville.


Henry et Evie étaient tous les deux dans le train, ils parcouraient des livres afin d’obtenir des informations sur la clé que détenait Lucy Thorne. Dans l’un des livres de Monsieur Green, ils découvrirent que cette fameuse clé servait à ouvrir l’un des coffres de la reine, situé dans la Tour de Londres. La jeune femme devait réfléchir à un plan pour s’engouffrer dans cet endroit. Henry lui confia qu’il avait un ami garde en service là-bas. Pour le moment Evie préféra se concentrer sur une autre tâche, celle de récupérer le Suaire. Mais comme par hasard Lucy Thorne se trouvait déjà à la Tour, en pleine recherche du coffre contenant le Suaire. La brunette repensa à ce que lui avait dit Henry et retrouva leur allié afin qu’il l’aide à accomplir sa mission. Mais avant qu’il ne puisse lui venir en aide, il fallait qu’elle tue les Templiers qui s’étaient déguisés en gardes de la reine Victoria. Une fois ceci fait, Evie rejoignit le garde allié et ensemble ils montrèrent un plan : celui de faire croire à Lucy qu’il l’avait capturée afin qu’elle relâche sa vigilance. Evie et cet homme ont dû faire preuve de discrétion afin que les Blighters ne remarquent pas que celui qui la tenait en otage n’était pas un des leurs. Par chance ils y arrivèrent sans trop de difficulté. Lucy avait fait sa maligne mais c’était sans compter sur Evie qui n’a pas hésité à l’attaquer et à la tuer par la même occasion, tout en récupérant la clé dont elle aurait besoin plus tard. Bien évidemment après le meurtre de Lucy, la jeune Frye dû s’enfuir pour ne pas se faire éliminer par les Blighters.

Après des recherches d’Henry, Evie apprit que la crypte renfermant le Suaire se trouvait possiblement à  Buckingham Palace. Mais bien évidemment la crypte n’était pas du tout mentionnée dans les plans du Palais. Grâce à l’une des connaissances de l’Indien, le Maharadjah Singh, ils savaient où trouver les plans de Buckingham, ceux sur lesquels serait clairement indiquée la crypte. Evie se lança aussitôt à leur recherche, n’ayant pas peur de se frotter aux hommes qui étaient en charge de garder ces précieux documents. Afin de pouvoir s’infiltrer au mieux, Henry proposa son aide à la jeune femme. Il ferait diversion, le temps qu’elle puisse récupérer les plans du Palais. Ils se quittèrent, se disant qu’ils se retrouveraient à bord de leur repaire ferroviaire. Mais bizarrement Evie craignait qu’il n’arrive malheur à Henry… Ne parvenant pas à trouver les plans seule, elle enleva un Templier afin d’obtenir l’emplacement exact de ce qu’elle recherchait. Mais en enlevant cette personne, elle apprit de sa bouche que Mister Green s’était fait enlever. Comme quoi son mauvais pressentiment était justifié. Plutôt que de continuer à chercher les plans, elle se lança à la recherche de l’homme qu’elle aime, craignant qu’il ne lui arrive malheur. Elle mena donc une enquête, guidée par deux orphelins qui avaient assisté à l’enlèvement d’Henry. Lui indiquant que la carriole des Blighters était défectueuse, qu’elle ne roulait pas droit et laissait de belles traces sur la route. Effectivement les pister ne fut pas difficile grâce à tout ceci. Les traces de la voiture conduisirent Evie sur une place de marché. Là-bas elle put parler avec des témoins. L’un d’eux lui révéla que les Blighters avaient conduit l’Indien à l’église. Plus précisément dans les souterrains de cette dernière. Après avoir combattu les bourreaux d’Henry, Evie put libérer Mister Green qui était ligoté à une chaise. Ce dernier indiqua à sa sauveuse que les Templiers avaient envoyé quelqu’un récupérer les plans. Il s’inquiétait de ça et souhaitait les retrouver mais pour le moment la jeune Frye ne pensait qu’à une chose, sortir Henry d’ici afin qu’il aille faire examiner ses blessures puis retourner au train. Il n’était pas d’accord avec elle, mais face à sa faculté de persuasion, il ne put faire autrement que de se plier à ce qu’elle souhaitait.


Le fait que Jacob ait tué Twopenny a créé une véritable zizanie en plein centre-ville de Londres. Frederick Abberline confia à Evie que tout le monde ne parle plus que du meurtre de Twopenny. Il lui expliqua également qu’il y a un autre souci qui retient l’attention des habitants de la ville. La disparition des plaques de billets à la banque… La jeune femme soucieuse de bien faire, décida d’aider Abberline en allant remettre les plaques à leur place d’origine. Ce qui selon Frederick aiderait grandement à ce que les rumeurs sur la mort de Twopenny cessent ainsi qu’à aider au retour de la confiance en l’économie du pays. Puisque la jeune femme proposait déjà son aide pour ceci, Abberline lui demanda également de détruire les faux billets qu’elle trouverait. Pour ce faire, elle fila le faussaire qui sans le savoir la conduisit tout droit vers la maison où étaient entreposées les fameuses plaques. Evie retourna ensuite à la banque afin de remettre les plaques en place puis elle brûla toute la fausse monnaie. Le Sergent Abberline remercia Miss Frye et l’informa du fait qu’il n’y avait plus d’émeutes et que la confiance des habitants pour l’économie du pays était revenue.

Après moult péripéties, Evie sermonna son frère au sujet de ses agissements déraisonnés. Elle lui rappela également que Starrick était à présent proche du fragment d’Eden. Bien évidemment Jacob se fichait de ce dernier détail et lui rappela qu’il avait tué les lieutenants de Starrick. Il lui demanda ironiquement ce qu’elle avait fait pendant ce temps-là. La jeune femme ne se démonta pas pour autant, lui répondant qu’elle avait réparé toutes les erreurs qu’il avait commises. Une fois de plus ils se disputèrent, venant même à parler de leur père puisque Jacob n’appréciait pas le fait que sa sœur ait la même vision des choses que lui… Henry dût intervenir puisqu’il ne supportait plus leurs querelles. De plus il leur indiqua que Starrick volerait ce soir le fragment d’Eden au Palais. Il fallait donc qu’ils agissent vite pour l’arrêter. Il mentionna également le fait que Starrick comptait tuer les chefs de l’église et de l’ État. Jacob proposa à sa sœur d’unir leurs forces en souvenir du bon vieux temps. Ce à quoi elle répondit que ce serait la dernière fois. Ensemble ils échafaudèrent un plan afin de mener à bien leur mission. Et pour ce faire, ils devaient se rendre au bal prévu au Palais. Miss Disraeli leur répondit que malheureusement il n’y avait plus aucun carton d’invitation disponible et que même si ça avait été le cas, au vu de leur rang social, ils ne pourraient pas assister au bal. Le mari de Miss Disraeli ne souhaitant pas rencontrer une femme nommée Blackstone informa sa femme qu’il préférait donner son carton d’invitation aux jumeaux plutôt que d’aller au bal et croiser cette femme. Mais puisqu’il n’y a qu’un seul carton, Evie suggéra que Dame Disraeli indique à Jacob où se trouve le domicile des Gladstone afin qu’il puisse leur voler leurs invitations. Et oui comme ça Evie pourra aller au bal elle aussi. Madame Disraeli était plus qu’enthousiaste à l’idée que Jacob commette ce vol.


Pendant ce temps Evie retourna voir le Maharadjah afin de savoir s’il n’a pas en sa possession un autre plan de Buckingham pouvant l’aider à trouver la Crypte secrète. En échange des copies de ces plans, il lui demanda un service. Evie devra trouver une voiture officielle et récupérer des politiciens afin de les conduire là où ils le souhaiteront. Sur la route le Maharadjah regretta l’absence d’Henry. Evie lui répondit qu’il était occupé ailleurs. L’Altesse lui fit remarquer qu’il avait bien perçu leur complicité. La jeune femme lui confia que justement les sentiments posaient problème dans la mission. Elle expliqua au Maharadjah que c’était une citation de son défunt père. L’Altesse parla de l’amour qui régnait entre Ethan et Cecily même s’il ne les avait pas connus. Il avait entendu parler d’eux via Monsieur Green. Chose qui surprit grandement Evie puisque selon elle Henry n’était qu’un enfant quand Ethan l’a formé. Le Maharadjah lui fit donc remarquer que les enfants perçoivent beaucoup de choses. Une fois tous les politiciens arrivés à bon port, l’Altesse indiqua à Evie que le plan se trouve à Buckingham Palace, dans la salle de dessin blanc, rangé avec les papiers personnels de la reine. Miss Frye rapporta la voiture Royale là où elle l’avait prise.

À la nuit tombée, les jumeaux se rendirent au bal ensemble afin de mener à bien leur mission. Evie toujours en quête du fragment d’Eden tandis que Jacob lui devait s’occuper d’une autre tâche. Pour pouvoir accéder au salon blanc, Evie n’eut nul autre choix que de prendre en otage l’un des gardes royaux pour qu’il demande à ses collègues de les laisser passer tous les deux. Elle lui vola la clé du salon et entra à l’intérieur afin de dérober les plans du Palais. Une fois les plans en main, la jeune femme se hâta de trouver l’entrée de la Crypte. Mais sur le chemin elle croisa Madame Disraeli qui l’a empêché d’y parvenir tout de suite. En effet cette femme voulait absolument présenter Miss Frye à quelqu’un qui s’avéra être la reine Victoria en personne. Les présentations expédiées rapidement, la brunette voulut aller illico à la Crypte mais Starrick lui-même l’en empêcha, la retenant en l’obligeant à danser avec lui. Monsieur faisait le fier, lui disant qu’elle mourrait une fois la musique terminée tandis que lui triompherait. Alors qu’elle terminait de danser, Evie remarqua son frère sur le toit qui lui lançait un signal. Elle mit un coup à Starrick, des gens arrivèrent pour savoir si elle allait bien mais le bougre avait filé avec la clé du Suaire qu’elle avait accroché à son cou. Coincée dans sa tenue de bal, Evie donna les plans de la Crypte à son frère afin qu’il se lance à la poursuite de Starrick pendant qu’elle se changerait et récupérerait ses armes.


Évidemment quand Jacob arriva à la Crypte, Crawford Starrick était déjà sur place. Mister Frye crut pouvoir arriver par derrière et tuer son ennemi mais malheureusement celui-ci l’avait entendu arriver et l’assomma. Quelques minutes plus tard Evie arriva à son tour sur place. Mais Starrick avait déjà mis en route l’Artefact, lui prodiguant de grands pouvoirs. Comme celui de pouvoir les électrocuter à distance. Un long combat s’en est suivi. Les jumeaux au bout d’un moment virent apparaître Henry qui vint leur prêter main forte pour anéantir le Templier qui était devenu bien puissant grâce au Suaire. Sauf que l’Indien fut vite assommé et que ce sont les jumeaux ensemble qui mirent le coup de grâce à Crawford.

Jacob trouvait dommage que le duo d’Assassins qu’il formait avec sa sœur s’achève ainsi mais elle préférait faire cavalier seul puisqu’ils étaient loin d’avoir la même vision des choses. Ensemble ils discutèrent du Suaire et de qui devrait le porter mais aucun des deux ne le voulaient. Ce qui étonna clairement la jeune femme de la part de son frère. Il lui avoua qu’elle lui avait manqué. Elle lui répondit que c’était la même chose pour elle. Puis elle lui demanda s’ils pourraient repartir à zéro. Il lui avoua qu’il n’attendait que ça. Leur conversation fut interrompue par Mister Green qui revenait à lui. Bien évidemment Evie accourut près de lui. Henry se demandait s’il n’avait pas mis en danger la mission des jumeaux. Ce à quoi la jeune Frye lui répondit qu’il l’avait en fait sauvée puis elle se pencha vers lui afin de l’embrasser. Début de leur idylle. Alors que Monsieur Green voulait retourner au train par peur de tout faire échouer, Evie lui indiqua qu’elle voulait qu’il soit sur le terrain avec elle.


Suite à leur victoire triomphante, les jumeaux et Henry furent anoblis par la reine Victoria en guise de remerciement puisqu’ils venaient de lui sauver la vie. Après le départ de la reine, Evie se rapprocha de son frère et avec tendresse lui dit que leur père serait fier de lui. Jacob d’humeur joueuse lança sa sœur au défi d’arriver au train avant lui. Henry les regarda partir en courant, amusé de la situation.

Quelques jours à peine après leur premier baiser échangé, Henry réalisant qu’ils auraient très bien pu passer à côté de leur histoire en manquant de mourir à plusieurs reprises, déclara son amour à Evie. Tout d’abord il lui offrit des fleurs puis n’hésita pas à lui faire part de ses sentiments. Finalement il se jeta à l’eau et la demanda en mariage. La jeune Frye aux anges accepta immédiatement sans se poser aucune question au sujet de leur avenir commun. Avenir qui se passa loin de l’Angleterre puisqu’ils s’étaient envolés dans le pays d’origine du brun où ils ont vécu pendant vingt ans. Là-bas Evie continua à officier en tant qu’Assassin. Se perfectionnant toujours en apprenant à se servir de leurs armes, différentes de celles qu’elle avait eu l’habitude de manier en Angleterre.


Durant ces vingt années le calme était revenu sur la ville de Londres mais en automne 1888 plusieurs prostituées furent assassinées. Jacob Frye enquêta sur cette série de meurtres commis par celui que tout le monde appelait Jack l’Éventreur. Sauf que tout ne se passa pas bien pour Jacob… Un mois plus tard sa jumelle fit son retour à Londres. Elle était revenue des Indes sur demande de son jumeau qu’elle n’avait plus revu depuis quinze ans. La dernière fois qu’ils s’étaient vus, c’était aux Indes quand Jacob avait emmené des initiés Assassins se faire former là-bas. Elle n’était nullement au courant du fait que son frère avait disparu. Ce fut Abberline qui l’en a averti. Lui expliquant que son frère enquêtait sur le célèbre Éventreur de la ville. Il lui indiqua que ce tueur ne laissait aucune trace de son passage en dehors des cadavres qu’il laissait traîner dans la rue. Le Sergent Abberline dit à Evie qu’il n’avait connu ce talent de dissimulation que lorsqu’il les avait rencontrés son frère et elle deux décennies plus tôt. Craignant que Jacob soit mort, Frederick demanda à Evie de se charger de l’enquête sur l’Éventreur et de l’arrêter afin qu’il cesse ses crimes. La brunette ne ménagea pas sa peine et enquêta d’arrache-pied nuit et jour pour retrouver cet homme et surtout découvrir ce qui était arrivé à son frère. Elle ne voulait pas croire qu’il était mort… Cette vision lui était tout simplement insoutenable. Très vite Evie put remarquer que Londres n’était plus la même que quand elle l’avait quittée. L’enquête avait relevé que Jack était un enfant que Jacob Frye avait pris sous son aile, le sortant de l’asile où il avait été enfermé. Sauf que l’enfant avait bien grandi et vouait une haine énorme envers les Assassins. D’ailleurs il tuait toutes les initiées de Jacob. Jack l’Éventreur en voulait particulièrement à Mister Frye car pour lui, il avait trahi sa mère. En effet Jack a fait « naître » l’Éventreur le jour où sa mère fut assassinée par les hommes de Starrick. Il n’a jamais pardonné à Jacob de ne pas avoir été là pour sauver sa mère ou bien encore pour empêcher son propre internement. C’est d’ailleurs en se rendant au sous-sol de l’asile qu’Evie trouva son jumeau enfermé dans une cellule. Mais avant de pouvoir aller le libérer, elle a dû combattre Jack l’Éventreur. Dès qu’elle l’eut tué de ses propres mains, elle est retournée auprès de son frère qui agonisait dans une cellule. Au même moment le Sergent Abberline fit son apparition pour constater les dégâts mais surtout la mort de Jack l’Éventreur. Evie fit promettre à Frederick de ne révéler à personne le fait que Jack était un ancien Assassin avant de devenir un monstre. Tandis que Jacob était bien blessé, notamment au niveau du visage, sa sœur tenta de le rassurer en lui disant qu’elle était là à présent et que tout était terminé. La jeune femme ayant eu très peur de ne plus revoir son frère le serra tendrement contre elle. Maintenant elle espérait juste que son jumeau soit hors de danger et qu’il se rétablirait vite. Seulement voilà alors que personne ne parlait, profitant de cet instant de tendresse une lumière vive vint les aveugler brutalement. Puis plus rien…

Evie se réveilla dans un endroit qui ne lui était pas du tout familier. Ça ne ressemblait en rien à Londres, ni aux Indes où elle avait vécu pendant deux décennies. La brunette sortit de son lit et en passant devant le miroir elle put remarquer qu’elle n’avait plus du tout le même physique. Elle avait rajeuni ça s’était plutôt plaisant mais comment cela avait-il pu se produire ? Ses jolis yeux bleus avaient laissé place à des yeux de la couleur verte. Evie avait beau regarder partout, elle ne reconnaissait pas cette maison. En regardant par la fenêtre elle remarqua que bien des choses n’étaient plus comme avant. Le style vestimentaire des passants, les charriots tirés par des chevaux n’encombrent plus les rues…



Après quelques années passées ici, Evie put apprendre qu’ils se trouvaient à Game City, que tous les habitants de la ville sont comme eux, ils viennent d’ailleurs, la plupart ont changé physiquement, rajeuni ou vieilli… Malheureusement personne ne sait comment ils ont pu arriver ici. Néanmoins la brunette trouve cette ville bien charmante. Evie s’est faite à l'idée d'être à Game City. Elle s’est trouvé un emploi en tant que professeur à l’Université. En revanche elle a du mal à supporter le fait que son frère vive à ses crochets sans chercher à se trouver un boulot. Tout comme elle trouve étrange qu’il retrouve le caractère qu’il avait il y a une vingtaine d’années… Elle ne veut pas trop se prendre la tête avec lui, pourtant il y a des frictions inévitables. Et s’il n’y avait que ça... Sans cesse son frère lui parle d’un homme nommé Henry, qui serait son mari mais bizarrement Evie ne se souvient absolument pas de lui. Alors bon ça l’énerve quelque peu lorsque son jumeau lui parle de ce type. Elle a bien du mal à croire qu’elle puisse être mariée à un homme et ne pas se souvenir du tout de lui. D’autant plus que sur ses papiers d’identité elle porte toujours son nom de jeune fille, Frye.


Dernière édition par Evie Frye le Sam 1 Juil - 18:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christopher Everson


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 26/01/1989
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 28 ▌AVENTURES VÉCUES : 816
▌ARRIVÉ(E) LE : 24/11/2015
▌CRÉDITS : ran94(avatar), sukali&ti(sign), tumblr(gifs)
Ton âge : 22 ans

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 16:18

Re bienvenue et excellent choix de personnage. I love you

Par contre c'est possible de sortir de Game City et d'aller dans une autre ville. Je laisse Jacob s'occuper de ta fiche vu que c'est son scénario. Saute

_________________

petit texte pas trop long
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Drake


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 27/07/1976
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 41 ▌AVENTURES VÉCUES : 16392
▌ARRIVÉ(E) LE : 03/07/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 16:43

Rebienvenue avec ce nouveau perso !

_________________

♠ Nathan Drake ♠
Tous les hommes rêvent mais différemment. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s'éveillent le jour et font face à leur vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont plus dangereux, car ils peuvent mettre en oeuvre leur rêve, et le réaliser. Je suis... l'un d'eux.
Codage Nono | Gif tumblr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Frye


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 30
▌ARRIVÉ(E) LE : 01/07/2017
▌CRÉDITS : Avatar : tearsflight, Gif profil : thesia
Ton âge : Bientôt 31 :'(
localisation : Chez moi ou à l'université
emploi : Prof de Sciences Occultes à l'Université

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 17:07

Ah d'accord Chris je ne me souvenais plus. Je modifie ça alors ;)

Merci à vous deux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 21:51

Rebienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
Cereza Bayonetta


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/02/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 33 ▌AVENTURES VÉCUES : 789
▌ARRIVÉ(E) LE : 23/08/2014
▌CRÉDITS : Everliam (avatar) Google(gif) bazzart(code sign)
Ton âge : 27
localisation : Au magasin de magie
emploi : Vendeuse dans un magasin de magie
humeur : Perturber

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Sam 1 Juil - 21:59

re bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Frye


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 30
▌ARRIVÉ(E) LE : 01/07/2017
▌CRÉDITS : Avatar : tearsflight, Gif profil : thesia
Ton âge : Bientôt 31 :'(
localisation : Chez moi ou à l'université
emploi : Prof de Sciences Occultes à l'Université

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Dim 2 Juil - 16:01

Merci à vous deux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacob Frye


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 73
▌ARRIVÉ(E) LE : 21/07/2016
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 24 ans
localisation : Dehors
emploi : Chômeur le jour et justicier la nuit
humeur : Perdu

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Dim 2 Juil - 21:41

Re Bienvenue ma sister chérie Aah Love Calin (Profites en, je ne serais pas toujours aussi calin en tant que frangin (a) )

Validation instantanée


Comme je te l'ai déjà dit, j'adore ton histoire qui reste bien complète . J'ai hâte de faire des rps avec toi en tout cas, ca va être marrant

Congratulations ! Tu as vaincu l'équivalent d'un big boss en achevant ta fiche de présentation  

 Mais ce n'était que le début de l'aventure ! Désormais, tu vas pouvoir emprunter les routes sinueuses de Game City. Pour t'y amuser un maximum, tu auras besoin de te tisser ton réseau d'amis ! Pour ceci, rendez-vous ici. Et souviens-toi, sois proche de tes amis et encore plus de tes ennemis ! Très bien, tu as désormais des amis reste à concrétiser cette amitié en vous organisant une sortie. Pour ceci, rendez-vous ici.

 Bien évidemment, si tu ne connais encore personne ou si tes liens principaux sont occupés, n'aie pas peur ! Game City regorge de vie et d'adorables petites brebis qui se feront un plaisir de partager tes aventures. Pour faire une rencontre surprise, rendez-vous ici et pour lancer un appel au jeu, rendez-vous ici.

 Voilà, tu as désormais toutes les informations nécessaires à ton voyage à Game City. Have fun !    
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakka T. Auroch


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 04/06/1988
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 29 ▌AVENTURES VÉCUES : 693
▌ARRIVÉ(E) LE : 26/08/2014
▌CRÉDITS : (c)Galerie.cranberry
Ton âge : 26 ans
emploi : Coach sportif, entraîneur de l'équipe de water-polo ainsi que de celle de volley

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Lun 3 Juil - 10:41



re-bienvenue un peu en retard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Redfield


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 06/10/1981
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 35 ▌AVENTURES VÉCUES : 176
▌ARRIVÉ(E) LE : 15/06/2016
▌CRÉDITS : Java Junkie.
Ton âge : 25 ans.
localisation : Derrière ton cul.
emploi : Pilote de ligne.
humeur : Nostalgique.

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Lun 3 Juil - 11:52

Tout comme mon VDD. Je te souhaites la rebienvenue avec un peu de retard. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evie Frye


avatar

Feuille de personnage
relations:
à faire:



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 09/11/1984
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 32 ▌AVENTURES VÉCUES : 30
▌ARRIVÉ(E) LE : 01/07/2017
▌CRÉDITS : Avatar : tearsflight, Gif profil : thesia
Ton âge : Bientôt 31 :'(
localisation : Chez moi ou à l'université
emploi : Prof de Sciences Occultes à l'Université

MessageSujet: Re: Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission... Lun 3 Juil - 18:03

Pas de souci Chris et Wakka ;) C'est gentil merci Smile

Jacob mon frère Cours Merciiii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Evye Frye - Ne pas laisser les sentiments compromettre une mission...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Je dégueule sur la facilité des sentiments. » (Elena.)
» { Explosion de sentiments - - - PV
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» Tornade des Sentiments [PV Griffes de Velours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Start :: Nouveau personnage débloqué :: Présentations validées-