AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Besoin d'air.... et d'un ami [Léon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ada Wong


avatar


//
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/12/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 74
▌ARRIVÉ(E) LE : 21/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 26 ans
localisation : //
emploi : Coach sportif
humeur : Sombre

MessageSujet: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Mer 7 Juin - 0:12

Une journée ensoleillée parmi tant d’autres pourtant quand Ada se réveilla, elle ne tint pas compte du beau temps, loin de là. Le bras posé autour de sa taille et le souffle dans son cou lui rappela a qui elle a céder, sa faiblesse face à cet homme qui la rendait dingue et sa relation avec lui, qui la terrorisait. Peur de s’engager, peur d’aimer, peur de s’ouvrir a lui, peur de souffrir Et pour tout cela elle le détestait a chaque fois un peu plus.
Elle se glissa doucement hors du lit sans le réveiller pour ne pas avoir à affronter son regard charmeur et une discussion dont elle n’avait aucune envie à cet instant. Elle attrapa quelques vêtements et fila sous la douche effacer les traces de leurs nuits. Son humeur s’assombrissait inexorablement et elle pressentait qu’elle allait passer une bien mauvaise journée. Manque de bol pour elle, c’était son jour de congé. Elle l’avait caché a Jacob, sinon il aurait été capable de lui proposer d’aller boire un verre ou d’aller faire un tour avec lui. Non elle avait besoin de s’en éloigner autant que possible. Du moins jusqu’as ce qu’il se présente a sa porte et qu’il l’embrasse comme lui seul savait le faire. C’est a ce moment-là qu’elle savait qu’elle était foutu. Elle coupa l’eau se sécha, s’habilla et laissait un mot pour le mec dans son lit.

[Super nuit
Claque la porte en sortant
Bye- Ada.]


Elle n’en était pas fière mais c’était tout ce qu’elle pouvait lui laisser tant elle était perdue. Elle attrapa ses clef de voiture et sortie enfin de son appartement, décidée à aller au parc courir un peu afin d’évacuer toute cette tension et se vider complètement la tête. Au moins elle pourrait arrêter de penser à Jacob pendant une heure ou deux. Courir était une seconde nature pour elle, et un besoin vital. C’est son moment à elle, où elle pouvait se couper du monde et des soucis du quotidien.
Mais elle aurait dû savoir que Jacob ne fuirait pas si facilement ses pensées malgré la musique qui hurlait dans ses oreilles. Il l’obsédait et savoir qu’elle l’avait laissé seul chez elle lui donnait l’envie de le rejoindre pour une autre cession de galipette. Elle se serait giflée. Elle s’arrêta un moment pour reprendre son souffle et sentie les larmes monter. Elle se frotta les yeux, heureusement qu’elle n’était pas maquillée. En relevant le regard elle s’aperçut qu’un homme la regarder, un homme qu’elle connaissait bien. Elle se recomposa un visage souriant et alla vers Léon qui promenait sa fille, enfin c’est ce qu’elle supposait. Elle n’était pas surprise de le voir ici, après tout lui aussi devait bien aimer être dehors.

-Salut… je vois que toi aussi tu n’as pas su rester enfermer…. C’est ta fille ?

Elle souriait a la petite puce la trouvant trop craquante.

-claire n’est pas avec toi ?

Pas folle la guêpe, mieux valait éviter les embrouilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 27/04/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 427
▌ARRIVÉ(E) LE : 17/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 24 ans
localisation : Toujours en mouvement mais plus particulièrement près de ma famille
emploi : Flic
humeur : Bonne

MessageSujet: Re: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Mer 9 Aoû - 23:19

Quand Léon s’était levé ce matin, il avait remarqué la belle journée qui était en train de s’annoncer. Le soleil se levait sans mal et il n’y avait pas un mauvais nuage à l’horizon. Ce serait une journée magnifique pour aller se balader au parc. Il aurait bien proposé à Claire de les accompagner mais elle avait quelque chose de prévue ce matin là. Tant pis, ce serait une journée rien qu’entre lui et sa petite Evy. Il l’avait réveillé et lui avait ensuite donné le petit déjeuner. Il avait l’impression que c’était hier déjà qu’elle naissait et qu’il la prenait dans ses bras pour la première fois. Elle avait 1 an et demi maintenant… il ne s’y faisait toujours pas. De tueur de monstres, il était repassé par le métier de flic et celui de papa. Il ne regrettait rien puisque sa fille était adorable. Elle marchait déjà bien pour son âge, il ne lui manquait plus que la parole, elle finirait par parler mieux bientôt, avec Claire ils faisaient tout pour que son développement soit parfait. C’était leur première enfant alors ils faisaient attention.
 
Après le petit déjeuner, le jeune papa alla laver la petite. Elle se laissa nettoyer doucement, contente de pouvoir aller au parc et d’aller voir d’autres copains de son âge. Léon la sécha, l’habilla et une fois avoir vérifié qu’il avait tout. Il envoya un message à Claire pour lui dire qu’ils allaient faire une balade au parc, qu’elle ne s’inquiète pas. L’agent avait prit la poussette et l’avait mise dedans. La petite tenait sa peluche dans ses bras, gazouillant à qui veut l’entendre qu’elle partait avec papa.
 

Léon se mit à sourire tandis qu’il se mettait en route, observant de temps en temps la petite ainsi que le chemin et arriva enfin au parc. Evy voulu sortir de la poussette et se mit à râler car elle n’y arrivait pas. « Doucement Evy, papa va te faire sortir de là. » Il défit la ceinture et la mit sur le sol. Avec ses petites jambes elle se mit à courir partout, ce qui déclencha l’hilarité de Léon. Jusqu au moment où il vit Ada. La jeune femme était bien la, apparemment dans un état dont il n'avait pas l'habitude de la trouver, pour une fois il la voyait vraiment vulnérable et le flic en était même étonné. « Ada ? » Il bifurqua rapidement sur la petite qui revenait vers lui et il l’a prit dans ses bras pour l’avoir mieux en vue. « Ou cours-tu comme ça petite chipie ! » La petite aurait rit en général mais le fait de voir Ada la rendait timide d’un seul coup. Léon regardait la jeune femme. « Je te présente Evy, tu dis bonjour Evy à Ada ? » La princesse mit un doigt dans sa bouche et cacha son visage dans le cou de papa, ce qui le fit rire doucement. «  Comment ça va toi ? Ça fait un moment que je ne t’ai pas vu. Tu… t’es trouvé quelqu’un apparemment ? » Et oui, Léon savait tout, il était flic après tout et si Ada ne donnait aucune nouvelle c’est qu’il y avait soit une mission secrète ou alors une relation amoureuse. Étant donné le manque de mission secrète , il penchait pour la deuxième option. « Non, Claire n'est pas là ce matin, elle avait quelque chose à faire. » Il trouvait ça toujours aussi dommage que sa petite amie et Ada ne s'aimaient pas, maintenant que c'était fini avec cette dernière, il aurait espéré que ça serait arrangé entre elles mais les vieilles rancunes sont toujours aussi tenaces. Il était bien placé pour le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Wong


avatar


//
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/12/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 74
▌ARRIVÉ(E) LE : 21/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 26 ans
localisation : //
emploi : Coach sportif
humeur : Sombre

MessageSujet: Re: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Ven 11 Aoû - 0:04

Elle ne s’attendait pas à voir Léon au parc. A vrai dire elle aurait aimé ne pas tomber sur lui, surtout pour la voir craquer. Elle détestait paraître aussi vulnérable, ce n’était pas dans ses habitudes. Elle voyait cela comme une horrible faiblesse. Bon après c’était Léon, elle savait parfaitement qu’il ne ferait rien pour la blesser mais quand même. Elle avait pu voir la surprise dans ses yeux de la voir pleurer. Elle espérait juste qu’il ne lui en parle pas. Son regard se posa sur la petite fille dans les bras de Léon. Une adorable petite fille qui ressemblait énormément  son papa. Ada eut un magnifique sourire pour elle.

-Bonjour Evy… Timide on dirait hein ? Elle te ressemble beaucoup en tout cas.

Ada haussa des épaules à sa question ne sachant pas quoi lui répondre en fait. Elle se voyait mal lui déballer ses peines de cœur alors qu’elle ne s’était jamais dévoilée à personne. Elle repensa à Jacob complètement perdue à son sujet et ne put s’empêcher d’avoir quand même un petit sourire qui lui vint aux lèvres  a la pensée de ses bras dans lesquels elle aimait se blottir.

-Je vais bien, je n’ai pas une minutes à moi en ce moment entre le boulot et… hum on peut rien te cacher à toi. Tu n’es pas flic pour rien apparemment. En quelque sorte oui j’ai rencontré quelqu’un… mais c’est assez compliqué alors je ne sais pas trop pour l’instant. Et toi ton rôle de papa alors ? Tu as l’air de bien t’en sortir on dirait.

L’art de changer de sujet. Elle était soulagée que Claie ne soit pas dans les parages. Elle ne voulait pas se prendre la tête avec elle et de se faire accuser, cette fois à tort, de draguer son mec. Et puis Ada se doutait que la jeune femme ne verrait pas d’un très bon œil le fait qu’elle soit en présence de la petite même si Léon était aussi présent. Elle ne pouvait que la comprendre étant l’horrible passé que la demoiselle se trainait. Elle devinait aisément ce qu’il avait en tête, a quoi il pensait et elle en était désolée pour lui.

-Je sais Léon mais laisse le temps au temps… compte tenu de notre passé on ne peut pas se réconcilier en quelques semaines….Un jour peut-être mais pas maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 27/04/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 427
▌ARRIVÉ(E) LE : 17/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 24 ans
localisation : Toujours en mouvement mais plus particulièrement près de ma famille
emploi : Flic
humeur : Bonne

MessageSujet: Re: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Lun 4 Sep - 22:09

La ville était quand même très petite quand on y pensait et Léon pensait passer du temps avec sa petite princesse mais le hasard lui fit rencontrer Ada. Il était assez content de la voir mais il aurait préféré dans des meilleures circonstances puisqu’elle avait l’air d’avoir quelque chose en tête qui n’avait pas l’air de la rendre heureuse. Vu qu’il était avec sa petite fille, il pouvait surement rendre un peu de chaleur heureuse auprès de la jeune femme, il lui poserait la question plus tard sur ce qui pouvait la rendre dans cet état. Il connaissait Ada, elle risquerait surement de se fermer s’il lui posait la question maintenant. « Elle n’est pas aussi timide d’habitude n’est-ce pas Evy ? » La petite pose un regard sur papa et sourit avant de toucher son nez et d’écouter la conversation. L’agent Kennedy se mit à sourire puis fit un petit bisou sur la main de sa fille avant de regarder Ada. Cette dernière lui expliquait qu’elle n’avait pas eu une minute à elle et qu’il n’était pas un flic pour rien pour être au courant de sa relation. « Qu’est-ce que tu veux, c’est une petite ville, ça parle beaucoup. » Il fit une petit sourire, l’air de rien mais il redevient vite sérieux quand elle lui avoua que c’était compliqué. Il allait poser la question mais elle changea très vite de sujet. « Je gère, Evy est une vraie petite chipie, avec Claire on s’amuse parfois à courir après elle pendant plusieurs minutes. Mais ne change pas de sujet, je te connais Ada et je sais que pour toi, les choses compliquées t’amuses en général, ce qui n’est pas le cas actuellement. Tu veux en parler ? »
 

Par la suite la discussion arriva sur Claire, un sujet toujours aussi difficile quand on sait que les dux femmes ne s’apprécient pas du tout. Léon savait bien que lui et la brunette avait fait une erreur il y a bien longtemps, mais maintenant il avait eu Evy avec Claire, et apparemment Ada s’était épris d’un autre homme, même si cela lui faisait toujours aussi bizarre de se dire qu’Ada pouvait avancer, il espérait que les choses s’arrangent un peu mieux. L’agent Kennedy devait beaucoup à Ada, dans la plupart des missions, elle avait été là et lui avait souvent sauvé la mise plusieurs fois, malgré son côté mystérieux, il savait qu’on pouvait lui faire confiance. « Les temps peuvent changer… en tout cas je suis content de te voir ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ada Wong


avatar


//
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 20/12/1985
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 74
▌ARRIVÉ(E) LE : 21/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 26 ans
localisation : //
emploi : Coach sportif
humeur : Sombre

MessageSujet: Re: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Mer 6 Sep - 23:33

Ada était contente de tomber sur Léon et son adorable petite fille, même si elle aurait préféré qu’il la croise à un autre moment. Elle n’aimait pas se montrer vulnérable, n’aimait pas pleurer et encore n’aimait pas ressentir toutes ces émotions contraires qui lui seraient le cœur. Elle offrit un magnifique sourire à la petite fille. Elle n’avait pas beaucoup de souvenirs de son enfance, et de manière générale ne tenait pas tellement à s’en rappeler. Elle n’en parlait jamais, et n’en avait pas envie. C’est une boite qu’elle tenait fermement fermé tout au fond d’elle-même.

-Elle ne me connait pas c’est normal… tous les enfants son pareil…

La petite ville parlait un peu trop elle avait l’impression, et n’aimait absolument pas cela. Elle embraya vite sur un autre sujet espérant qu’il ne la cuisine pas trop sur sa relation compliqué avec le beau brun. Elle savait que c’était de sa faute, mais ne voulait pas l’admettre. Si c’était compliqué, c’est uniquement parce qu’elle rendait cette relation compliqué en ne voulant pas céder à ses émotions. Jacob n’aidait pas vraiment pas non plus… Il l’embrouillait et prenait un malin plaisir toutes les nuits à le faire. L’image de Léon en train de courir derrière la petite puce pour la rattraper la fit éclater de rire.

-Et bien on fait courir papa et maman ma belle ? Continue comme ça ils ne s’ennuieront pas !

A sa question, son rire mourut dans sa gorge et son sourire perdit de l’éclat. Non il n’avait pas oublié et cherchait à la faire parler. A quoi s’était-elle attendue ? C’était Léon après tout… foutu flic… Elle était mal à l’aise mais tenter de garder une expression aussi neutre que possible, seul son regard exprimait sans le vouloir le trouble qu’elle ressentait.  Elle s’éclaircie la gorge noué ne sachant pas trop quoi lui dire. Elle avait beaucoup de mal à se confier.

-Peut-être parce que cette fois ci j’ai l’impression de ne plus rien contrôler… Mais je ne crois pas que c’est une conversation pour des oreilles aussi jeune…

Elle n’avait pas oublié la petite fille dans les bras de son père et ne voulait pas plomber l’ambiance pour ne pas la faire pleurer. Elle haussa les épaules quand au sujet de claire.

-Qui sait… je suis contente de te voir aussi… a moins on peut avoir de vrai discussions maintenant !

Sans avoir constamment à courir c’est quand même mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leon S. Kennedy


avatar



▌JE SUIS NÉ(E) LE : 27/04/1986
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 31 ▌AVENTURES VÉCUES : 427
▌ARRIVÉ(E) LE : 17/05/2015
▌CRÉDITS : //
Ton âge : 24 ans
localisation : Toujours en mouvement mais plus particulièrement près de ma famille
emploi : Flic
humeur : Bonne

MessageSujet: Re: Besoin d'air.... et d'un ami [Léon] Jeu 21 Sep - 21:14

Les enfants étaient toujours aussi timide lorsqu'ils avaient affaire a des inconnus et d'une certaine façon tant mieux puisque Léon et Claire tentaient déjà d’inculquer à leur fille qu'il ne fallait jamais faire confiance à un inconnu, a part si papa et maman lui disaient qu'elle pouvait avoir confiance. Il n'avait pas envie de voir sa fille disparaître un jour… c’est pour ça qu’il redoublait autant d’effort pour qu’elle soit toujours en sécurité. Mais Evy pouvait avoir confiance en Ada, même si cette dernière et Claire ne s’entendaient pas, Léon savait que quoiqu’il arrive, la brune serait toujours là s’il avait besoin d’elle, de plus, si ce qu’il avait entendu était vrai, elle s’était trouvé quelqu’un et Claire n’aurait plus besoin de se sentir menacé par elle. Cela faisait quand même bizarre au policier de se dire que la fameuse femme qu’était Ada avait un petit copain, lui-même avait eu du mal à mettre le grappin dessus, durant les brefs moments où ils s’étaient aperçu en mission, ils n’avaient eu le temps que de se sauver la vie, de jouer avec leurs sentiments, enfin… surtout elle, puis Ada disparaissait comme elle était venu. Des fois, Léon s’était demandé si son esprit ne lui laissait pas imaginer des trucs parce que ça devenait ridicule, en l’espace de quatorze années, il ne s’était rien passé entre eux.
Malheureusement, c’était le destin qui était contre eux, cela ne devait pas se faire et voilà. Maintenant il était avec Claire et avait sa petite Evy, il était un homme comblé. Quand Ada conseilla à la petite de continuer à faire courir ses parents, la petite puce se mit à sourire, contente d’être félicité pour ses petites folies. « Ne va pas lui donner des idées, tu veux nous épuiser ? » Bien sûr, Léon riait quand il disait ça, il adorait courir après sa petite fille.

Ada n’était plus vraiment à l’aise quand Léon finit par parler de son amant secret, cela l’amusa un instant d’ailleurs puisqu’Ada avait toujours été une joueuse au niveau des sentiments, lui-même avait attendu pendant longtemps qu’elle daigne s’ouvrir à lui, c’était comme un jeu du chat et de la souris et il allait commencer à plaindre ce pauvre mec qu’elle fréquentait sauf qu’il s’en abstint. Ada avait vraiment l’air perdu et il n’eut pas le cœur à se moquer gentiment d’elle. « Tu as raison, les petites oreilles fragiles vont aller se dégourdir les petites jambes. » Il posa la petite par terre qui s’empressa d’aller jouer aux jeux pour enfants avec d’autres copains. Léon gardait les yeux rivés sur sa fille, ne voulant pas du tout la perdre de vue. Il restait quand même attentif à ce que disait la brunette. En tout cas lui aussi était content de pouvoir parler sans avoir de monstre à tuer. « C’est vrai que ça fait du bien d’être posé sans courir en permanence pour sauver l’humanité. » Il posa à nouveau le regard sur Ada. « Alors… tu l’aimes ? Je te connais Ada, pour que tu sois aussi désorienté et que tu perdes contrôle c’est qu’il y a quelque chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Besoin d'air.... et d'un ami [Léon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Besoin en nourriture d'une monture.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game City :: Mideel Square :: Parc-