AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 Midnight Call [feat. Ganon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Midnight Call [feat. Ganon] Lun 5 Déc - 18:16

Les affaires de l'hôtel Belli sont privées, c'est un point d'honneur qu'a mis Daniella pour éviter que n'importe qui vienne fourrer son sale petit nez partout. Mais elle sait qu'entretenir tant de mystère peut attirer l'attention du coup, elle veille à ce que rien ne sorte et qu'il n'y ait pas de rumeur. C'est qu'elle peut être très convaincante et si elle doit menacer un type qui veut faire croire telle ou telle chose à son sujet ou sur l'établissement, elle n'hésitera pas. Les pots de vin ce n'est pas son truc, elle n'a pas envie de refiler de l'argent pour que les gens se taisent un moment qui est souvent trop court. Du coup, elle préfère les menaces violentes, accompagné d'une arme blanche comme un grand couteau de cuisine. Là vous pouvez être sûr que ça marche. Par chance, ceci n'est arrivé que deux fois. Mais elle est bien obligée de le faire, surtout pour protéger certains clients.

D'ailleurs en parlant de client, ce soir, un habitué devait venir. Ganondorf. Elle le connaît assez bien sans pour autant tout connaître de lui. Vous savez, elle a l'instinct pour reconnaître les personnes qui ne sont pas totalement gentilles. Eh bien lui, elle sait parfaitement qu'il joue faussement son rôle de policier le jour. Mais elle s'en fiche. Il peut bien être un gangster, ça ne lui fait pas peur. Ce n'est pas comme si les hommes lui avaient déjà fait peur. Lorenzo l'avait frappé tant de fois et elle n'avait jamais rien, restant de marbre, ne ressentant pas la douleur, doux avantages d'être un simple homonculus, une création alchimique, simple poupée de chair sans âme. Même si aujourd'hui elle peut ressentir la douleur, il faut avouer qu'elle ne trouve pas ceci désagréable. Je ne dis pas ça pour dire que Ganon est un homme violent, non, il n'a jamais rien fait à Daniella. On pourrait presque dire qu'ils sont amis. En fait, on ne peut nier une certaine complicité entre eux. Elle l'aide et en retour il paye quand même le service dont il profite, sans oublier que Daniella sait couvrir ses clients si jamais une rumeur se déclare.

Entrant dans le salon privé qu'il avait réservé, elle vint s'asseoir sur le fauteuil juste devant lui. Avec grace, elle croisa ses jambes découverte jusque un peu plus haut des genoux. Son regard froid regarda la table basse ou se trouvait de nombreux verres vides. A croire que sa petite réunion avait bien marché. "D'habitude, ça se termine bien plus tard ! Les affaires marchent assez bien pour écourter ta réunion Ganondorf ?" demanda-t-elle simplement pour s'intéresser un peu. Il peut très bien taire la nature de ses activités, après tout, la jeune femme pourrait être dangereuse. Mais ce n'est pas son genre de parler, elle n'ira jamais dire à ses collègues policiers qu'il n'est pas vraiment celui qu'il prétend être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Sam 10 Déc - 21:12




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



C'est pour l'instant seul, que Ganondorf se rendit dans le somptueux hôtel où il tient la majorité de ses réunions. Se débrouillant toujours, pour arriver le premier et ainsi s'arranger directement avec la directrice des lieux. Tout du moins, quand il n'a pas eu le temps de réserver une salle à l'avance, ce qui est le cas ce soir. La réunion, n'est pas des plus importantes. Juste une petite mise au point avec son "équipe" de nuit. C'est donc patiemment et calmement qu'il attends ses subordonnés. Réfléchissant bien au message qu'il compte faire passer ce soir et surtout, qui restera strictement confidentiel. C'est donc sans interruption ni sans le moindre élément perturbateur, que la réunion se déroula. Daniella veillant toujours attentivement sur ce qui rentre ou sort de cette hôtel. Il avait donc toute confiance en elle, ainsi qu'en sa discrétion. Jusque là, elle n'a jamais fait la moindre vague, ni posé trop de question. Quand bien même elle venait à le faire, il voyait clairement en elle et saurait si elle se jouait de lui. De plus, il est bien rare qu'il possède une telle complicité avec quelqu'un. Ce qui prouve bien, une nette fluidité et compréhension entre les deux.

La réunion se termina donc assez rapidement, plus que d'habitude en tout cas. A peine les hommes partis, Ganondorf se servit un autre verre et se mis à son aise tout en positionnant ses pieds sur la table basse. Il avala une première gorgée, avant de redresser ses yeux sombres pour les poser sur Daniella qui entra et s'installa doucement sur le fauteuil face à lui. Discrète et légère comme une ombre. Il la toisa un instant, avant qu'un petit sourire énigmatique ne vienne étirer ses lèvres, suite à son interrogation.

- « On peut dire ça... Quand tout est clair, sans la moindre incompréhension ni contradiction, tout ne peut que bien se passer. »

A moins que ça ne soit dû au petit pétage de câble qu'il a émis hier soir ? A cause d'un de ses anciens larbin qui ne cessait de le contredire ou de manifester certains signes de rébellion. Ganondorf en avait très vite terminé avec celui-ci, en l'abattant sous les yeux de ses camarades. Au moins, le message était bien passé et la preuve en fut lors de cette réunion.

- « En revanche, j'ai la triste impression que ce n'est pas ton cas. Tu devrais sourire un peu plus, ça attirerait sûrement un peu de clientèle... »

Un sourire carnassier et taquin étira les lèvres de l'ancien Seigneur du Mal, qui dégusta une autre gorgée de ce délicieux alcool.

Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Dim 18 Déc - 23:42


La demoiselle n'avait pas peur du grand méchant loup assise juste devant elle. En fait, ce n'est pas le genre de femme à se laisser intimider, c'est plutôt elle qui intimide les gens de par sa froideur et son manque d'expressivité. Enfin, pas tout le monde. Ganon n'est pas le genre d'homme à avoir peur d'elle. Avec leurs forts caractères, une entente est née entre eux. Ceci fait plutôt bien marcher le business de la belle et d'un côté tant mieux. Daniella constatait que la petite réunion de son interlocuteur avait fini bien plus tôt que d'ordinaire. Pourtant, les verres étalés sur la table montrait que bon nombre des employés de l'homme en face d'elle avaient répondus présent ce soir. Tout avait eu lieu rapidement et sans accroche, car tout était clair et limpide. Vu comme ça, il n'y a en effet aucune raison que sa dure plus de temps qu'il n'en faut. "Effectivement, vu sous cet angle, je comprends pourquoi ils sont tous partis si tôt." Sur ces mots, elle prit un verre propre pour se verser du Whisky. Par la même occasion, elle y versa deux gros glaçons qu'elle fit doucement tourner au fond de son verre pour refroidir le liquide. Ganon trouva par la suite, le moyen de lui dire qu'elle devrait davantage sourire. Son regard froid se posa sur lui, le dévisageant quelque peu avant de soupirer. "Mes employés sont bien assez nombreux pour sourire à ma place, tu ne crois pas ?" demanda-t-elle. C'est vrai, les gens qui travaillent pour elle, sont tous enjoués et souriant quoi qu'il arrive. "Pourquoi devrais-je sourire ? On ne m'en a jamais appris l'utilité..." A cette triste déclaration, son regard se perdit dans le vide, comme si elle était en train de penser au passé. C'était le cas. Ses souvenirs étaient ceux du château Belli, elle passait son temps à le nettoyer, s'était son rôle et autant dire qu'il n'y avait pas de fin à cette tâche. Sauf que ce n'était pas un souci pour elle, elle n'était qu'une sorte de poupée, la création d'un alchimiste, une sorte de création qui hélas ne pouvait pas satisfaire les idées folles de cet homme. Tout ça jusqu'à l'arrivée de Fiona qui était la clef de la sauvegarde de son maître. Se rappeler de la blondinette était fâcheux, elle avait échoué à la tuer. Ceci devait pouvoir se lire sur son visage devenu plus dur et contrarié.

La jeune femme se leva de son fauteuil et fit quelques pas, laissant ses talons claquer sur le sol. Les bras croisés, elle observa Ganon sans parvenir à comprendre comment il peut faire pour afficher cette bonne humeur et ce sourire tout le temps. L'asiatique se rapprocha de lui et décida de s'asseoir sur l'accoudoir de son siège. "Ta bonne humeur constante demeure un véritable mystère pour moi !" La fin de sa phrase se perdit dans un souffle, après tout, les sentiments humains lui sont encore tous pour la plupart étrangés et apprendre à les comprendre n'est pas une chose très facile. Le magnifique sourire carnassier dessiné sur les lèvres de son ami l'intriguaient. Il y a une certaine beauté dans ce geste, mais elle n'est pas sûre de pouvoir le rendre aussi beau que lui le fait. Du bout des doigts, elle effleura les lèvres de l'homme, comme pour en saisir sa forme et la comprendre, mais sans comprendre complètement le sentiment qui s'en dégage, est-ce possible ? "Je doute pouvoir être un jour capable d'une telle prouesse..." conclu t-elle alors que ses doigts se baladaient lentement sur sa lèvres inférieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mer 21 Déc - 4:46




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



Il n'y avait absolument aucune crainte, ni même aucune gêne entre nos deux protagonistes. Paradoxalement à la complicité flagrante qu'ils émettent le plus naturellement du monde. Ganon appréciait réellement la discrétion et la vivacité d'esprit de la belle maîtresse des lieux. Sachant pertinemment qu'avec elle, il n'avait pas besoin d'entrer dans de longs et interminables discours pour se faire entendre et comprendre. Non, un rien leur suffisait pour communiquer. Bien que parfois, ils leur ai déjà arrivé de rentrer dans de grands débats philosophiques. Ce que, d'ordinaire, le gangster n'aime pas vraiment. Mais avec elle, tout semble différent, tout semble l'apaiser. C'était encore le cas en ce moment même. Quoi de mieux que de savourer un bon verre de whisky en sa compagnie ? Bien qu'il n'en soit pas à son tout premier. Elle avait toujours de bonnes bouteilles dans ses placards et aucunes d'entres elles, n'a déjà été gaspillé. Aussi bûcheron et bourrin que Ganon puisse parfois être, il respectait cette endroit tout autant que Daniella.

La répartie de l'asiatique le fit à nouveau légèrement sourire, malicieusement. Jamais, il ne l'avait encore vu sourire et bien qu'il ait d'abord lancé ça à tout hasard, voilà qu'il se mettait à y songer sérieusement. Pourtant même lui, qui est à la base la représentation même du mal, sait le faire mieux que quiconque. Même si cette mimique sur son visage le fait paraître comme un diablotin que comme un petit ange. Qu'importe. Il s'intéressa sincèrement à Daniella, plissant légèrement ses yeux sombres quand elle vint paisiblement s'installer sur son accoudoir. Là encore, il s'offrit une autre gorgée de son whisky. L'écoutant sagement, avant qu'elle ne dépose ses doigts en douceur sur ses lèvres. Il se laissa d'ailleurs faire, n'ayant rien contre cette approche loin d'être désagréable. Il savoura même ce petit rapprochement avec elle.

- « Oh mais si... Tu en plus que capable même. Il suffit juste de trouver le bon mécanisme... »

Chacun en possède un bien différent. Le sien, c'est la vengeance, la colère et le goût du pouvoir. Plongeant intensément son regard sombre dans le sien, il se pencha légèrement pour déposer son verre, puis s'empara délicatement de la main de Daniella. Sans la quitter des yeux, il effleura sa peau douce avec son pouce.

- « Je n'ai malheureusement pas le bonheur de tout connaître sur toi, mais... ce qui te bloque, sont probablement des affaires non résolues ou bien... le goût de l'échec peut-être ? Du linge sale, provenant de ton ancien monde, que tu aurais traîné jusqu'ici malgré toi ? »

Et il devait y'en avoir un sacré paquet, vu la pauvre mine qu'elle tire. Cela n'a pas du tout échappé à Ganon, qui continue de la regarder attentivement, avant de déposer quelques baisers sur ses doigts. Il n'avait pas pour attention de la rendre plus triste en ressassant son passé, mais pourquoi pas essayer de la consoler ou de la libérer d'un poids ?

- « Hum... Quel gâchis. Je suis sûr que tu serais encore plus séduisante que tu ne l'es déjà. »

Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Sam 24 Déc - 0:14


Daniella n'est pas vraiment ce qu'on pourrait appeler une imitatrice, elle n'est pas douée quand il s'agit de reproduire des émotions humaines. Le fait qu'elle soit aujourd'hui comme tout le monde ne change rien, elle ne va pas ressentir la joie et tous les autres sentiments comme les autres. C'est comme si tout restait à l'intérieur, caché derrière son masque de poupée parfaite et incassable. Après tout, c'était ce qu'elle devait être avant ! Alors, voir Ganon avec ce sourire aux lèvres si souvent, ça devient surprenant et intéressant à la fois. Comment les humains font-ils pour sourire de la sorte ? Même dans les bons moments, elle n'y parvient pas. Pourtant, il ne s'agit que d'une réaction musculaire, mais ses lèvres restent toujours normal et fermé aux autres. Son ami était certain qu'elle pourrait parvenir à sourire, ceci la fit légèrement secouer la tête négativement avec un air sérieux. Comment parvenir à une chose qu'on ne connaît pas ? Elle doute qu'il y ait un manuel qui explique ce "mécanisme". "Peut-être que je suis toujours incomplète !" murmura-t-elle surtout pour elle-même. Qu'est-ce qui lui dit qu'elle est aujourd'hui comme Fiona ? Rien du tout !

Ganondorf tenta de l'aider, il émit des idées sur ce qui pourrait faire qu'elle ne puisse pas sourire. De vieille affaire du passé ? Peut-être. Sauf qu'elle mettrait plutôt ça sur le fait qu'elle n'est pas humaine à la base, juste une poupée crée de toute pièce par un vieux alchimiste qui cherchait à renaître grâce au corps d'une femme. Hélas, son homonculus était incomplet, Daniella ne pouvait pas donner la vie comme ce dernier l'avait espéré. Pendant que l'homme parlait, elle le regardait prendre sa main et y déposer des baisers. C'était là un geste inhabituel. Personne n'a jamais été tendre avec elle, mais sa surprise ne s'affichait pas pour autant sur son visage. "Ce n'est ni l'échec, ni une question de vieille histoire en suspend. Tout ceci est nouveau pour moi. Je n'ai jamais ressenti le moindre sentiment d'où je viens. J'étais une création. On m'a fabriqué. J'étais ce qu'on pourrait appeler ici une poupée, du moins, c'est ce qui s'en rapproche le plus. Mon maître m'a donné la vie grâce à l'alchimie. Hélas, je n'étais pas la création qu'il attendait, je n'étais pas parfaite !" expliqua-t-elle rapidement sans pour autant entrer dans les détails les plus sordides de son existence. Son regard se posa sur la table base, elle repensait à sa vie d'avant. Est-ce qu'elle était mieux que maintenant ? Non, bien sûr que non. A présent, elle est vraiment libre de ses mouvements, personne pour la commander et lui donner des ordres. "Peut-être que tu peux m'apprendre à sourire ? Et m'apprendre également l'art des sentiments humains ? Je ne connais que la jalousie !" Voilà une demande simple et très honnête. Si elle doit comprendre tout ça, il faut bien quelqu'un pour lui expliquer ou lui montrer l'exemple, non ? La jeune femme fait confiance à Ganon, ça lui semble logique de lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Ven 30 Déc - 1:23




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



C'est avec un regard, réellement rempli d'intérêt et de curiosité, que Ganon observa la maîtresse des lieux. Tout en l'écoutant également des plus attentivement. Une peine, qu'il ne ferait pas avec n'importe qui. Mais Daniella, n'est pas n'importe qui. Il voulait réellement en connaître plus à son sujet. Lui, représentant même du Mal, semblait avoir étonnement plus d'émotions qu'elle. Voilà, ce qui l'intrigue au plus haut point. Mais elle lui fournit finalement quelques explications assez clair sur son ancienne vie, pouvant ainsi justifier son cas. Elle est donc le fruit d'une expérience hors du commun. Ce qui devient plus compréhensible... Pour autant, cela n'allait pas le décourager d'un centimètre. Après tout, ce n'est pas ce qui lui a manqué dans son ancienne vie. De côtoyer des êtres torturés, brisés... des monstres. Lui même en est un, à sa façon. Un monstre capable de sourire et de feindre n'importe quel sentiment ou d'en jouer, comme bon lui semble. Capable d'en faire également une arme imparable et redoutable.

Tandis qu'elle détourna son regard de lui, lui continua de l'observer, pensivement. Réfléchissant intelligemment à ce qu'il allait bien pouvoir essayer de lui enseigner ou de lui apporter. Car lui aussi, est dépourvu de certains sentiments. Tel que la compassion, la tristesse, l'amour... Mais il a su les observer et l'étudier chez les autres. Les reproduire est une question d'entrainement, les comprendre c'est un tout autre travail, mais qui se doit d'être réalisé en premier.

- « Ça peut se faire... En tout cas, j'y veillerai au grain. »

A nouveau, il étira délicatement ses lèvres pour elle. Sauf qu'en ce qui la concerne, rien n'est surjoué. Elle avait confiance en lui, cela le flattait au plus haut point. Comment refuser une telle demande, bien que ce soit du bénévolat, il n'allait pas la décevoir. Elle est bonne élève, intelligente et vive, en plus de cette soif d'apprendre et d'évoluer. Elle n'aura certainement aucun mal à progresser. Bien qu'il y ait masse de boulot à faire de son côté. Du moment que la volonté est là... Et puis elle ferait certainement bon usage de tout ça.

- « Selon moi, l'imperfection est la jalousie de la perfection. »

Ganon se redressa un peu plus dans son fauteuil et attrapa le menton de Daniella en douceur, pour faire pivoter son visage face au sien et ainsi à nouveau avoir le plaisir de se confronter à son regard.

- « A présent, ton ancienne vie n'a plus la moindre importance. Ici, la seule maîtresse, c'est toi. Tu as les capacités d'être qui tu veux... Et tu en auras d'autant plus, une fois que tu auras tout appris sur cet art et que tu sauras l'utiliser. Je ne te cache pas qu'il faudra un certain temps, ainsi qu'une bonne dose de patience et d'observation. »

Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Jeu 5 Jan - 0:17


L'homme à côté d'elle l'avait écouté avec attention. Ceci ne l'avait pas choqué, mais il était différent de ce qu'elle avait pu rencontrer dans son monde. Elle pense notamment à Ricardo qui ne l'aimait pas et qui préférait la frapper pour la faire parler. Dommage pour lui, elle n'était pas du genre à trahir son maître et ne lui à jamais révéler ou ce dernier se trouvait. Contrairement à ce fameux Ricardo, Ganon avait l'air d'être plus doux, bien moins violent, alors qu'il est un homme dangereux, elle le sait. Leur relation n'est tout simplement pas la même, ce n'est pas conflictuel et ça doit tout changer. C'est tellement étrange. Par moment, elle ne sait pas comment interpréter tout ça. Le plus étonnant, c'est qu'il veuille bien aider notre reine de glace. Oui, il allait essayer de lui apprendre certaine émotion qui pourront la rendre plus humaine. Est-ce vraiment possible ? Même en étant à présent humaine, elle ne parvient pas à découvrir tout ce que ressente les humains. Elle reste comme figée dans une mer de glace, comme si son coeur ne pouvait pas développer autre un autre sentiment que la colère et la haine. Il est peut-être difficile d'apprendre des choses qu'on ne connaît pas quand on est seul ? Même cette annonce ne parvenait pas à la faire sauter de joie. Elle était peut-être juste un peu moins froide. "Je t'en serais reconnaissante si m'apporte ton aide !" dit-elle simplement sans plus d'émotion. Quelqu'un de normal aurait sûrement sauté de joie et affiché un grand sourire. Un jour, ça sera peut-être le cas de notre poupée.

Ganondorf l'obligea à le regarder. Son regard était donc posé sur lui. D'après lui, elle devait oublier son passé, ce qu'elle était avant. Ces mots étaient encourageant et motivant, mais elle n'était pas encore sûre d'en percevoir toute l'efficacité. Ceci allait être long, elle le savait, elle ne pouvait pas renier ce qu'elle était d'un simple claquement de doigt. Ceci prendra le temps qu'il faudra, mais elle y parviendra, elle réussira à se montrer plus humaine. Ceci ne fera pas d'elle une personne plus sympathique, elle n'a pas l'intention de devenir douce et de se ramollir. Mais ça sera plus simple pour manipuler les gens et se fondre de la société. "J'y mettrais toute ma volonté ! Qu'importe le temps que ça prendra. Je sais qu'en réussissant à comprendre des émotions et les afficher sur mon visage, je pourrais devenir bien plus redoutable que je ne le suis déjà. Je le vois bien, tu arrives à jouer avec les gens, ne serait-ce qu'avec un simple sourire ou un air gentil traversant ton visage. Les gens ne se doutent pas de ta vrai nature. Alors que moi, il suffit de voir mon visage froid pour se douter que je ne suis pas commode. Je veux pouvoir les manipuler à ma guise, quand bon me semble !" A la base, Daniella est déjà redoutable, mais elle pourrait devenir un vrai monstre. Ganon est sur le point de transformer la jeune femme en un merveilleux papillon démoniaque. "Par quoi commençons nous ?" demanda-t-elle rapidement à l'homme qu'elle observait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Dim 8 Jan - 22:32




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



Daniella était la preuve formelle, que le langage n'est pas uniquement verbale, mais bien aussi visuel et corporel. Rien, pas la moindre émotion émanait d'elle. Elle était... comme une coquille vide, dépourvue de toute humanité. Et pourtant, elle avait le don de fasciner considérablement Ganon. Non pas comme une bête de foire, mais comme une femme à part, unique en son genre. Il était bien rare, de le voir aussi attentionné, voir tendre, avec quelqu'un. Bon, elle avait aussi la chance d'être une femme. Il avait beau être un incroyable sadique et un homme très violent, voir grossier de nature, il a rarement été ainsi envers une femme. Pas même envers sa pire ennemie. Quelque chose de particulier, le relie aux femmes. Certainement du fait qu'il provient d'une tribu, uniquement composée de femelles. Et que ces dernières, bien que les ayant trahit, lui ont tout appris. Les hommes, il s'en contrefiche. S'octroyant le droit de les traiter comme bon lui semble, mais pas les femmes. Cela se ressentait présentement, en la compagnie de Daniella. Quelque chose d'inexplicable les reliait. Il avait réellement envie, de la transformer en un somptueux papillon démoniaque. Il en serait très fier. Et puis, elle méritait de vivre autrement et de gagner en puissance. Quelque chose lui disait, que dans son ancienne vie, elle en a suffisamment bavé.

Sa perspicacité n'était plus un mystère pour l'ancien Seigneur du Mal et elle lui prouva à nouveau. Elle semblait avoir déjà observé et compris le petit manège de Ganon, alors qu'elle ne lui en avait jamais parlé jusqu'alors. Ce qui le fit, quelque peu sourire. Elle savait, qu'il lui louait cette salle non pas pour ses affaires en tant que policier, mais plus pour ses affaires nocturnes. Pourtant, jusqu'alors, elle ne s'en est jamais mêlé ni n'en a parlé à qui que ce soit. Tout cela, sans rien avoir en retour. Ce pourquoi, Ganon pouvait au moins lui offrir ce "coup de main". D'autant plus, qu'il le ferait avec le plus grand des plaisirs. Pour une fois, qu'il n'était pas blasé à l'idée d'aider, ni de perdre son temps. Non, avec elle comme élève, son apprentissage ne serait pas vain. Elle semblait même prêtes à commencer tout de suite. Ce qui poussa Ganon à arquer un sourcil.

- « Patience... ma jolie. »

Il jeta ensuite un bref coup d’œil à sa montre, puis réfléchit vitesse grand "V", avant de se redresser et de se mordiller la lèvre inférieure. Peut-être allait-il prendre un sacré grand risque, mais il lui faisait confiance et puis... Il ne craignait pas vraiment la trahison, sachant pertinemment la punir comme il se doit. Si besoin est.

- « Il est clair, que tu as très bien compris que je ne suis pas uniquement flic au sein de cette ville. Si tu n'as rien de prévu, là, tout de suite, tu pourrais m'accompagner à un autre de mes rendez-vous ? Histoire de passer à un cours d'observation disons... plus approfondi. »

Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Dim 15 Jan - 23:59


Apprendre à être humaine, ou du moins à y ressembler, c'était quelque qui lui semblait important dans ce monde étrange. A présent, elle pouvait ressentir le goût, la douleur, mais ne parvenait pas à comprendre les sentiments humains, ni même à les reproduire. C'est pour ça qu'elle veut de l'aide, qu'elle veut qu'on lui montrer, qu'on lui explique. Ganon semblait être le professeur tout indiqué pour ça, même si ce n'est pas vraiment l'homme le plus sûr de cet endroit. Mais, c'est surement celui qui lui ressemble le plus. Il a beau être flic le jour, elle sait bien qu'il est loin d'être cet homme là à chaque instant de la journée. Ces réunions secrètes à l’hôtel montre très bien qu'il est louche. Daniella s'en fiche, ça ne lui fait pas peur. Après tout, ce n'est pas non plus une sainte. Son passé est trouble et elle n'a pas forcément envie de se racheter. Folle, cinglé, complexé, haineuse, froide ainsi est son caractère.

Maintenant qu'elle sait qu'elle a un professeur, elle a grande envie d'apprendre pour devenir plus dangereuse qu'elle ne l'est déjà. Sauf que tout ne se fait pas en un jour et elle devait patienter. Elle garda son même visage neutre, mais fronça très légèrement les sourcils, comme si elle ne s'attendait pas vraiment à cela. Après les dernières paroles de Ganon, elle se leva, montrant ainsi qu'elle était prête à le suivre. En même temps, vu l'heure tardive, elle ne risquait pas d'avoir un rendez-vous important. "Il faut croire qu'on sait se reconnaître quand on fait parti du même monde !" C'était une simple déclaration disant la simple vérité. Elle fit quelques pas, avant de partir, il faudra qu'elle indique à un employé de venir nettoyer. Daniella est maniaque, elle déteste la saleté et ce n'est pas rare qu'elle passe derrière les femmes de ménage pour vérifier. "Alors, où allons nous ?" demanda-t-elle en se tournant vers lui. Ceci n'était surement pas un simple rendez-vous de courtoisie. Peut-être qu'il va devoir se montrer violent ? Ou manipuler quelqu'un ? Quoi qu'il en soit, elle a hâte de voir ça. La violence, elle connait, elle ne serait pas contre participer. Bien qu'elle doute que l'homme la laisse s'amuser à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Jeu 19 Jan - 20:05




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



La déclaration qu'elle fit sur le fait, que deux êtres sont capable de parfaitement se reconnaître lorsqu'ils font parti du "même monde", il ne put qu'approuver. En effet, elle était peut-être plus énigmatique que lui, qui assumait parfaitement son machiavélisme, mais ils étaient vraiment sur la même longueur d'onde. Raison pour laquelle, ils se sont toujours compris, sans avoir à se justifier l'un à l'autre. Ni à se raconter leur passé mutuel. Bien que, par réel curiosité, Ganondorf ne dirait pas non pour en connaître un peu plus à son sujet. Il savait qu'elle ne le ferait pas bailler, ni perdre son temps. Quand elle se leva, le leader en fit de même, tout en remettant quelques uns de ses vêtements bien en place.

- « Tu verras bien, au moment voulu... »

Il est évident qu'il ne pouvait trop lui indiquer l'adresse exact de l'endroit où ils allaient se rendre. Non pas qu'il ne lui faisait pas confiance, mais sûrement par principe. De toute manière, elle s'en rendrait compte par elle-même, si elle connaissait un minimum la ville. Bref, il lui emboîta le pas et pris la direction de sa voiture. Comme un vrai gentleman, il la fit entrer la première et lui ouvrit gracieusement la porte, avant de s'installer à son tour et de prendre le volant. En chemin, il envoya un texto rapide à un de ses hommes, afin de le prévenir de son arrivé, mais aussi qu'il n'était pas seul pour cette fois. Puis, il se concentra sur la route. Ruminant déjà par avance, à ce qui allait se passer. Quoi qu'il en soit, c'est bien la première fois, qu'il allait autant s'ouvrir à la demoiselle et surtout partager avec elle ses petites magouilles nocturnes.

- « Les hommes que nous allons rencontrer, sont loin d'être des anges. Mais ce qu'il faut savoir et leur faire savoir, c'est que nous, sommes bien pire que ça. »

Posant un instant son regard sur elle, voici la première leçon et c'est volontairement qu'il la désignait également. Après tout, ils sont bien du même monde, comme elle le pense si bien.

- « C'est là, qu'il va falloir jouer. L'objectif étant, d'obtenir une emprise totale sur eux et le respect qui va avec. Chez certain... La violence physique suffit, mais pour d'autres, il faut viser le mental. »

Progressivement, le paysage du centre de la ville s'éloigna, prenant la direction des docks. Un coin assez malfamé à cette heure aussi tardive. De quoi inquiéter n'importe qui, mais sûrement pas ces deux-là. Ganon savait que la présence de l'unique femme, ce soir, allait forcément faire jaser. Ce qui allait, justement, s'avérer marquant et efficace pour sa nouvelle élève.

Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mar 24 Jan - 23:56


Tant de mystère... voilà qui suscite la curiosité de Daniella. Elle ne sait pas où il va la conduire, mais il y aura de l'action, ça elle est en sûre. Oui, elle imagine de la violence et peut-être même un bain de sang. Oui... du sang. Oh ce qu'elle aimerait le voir couler et pourquoi pas se salir les mains également. Non, elle n'est pas un ange, ni même un démon, juste une poupée dénué de sentiment. Tuer ou blesser quelqu'un ne lui fait rien. Froide comme la glace, on peut facilement résumer la miss avec cette petite expression. Alors, sans rien dire de plus, elle suivi docilement Ganon sans avoir la moindre peur. Il pourrait la mener n'importe où et lui faire ce qu'il veut. On ne peut pas dire qu'elle soit du genre à accorder sa confiance, elle est juste totalement inconsciente. Le danger n'est pas quelque chose qu'elle sait appréhender.

La demoiselle entra dans la voiture, les attentions de gentlemen de Ganon ne lui faisant ni chaud, ni froid. Mais, elle lui décerna un petit signe de tête pour essayer de montrer un minimum de gratitude et d'être "humaine". L'homme conduisit, pendant un moment, s'éloigna du centre ville. En silence, elle se contenta d'observer l'extérieur, regardant les lumières pales qui éclairaient les rues. Cet endroit pourrait presque paraître sordide une fois qu'il fait nuit et que personne ne parcours les rues comme en journée. C'était un peu comme retrouver un morceau du château Belli, si grand et si vide ! Elle préféra ne rien demander et le silence n'était pas pesant de toute manière. Le conducteur parla un instant. Est-ce qu'il comptait lui faire peur en parlant de ce type sûrement violent ? "Ils vont se fier à mon apparence, rire de moi et penser que je suis une chose fragile..." déclara-t-elle avec cet éternel ton glacial qui ferait flipper n'importe qui. Puis, elle tourna la tête vers Ganon pour le regarder et dit finalement :"Mais, je serais certainement leur pire cauchemar une fois qu'ils m'auront rencontré." On pourrait presque noter une pointe de folie dans ce qu'elle venait dire, ça montre à quel point elle peut être imprévisible et dangereuse. Miss Belli n'était pas sûre de pouvoir une emprise mentale sur quelqu'un. Elle peut leur faire mal, ça elle le sait, elle peut le faire si facilement. Mais inspirer la peur, elle ne sait pas. La violence peut inspirer ce sentiment, mais est-ce suffisant ? "Le mental ? La torture n'est pas un bon moyen pour briser le mental de quelqu'un ?" Sa question avait un petit air innocent. Pour elle la violence aussi peut avoir des effets sur le psychisme de quelqu'un du moins c'est ce qu'elle pense. Son expérience n'est pas forcément très grande dans ce domaine.

La voiture arrivait enfin à destination, sur les dock. Voilà un endroit où elle n'a jamais mis les pieds. L'ambiance qui y régnait était loin d'être joyeuse, mais ça ne l'atteignait pas. "Je comprends pourquoi tu as choisi cet endroit. C'est calme et il n'y a personne autour ! J'ai hâte de voir la suite !" Sans plus tarder, elle ouvrit la portière et sortit du véhicule. Même si le trajet n'a pas été bien long, elle souhaite se dégourdir les jambes et découvrir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Jeu 26 Jan - 5:25




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



L'ancien Seigneur du Malin fut rassuré de constater que Daniella ne semblait pas le moins du monde inquiète d'être embarqué de façon si... spontané. Sans même savoir où elle se rend, qui elle va rencontrer. Ganon lui-même, aurait en effet pu lui faire n'importe quoi. Mais soit elle lui faisait aveuglément confiance, soit elle ne ressentait vraiment pas grand chose, au point d'être totalement inconsciente. Quoi qu'il en soit, l'asiatique cerna très rapidement la situation qui risquait d'arriver à son encontre. Ganon acquiesça à ses dires. Lui aussi, pariait sur cette éventualité. Puis, il sourit de satisfaction, quand elle déclara devenir leur pire cauchemar. Oh, mais c'est justement ce qu'il comptait faire. Il allait tout de même se priver de se faire plaisir ce soir, exprès pour elle. En lui laissant sa part. Continuant de rouler et de fixer la route, Daniella lui demanda ensuite presque innocemment, si la torture pouvait également être une technique pour briser le mental de quelqu'un. Une fois encore, elle avait tout juste.

- « Hum la torture... Très efficace oui. Encore faut-il savoir manier cet art. Mais j'ai connu de rares personnes chez qui cela n'avait pas le moindre effet. Rassures toi, des gars aussi solides, il n'y en aura pas ce soir. »

A peine quelques petites minutes plus tard, l'ancien Roi Gérudo se gara dans un recoin des docks. Daniella observa l'environnement et compris l'efficacité du lieu, bien que lugubre. Malgré tout, elle avait hâte de découvrir la suite. Ce qui rendait Ganon d'autant plus enthousiaste. D'un signe de tête, sans plus d'explication, il lui indiqua de le suivre de prêt. Il lui faisait confiance et ce serait l'occasion de découvrir ce qui cache derrière ce masque de porcelaine. Car s'il voulait lui enseigner des choses, il devait d'abord savoir avec exactitude, ce qu'elle est véritablement et à quel stade. Après avoir ouvert une porte à l'arrière d'un bâtiment assez ancien et abîmé, abritant quelques bateaux de pêche, il rentra cette fois le premier. Lui non plus, ne montrait aucun signe d'inquiétude et encore moins en la présence de Daniella. En quelques minutes de trajet, il avait bien réussi à déceler chez elle une certaine... capacité à la violence.  

- « Bien le bonsoir ! J'espère que vous avez bien câliné vos mères ou baisé vos femmes, car ce soir, s'il manque une commande à l'appel, j'explose des crânes. Oh, et j'vous présentes Daniella. »

Comme toujours, l'arrivé de Ganon ne manquait pas d'être théâtrale et ses menaces violentes, recouvert de son attitude presque cool, avait le don de désarçonner ses interlocuteurs. Cela avait pour efficacité de leur couper la langue. D'un signe de main, il invita la belle asiatique à se positionner à côté de lui. Aussitôt, il étudia les réactions des hommes de l'autre côté de la table. La présence de Ganon, les empêchait d'agir autrement qu'assez sagement. Mais quand serait-il, s'il s'éloignait ? Finalement, cette situation l'arrangeait plutôt bien pour ce soir. Grâce à elle, il pourrait au moins s'assurer de mettre la main sur la marchandise, avant de régler leurs comptes. Car ce groupe, s'apprêtait à retourner sa veste et marchander avec un concurrent du chef de la police. Ils sont persuadés qu'il n'est pas au courant, alors que c'est bien le contraire.

- « Ça ne te déranges pas, si je te laisse cinq minutes avec eux ? »

Il la regarda un instant, avant de lui faire un petit clin d’œil, puis parti dans une pièce voisine en compagnie de leur chef à eux, dans le but d'inspecter la marchandise. Il n'était pas loin et comptait bien évidemment garder un œil sur elle, au cas où.


Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Jeu 2 Fév - 0:17


Si elle aurait été capable d'exprimer sa joie dans cette situation, peut-être qu'elle serait souriante et serait en train de sauter sur place comme une puce. Mais, elle était calme et froide comme toujours. Son regard se contentait d'observer le paysage qui défilait sous ses yeux alors que la voiture était presque arrivée à destination. L'inconnu ne lui faisait pas peur, qu'importe la situation, le danger n'est pas quelque chose qu'elle craint. En fait, elle ne doit pas en avoir réellement conscience, c'est peut-être mieux ainsi, c'est ça qui fait d'elle une personne redoutable. Elle avait très envie de jouer, de montrer ses talents au conducteur de la voiture. Peut-être qu'il sera effrayé ? Non, pas lui ! Il n'a pas l'air d'être le genre de personne à avoir peur de grand-chose. En fait, elle l'imagine plus être impressionné parce qu'elle peut faire. Si la torture est efficace c'est parfait. Elle sait qu'elle n'aura aucun souci à exercer cet art. Même si certain ne sont pas du genre à craindre ça, elle sait qu'elle peut être terrifiante.

L'ancienne poupée se mit à suivre Ganon, il montrait le chemin et poussa la porte d'un bâtiment. C'est typiquement le genre d'endroit où personne n'endentera jamais rien. En gros, c'est le lieu parfait pour commettre des crimes. L'idée était réjouissante, ceci annonçait qu'il y allait sûrement y avoir de l'action et ce n'était pas pour déplaire à la reine de glace. L'homme ne tarda pas à faire son cinéma et à présenter brièvement la jeune femme qui ne fit pas pour autant le moindre sourire ou signe pour saluer les hommes présents. Elle se contenta de son éternel regard froid et strict. Le jeune homme ne tarda pas à la laisser seule un instant. Il avait visiblement à faire avec quelqu'un. Elle hocha positivement la tête pour indiquer qu'elle attendrait. Son regard toisa les gars qui restaient, elle n'avait aucunement peur et leurs regards lubriques ne l'atteignaient même pas. L'un d'eux fini par s'approcher pour lui tourner autour, comme pour l'étudier et l'observer plus attentivement. "T'es à croquer toi !" Est-ce que de telles paroles avaient pour but de lui faire peur ? Par la suite, il toucha à ses longs cheveux noirs, comme s'il lui appartenait. C'est le genre de choses qui peuvent tout doucement mais sûrement énerver Daniella. Pour finir, il lui mit une main aux fesses. D'accord, il pense vraiment pouvoir jouer avec elle ? Elle tourna la tête vers lui pour le regarder droit dans les yeux. "Retire ta main, ou je te jure que je t'arrache la langue et que je la donnerais à bouffer à tes amis !" Sa voix ne transportait aucune émotion, elle était tout simplement glaciale et son sérieux fit reculer d'un pas le plaisantin. Est-ce suffisant pour qu'il comprenne ? Finalement, il retourna voir les autres avec l'air penaud. Mais ce n'est pas certain que ce soit suffisant, peut-être qu'il leur demande uniquement de l'aide ? Un autre type poussa le premier et deux autres le suivirent en direction de Daniella. Bon, on dirait bien qu'il pense que l'union fait la force. "Tu te prends pour qui pétasse ?" Des insultes ? Comme si ce genre de mot avait le don de régler des problèmes. Elle préféra donc rester silencieuse voyant avec une certaine délectation l'énervement naître chez les hommes. Ce n'est qu'après ça qu'elle se prit une baffe violente lui faisant tourner la tête, mais elle ne lâcha aucun son. Tel une poupée articulée elle tourna doucement la tête vers eux, de nouveau, sans sourciller. "Un instant je vous prie !" dit-elle avec politesse et froideur. Elle passa entre eux, pour s'avancer vers la table et se saisir d'un outil qui traînait là, une clef à molette. Elle n'était pas très grande, mais assez lourde. Vivement, elle se retourna et son arme de fortune vint frapper la tête du type le plus proche tout en faisant gicler un peu de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mar 7 Fév - 5:11




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



C'est donc sans la moindre crainte de la laisser seule face aux autres types, que Ganon alla dans une autre pièce avec leur chef afin de s'arranger concernant les marchandises. L'ancien Seigneur Gérudo ferma la porte et ne jeta même pas le moindre coup d’œil à côté. Il n'avait jamais vu Daniella à l'oeuvre, hormis derrière l'accueil de son hôtel. Pourtant, il savait qu'elle allait bien gérer la situation. Tout n'était qu'une question de timing. Il faudrait très peu de temps à ces gorilles écervelés et pervers pour tenter une approche vers cette beauté asiatique. Et suffisamment, pour que Ganon puisse commencer à briefer l'autre patron. Tout du moins... à sa façon. Ce dernier, joua encore un peu à l'hypocrite et au menteur, prenant clairement Ganon pour un imbécile. Il lui avait pourtant laisser une chance de dire la vérité. Ce qui avait le don de lui donner de puissantes envies de meurtre. Dommage... Il aurait pu lui épargner bien des souffrances, s'il n'avait pas eu la stupidité de le sous estimer.

A l'entente du boucan dans la pièce à côté, Ganon considéra cela comme le top départ. Il attendit tout de même quelques petites secondes, avant de lever un sourcil, puis son index en l'air.

- « Ah... T'entends ça ? On dirait qu'il y a de l'orage dans l'air... »

Sans attendre, Ganon sorti son colt et attrapa vivement le gars par le colback et de pointer l'arme sur sa tempe. Avec force, il l'extirpa de la pièce à ses côtés, puis admira une Daniella en pleine colère. Alors qu'il s'apprêta à ouvrir la bouche, une petite giclée de sang vint s'écraser sur le visage de Ganon, qui s'interrompit un instant. Avant de reprendre dans un soupire.

- « Oh... Wow ! Tout doux ma belle, ou il ne restera plus rien pour le dessert ! »

Le plus hilarant dans tout ça, c'est que sa prise tremblotait comme un vibromasseur à pleine puissance. Un de ses hommes caché à l'étage du dessus, attira l’œil de Ganon, qui s'empressa de lui tirer une balle dans la tête avant que l'homme ne pointe son fusil sniper sur Daniella. Aussitôt fait, il mit leur chef à genoux au sol et colla à nouveau son arme derrière son crâne. Ils n'étaient que deux, Daniella et lui, face à eux et avaient pourtant largement l'avantage. Ganon se pencha doucement vers l'oreille de sa victime.

- « T'as vu ça ? Et dire qu'elle est seulement stagiaire. Sérieusement, tu croyais vraiment pouvoir me berner avec ton équipe de cochon de lait ? J'avais pourtant été clair avec toi, en te disant que je suis très possessif en affaire. »

Bien qu'il soit très contrarié, l'ancien Seigneur du Mal gardait un air effroyablement "cool" et calme. Il détourna d'ailleurs son regard en direction de Daniella, lui donnant le champ libre pour donner un premier avertissement à ce pathétique commerçant de seconde zone. Pas pour s'en prendre à lui, mais à un de ses hommes, en guise d'exemple. En sachant qu'un était déjà K.O, un autre à moitié et le troisième ne pouvait pas faire grand chose au risque que son patron fortuné se fasse exploser le crâne par Ganon, au moindre faux pas.


Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Dim 12 Fév - 23:41

[par mesure de sécurité, ce post est sous hide !]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Ven 17 Fév - 5:06




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



Tout était parfaitement disposé pour que l'homme qu'il maintenait en joue avec son flingue, puisse être marqué au fer rouge psychologiquement. Il se souviendrait pendant très longtemps de ce moment et ainsi, il pourra enfin avoir la certitude que ce débile n'aura plus du tout envie de recommencer. Déjà qu'il avait la bonté d'âme de lui donner une seconde chance... Le trouillard qu'il maintenant simplement par le col de sa veste, était pétrifié sur place, à la vue du sadisme et de la folie de Daniella. Ganon lui-même, en fut particulièrement... choqué. Mais agréablement. Un large sourire étira ses lèvres, avant de rire de bon cœur. Littéralement subjugué par cette Daniella qu'il ne connaissait absolument pas. Il se doutait, que quelque chose de puissant et de très malfaisant sommeillait en elle. Mais certainement pas une chose pareille, ni d'une telle puissance. Elle était... terriblement terrifiante et sans pitié. L'ancien Roi Gérudo admira la scène d'épouvante, hilare. Tandis que son prisonnier priait un Dieu qui n'existe pas et que personne ne connait dans cette pièce. Se penchant doucement à son oreille, il ne put s'empêcher de pimenter cet instant d'un peu d'humour noir.

- « Je crois que tu ne pourras plus compter sur lui pour te donner un coup de main... »

Il ricana de sa propre boutade, avant que l'homme ne se mette subitement à chialer. Hurlant à la femme d'arrêter et à Ganon qu'il avait compris la leçon. Bizarrement, le chef de gang n'était pas vraiment convaincu de cette affirmation. Il échangea un regard avec Daniella. Puis se positionna face à la poule mouillé, son arme toujours braqué sur lui.

- « Hum... Nan, j'crois pas que t'ais encore tout compris. Reste concentré, tu vas rater le meilleur. »

Se saisissant fermement du menton de sa victime, il le força à observer la suite. Daniella, ayant à nouveau carte blanche pour se faire plaisir et user de son imagination débordante en matière de torture. Dommage qu'elle travaille à cet hôtel, il l'aurait pris volontiers à ses côtés. Elle faisait vraiment du bon boulot et avec un tel professionnalisme. Comme si elle avait pratiqué ce genre de chose toute sa vie. Qui pourrait croire que derrière la directrice d'hôtel, se cache une aussi redoutable prédatrice.

- « Regardes bien ce qu'elle fait à cet homme. C'est exactement ce que je compte faire à ta famille, si tu me fais à nouveau faux bon. N'oublies pas, que je sais absolument tout sur toi. »

A bout de nerf et totale panique lorsque Ganon eut le malheur de parler de ses proches, ce dernier rajouta à ses dires un petit sourire malfaisant. Sa cruauté n'ayant absolument aucune limite.


Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mer 22 Fév - 23:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mer 1 Mar - 5:46




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



C'est le regard rempli d'admiration que Ganon continua de contempler le monstre qu'était devenu Daniella. Pas une seule seconde, il aurait imaginé qu'une telle facette puisse vivre dans ce corps frêle et derrière sa jolie bouille d'ange. Bordel ce qu'il peut aimer ce genre de surprise. Là au moins, il avait un plus clair aperçu de ce qu'elle est et pourrait plus aisément lui apprendre certaines choses. Même si... L'apprentissage risque d'être encore plus compliqué qu'il l'aurait cru. Mais qu'importe. Il l'appréciait de plus en plus. Il ricana à nouveau, quand Daniella décida cette fois de brûler vif l'homme. Très bonne option, qui fonctionna tout aussi efficacement sur son nouveau pantin. Une chose est sûr, il allait s'en souvenir longtemps de cette soirée. Il lâcha son emprise sur l'homme, qui se laissa lourdement tomber au sol, comme s'il venait de perdre son âme. Fixant, choqué, son homme en train de brûler sous ses yeux. S'imaginant certainement, sa femme ou ses enfants à sa place. Mon message lui était clairement rentré dans le crâne et j'en étais satisfait. Je lui donne une dernière petite tape sur l'épaule, avant de faire signe à Daniella de me suivre.

- « Bien ! Je pense qu'on s'est tout dit et qu'il n'y aura plus de lézards entre nous. Embrasses ta femme et tes enfants pour moi. »

Tranquillement, Ganon fit un rapide détour dans l'arrière salle afin de récupérer son butin et un peu de marchandise, qu'il déposa dans le coffre de la voiture. Il reprit ensuite le volant, puis le chemin de l'hôtel. Laissant tout ce qu'il venait de se produire derrière lui.

- « Mlle Belli, vous avez vraiment été... merveilleuse. »

Tout en restant vigilant, il pose un instant un regard satisfait et malicieux sur elle. Elle semblait peu à peu revenir à elle. A moins que ça ne soit qu'une impression. Peut-être que cette "expérience" aura l'effet d'un déclic en elle. Ou pas. Quoi qu'il en soit, il était temps pour elle de lui expliquer la réussite de cette expérience.

- « En dépit du fait que tu as été très efficace, tu veux savoir pour quelle raison tout a aussi bien fonctionné ? Parce que j'ai tout mis en oeuvre avant ce soir, pour qu'il ne se doute pas une seule seconde que cette situation puisse arriver un jour. De beaux sourires, un peu de pommade et surtout... une énorme dose de patience. Ce que tu as fait, est excellent. Mais ça l'est d'autant plus, quand on balance nos meilleures cartes à l'ennemi, au dernier moment. Quand il s'y attend le moins. Au moment, où sa vigilance est au plus bas. »

Regardant à nouveau la route, l'ancien Seigneur du Mal songea au fait qu'il avait clairement sous estimé Daniella. Au point que lui aussi, aurait pu ne rien voir venir de sa part. Elle aussi, avait réussi à le berner. A cacher une face effroyablement sombre, sans même avoir besoin de sourire ou de simuler quoi que ce soit. Elle possédait déjà sa propre méthode de camouflage, sans même le savoir.

- « Finalement, je n'ai peut-être rien à t'apprendre. Tu es tout aussi efficace, à ta façon. »


Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mer 8 Mar - 0:16


Les flammes continuaient lentement de consumer la chair de l'homme qu'elle avait immolé. Cela faisait déjà plusieurs secondes qu'il avait cessé de hurler de douleur et de bouger. Il devait probablement être mort à la fois d'asphyxie et de douleur. Une mort horrible qui pourtant ne fait pas la moindre peine à Daniella. Elle se contentait de regarder les flammes danser, léchant le corps de sa victime avec une certaine passion dévorante. Ce que le feu peut être cruel et violent. Il ne laisse aucune chance. L'air était chargé d'une odeur de viande grillée, ceci aurait pu être agréable, seulement si s'était de la nourriture bien préparé. Pourtant, l'odeur n'irrita pas l'odorat de la belle. Elle regardait, la tête légèrement penchée, son corps tressautant à chaque petit rire qui lui échappait. Depuis qu'elle était ici, elle n'avait pas commis un acte aussi violent et barbare. Peut-être qu'elle était devenue bien pire encore qu'à l'époque où elle traquait Fiona pour son maître. Finalement, il se pourrait qu'elle ait changé, sans même s'en être rendu compte.

Après toutes ses émotions... ou pas, il était temps de partir. La voix de Ganon la sortie de sa transe. Elle abandonna le corps encore fumant pour tourner les talons et rejoindre l'homme. Ils s'en allèrent de cet endroit où un petit massacre avait eu lieu malgré lui. Ceci aurait pu être bien pire, elle sait à présent qu'elle est capable de tout. C'était le cas avant, mais peut-être pas à cette extrémité-là. Ici, elle pensait avoir une conscience ou une âme, mais elle n'a pas l'impression d'avoir gagné ceci en devenant humaine. L'homme fit remarquer à quel point elle avait été merveilleuse. Ces mots, la poussèrent à le regarder, elle ne savait pas vraiment comment interpréter cela. Jamais elle n'a été complimentée avant. Ce n'était qu'une poupée, une création ratée, obéissante et servant son maître. "Je n'ai fait que laisser parler mon instinct !" répondit-elle simplement sur un ton neutre, mais moins froid qu'habituellement.

Ganon décida d'expliquer cette brillante réussite qui avait eu lieu ce soir. D'après lui, c'était son organisation, le fait d'avoir tout mis en place pour que ça se déroule comme prévu. Peut-être. Elle ne pourrait le dire. Elle n'est pas du genre à élaborer des plans. Son style, c'est plus d'agir par instinct, par impulsivité et la suite se passe comme ça doit se passer. Ceci ne veut pas dire qu'elle est idiote, c'est juste que ce n'est pas son style. Elle voulait bien le croire, c'était lui l'expert dans ce domaine de toute manière. Elle n'avait fait que le suivre et jouer les marionnettes, c'est ce qu'elle sait faire de mieux de toute manière.

Sa prochaine phrase l'interloqua un tant soit peu. Il disait qu'il n'aurait peut-être rien à lui apprendre. Vraiment ? Est-ce qu'il pense qu'elle n'a pas besoin de devenir plus "humaine" en apparence ? "Tuer n'est pas difficile ! Contrairement aux autres, je n'ai pas de conscience. Je n'ai aucun remords, je ne suis qu'une simple poupée de chair qui agit sans avoir à réfléchir !" C'est la vérité, elle n'a pas besoin de réfléchir à ce qui pourrait lui arriver après, à la honte, à la peur ou la déception d'avoir fait quelque chose de mal. Le mal et le bien n'est pour elle qu'une notion superflue qu'elle ne comprend pas vraiment. "Mais j'aimerais tout de même apprendre ! Quelqu'un qui a l'air souriant et honnête à plus de chance d'approcher les gens et de les tromper qu'une personne froide et distante comme moi !" Dans un reflet de la vitre, elle remarqua qu'elle avait le visage tacheté de sang. La saleté, elle n'aime pas ça. Elle se mit à chercher un mouchoir ou quoi que ce soit qui puisse l'aider à retirer ce sang qui se trouvait sur son visage. "Tu acceptes de rester mon "professeur" Ganon ?" demande-t-elle tout de même pour être sûre qu'il ne la laissera pas tomber sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Jeu 23 Mar - 3:20




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



Cette soirée fut une réussite totale, à tous les points. L'ancien Seigneur du Mal était plus que ravis, d'en avoir découvert sur Daniella. Mais fier aussi, d'avoir peut-être su éveiller une face qu'elle-même, ne connaissait sûrement pas dans son intégralité. Parfois, il suffit d'un petit coup de pouce comme celui-ci, pour ouvrir entièrement les yeux. La jeune femme avait beau ne rien comprendre aux émotions et sentiments, cela lui permettait d'avoir un esprit plus vif et de comprendre d'autres choses plus rapidement et efficacement. Continuant d'observer la route, un gros doute sema le trouble dans l'esprit diabolique de Ganon. Qui hésita finalement sur l'idée de lui enseigner la manipulation à sa façon. Après ce qu'il a pu voir d'elle, il y avait vraiment beaucoup de travail à faire... Pour autant, la détermination de Daniella ne passa pas inaperçu aux oreilles du gangster. Voilà ce qu'il attendait d'elle, une preuve morale de sa détermination. En plus de comprendre une partie de l'intérêt de cet apprentissage.

- « Humm... »

Malgré tout, il fit volontairement durer le suspens tout en continuant de fixer la route, pensivement. Se triturant légèrement la lèvre inférieure, il réfléchit à la manière dont il allait bien pouvoir procéder pour lui enseigner quelque chose de l'ordre de "l'automatisme". Et qui est bien loin de l'être, chez elle. C'était comme apprendre à un pantin de marcher, sans les ficelles pour le maintenir. Mais malgré tout, il acquiesça doucement d'un signe de tête avant de reposer quelques instants son regard sombre sur elle.

- « Evidemment que j'accepte. J'ai beau être le diable en personne, j'ai au moins la qualité de toujours tenir mes promesses. »

Enfin, tout dépend des individus, bien entendu. Mais il n'est plus vraiment un secret que Daniella fasse partie des exceptions. Bref, le retour fut assez rapidement et en quelques minutes à peine, ils arrivèrent à nouveau devant l'hôtel. Ganon arrêta le moteur, puis pivota suffisamment pour capter toute l'attention de sa nouvelle "élève".

- « Tu te doutes qu'il y aura du boulot, te concernant... Mais si tu es aussi déterminé et attentive que tu sais tuer, ça devrait le faire. »

Un faible sourire, machiavélique, étira la bordure de ses lèvres. Son regard rempli de ténèbres intensément encré dans le sien.

- « Je t'ai révélé une partie de ma personne, ce soir. Et j'en ai également découvert plus sur toi. On est paré pour faire une bonne équipe. La prochaine étape sera bien différente de celle-ci. Il te faudra surtout observer... De préférence ailleurs que sur ton lieu de travail. Histoire de ne prendre aucun risque ni d'empiéter sur tes affaires. »


Revenir en haut Aller en bas
Daniella Belli


avatar


.
▌JE SUIS NÉ(E) LE : 14/09/1987
▌ÂGE DU PERSONNAGE : 30 ▌AVENTURES VÉCUES : 149
▌ARRIVÉ(E) LE : 25/09/2014
▌CRÉDITS : Nono
Ton âge : 26 ans
humeur : I'm not complete !

MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Ven 31 Mar - 0:10


La jeune femme se trouva presque déçue à l'annonce de Ganon. Se pourrait-il vraiment qu'il ne veuille par l'aider ? N'avait-il pas dit qu'il allait lui donner un coup de main et lui apprendre à se montrer plus aimable ? C'est pour ça, qu'elle voulut un peu insister histoire de lui faire changer d'avis. Si lui ne peut pas l'aider, alors qui le fera ? Ce n'est pas comme si elle possédait une longue liste d'ami. D'abord, il faudrait se poser la question, si elle a des amis... Car pour l'instant, elle se contente d'être une patronne exigeante, exemplaire et distante. Ses employés, ne sont pas ses amis et aucun d'eux n'a envie de l'être, du moins c'est ce qu'elle suppose. Ganon est différent. Peut-être parce qu'il est aussi mauvais qu'elle ? C'est comme s'il pouvait la comprendre ou la voir comme autre chose qu'une jolie poupée qui gère un hôtel de luxe. Finalement, après un moment de silence, il confia qu'il allait tenir sa promesse. Ceci réussi à rassurer la jeune femme, qui parvient à se détendre et relâcher les quelques muscles de son corps qui s'étaient tendus.

La voiture se stoppa enfin devant l’hôtel. La plupart des fenêtres n'étaient pas éclairés, les clients devaient paisiblement dormir vu l'heure qu'il était. A cette heure si, il n'y avait plus beaucoup d'employé présent, juste un réceptionniste, un cuisinier et surement une ou deux autres personnes encore. Rien à voir avec effervescence du jour ou plus d'une trentaine de personnes s'agitent dans l’hôtel Belli. Ganon indiqua que la route serait longue pour parvenir à ce qu'elle veut. Cela, elle en avait parfaitement conscience. Mais, elle veut réussir, alors ceci ne lui fait absolument pas peur. "Qu'importe le temps que ça me prendra, je finirais par y arriver. Je ne désespéré pas. Et j'ai l'impression que tu seras un parfait professeur."

Cette soirée lui avait au moins permis d'en savoir plus sur les activités de cet homme. Insuffler la terreur aux autres, c'est une chose qu'elle trouve passionnante. C'est pour ça qu'elle veut continuer à le suivre. "Tu n'auras qu'à me prévenir quand sera cette prochaine fois. Je me tiendrais prête pour te retrouver. Que ce soit ici ou ailleurs, personne ne découvrira quoi que ce soit. Je ne laisserais personne se mettre sur mon chemin. Je n'ai pas peur de me salir les mains, ne l'oublie pas !" Si tout marche si bien dans son établissement, c'est grâce à son sérieux et aux règles strictes qui contrôlent chaque personne travaillant ici. Personne n'osera dire quoi que ce soit où dénoncer la jeune femme. Sans oublier que les salaires sont plus que correcte et que personne n'a envie de perdre sa place. "Tu as mon numéro, j'attendrais ton appel en ce qui concerne la prochaine étape." Elle finit de regarder l'homme souriant avant d'ouvrir sa portière et sortir de la voiture. Il avait surement à faire, ou juste à rentrer chez lui pour dormir, elle doutait qu'il ait quoi que ce soit de plus à lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Midnight Call [feat. Ganon] Mar 18 Avr - 3:09




Midnight Call
Daniella ξ Ganondorf



Une chose, semble particulièrement motiver sa future élève : la réussite. Ce qui ne manque pas d'enthousiasmer l'ancien Seigneur du Mal, finalement ravis de pouvoir apporter son soutien à la belle hôtesse de cet Hôtel. A qui il vient de partager une bonne partie de ses plus noirs secrets. En gage de sa confiance, envers elle. Chose, qu'il ne fait jamais, en temps normal. Mais elle est différente, elle semble le comprendre tout autant qu'il la comprend. Elle sera une parfaite élève, qui ne l’ennuiera nullement. Il en avait la confirmation, à présent. Après un très léger doute. Un grand sourire étira les lèvres de Ganon, quand elle lui confia qu'il sera certainement un très bon professeur. Ça, il n'y aurait aucun doute. Du moins, il ferait en sorte que ce soit le cas. Jusqu'alors, ses disciples ne se sont jamais plain de ses techniques d'apprentissages, bien que bien plus rudes dans son monde d'origine. Là, Daniella n'aura franchement pas de quoi s'en plaindre. De toute manière, il l'apprécie bien trop pour la malmener et elle part déjà sur de très bonnes bases. N'étant pas formaté comme n'importe quel individu.

A ses dires, il acquiesça très franchement. En effet, elle lui avait aussi clairement prouvé qu'elle n'avait pas peur de se salir les mains et ça... C'est un point non négligeable, qu'il apprécie particulièrement. Tout autant que sa discrétion et son influence au sein de sa propre entreprise. Beaucoup de points importants, qu'il n'aura pas besoin de lui enseigner et qui lui permettront de passer assez rapidement aux choses sérieuses.

- « Aucun problème. J'ai confiance en toi. Tu dois certainement t'en douter, vu ce que j'ai accepter de te partager ce soir. »

C'est bien l'une des premières fois qu'il ne se faisait aucun soucis, ni ne doute de la confiance d'un individu quel qu'il soit. Il la fixa un instant, avant de vérifier rapidement sur son téléphone s'il possède bien toujours son numéro. Ce qui est fort heureusement le cas. Une fois de plus, il acquiesça.

- « Bien. Comptes sur moi. Alors... A très vite, Mlle Belli. Prends bien soin de toi, avant que les choses sérieuses ne commencent réellement... »

Un petit sourire malicieux étira ses lèvres, lors d'un court instant, avant de lui offrir un charmant clin d’œil et de reporter son regard devant lui, puis de reprendre la route. Déjà impatient, de débuter la formation de sa nouvelle "élève" et d'admirer son évolution.


TO BE CONTINUED...


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
 

Midnight Call [feat. Ganon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Call of Chtulhu LCG
» ~ call me maybe (baptiste)
» Quel est votre Call Of Duty préféré?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Game City :: Game Over :: Sujets Terminés-